🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Un selfie et 18 fois la même étoile : le télescope James Webb dévoile ses premières images

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
14 février 2022 à 15h44
3
James Webb étoiles alignement 18 mosaique initiale © NASA/ESA/CSA/JWST
18 miroirs, 18 fois la même étoile à retrouver au centre de la mosaïque ! © NASA/ESA/CSA/JWST

À 1,5 million de kilomètres de la Terre , le JWST progresse vers sa mise en service. Pour aligner ses miroirs, il a réalisé une mosaïque unique avec l'instrument NIRCam pour chercher l'étoile HD 84406… Et un selfie-surprise, pour nous faire patienter durant les longues semaines de l'étalonnage.

Tout est en place pour nous faire rêver !

Miroir, mon beau miroir…

C'est la grande étape qui reste à compléter avant de disposer du télescope spatial le plus puissant jamais conçu : l'alignement de ses 18 miroirs pour former un seul ensemble de 6.5 m de diamètre ! La tâche est ardue, même si les micromoteurs qui gèrent les réglages répondent tous aux commandes.

James Webb étoiles alignement 18 mosaique initiale + marquage © NASA/ESA/CSA/JWST
Le travail d'identification n'a pas été évident, mais les équipes s'y étaient préparées. © NASA/ESA/CSA/JWST

L'alignement, que l'on appelle aussi la collimation, est un processus très long dont la première étape vient d'être franchie : prendre des photos pour former une mosaïque et identifier très précisément la position actuelle des miroirs les uns par rapport aux autres. Un travail minutieux pour l'instrument NIRCAM, qui a nécessité beaucoup d'images : 1560 clichés répartis sur 25 heures pour 5 milliards de pixels et 54 Go de données ! L'image partagée et commentée n'en représente que le centre.

Je t'offrirai 18 fois les étoiles

Le résultat, qui n'est pas visuellement révolutionnaire, n'aurait même pas dû être présenté au public… Mais sous la pression des réseaux sociaux et de nombreux médias américains qui demandaient cette « première image », la NASA a publié la mosaïque, documentée avec les résultats des différents miroirs.

Au moment d'écrire cet article, le processus de collimation a déjà démarré : un par un, les miroirs sont déplacés pour reformer d'abord leur géométrie « en nid d'abeille » (ce qui permet de les centrer les uns par rapport aux autres). Puis ils seront alignés afin que l'étoile HD 84406, qui sert de cible d'étalonnage, soit un seul point brillant dont la lumière, bien documentée par ailleurs, est le plus fidèlement retransmise aux quatre instruments. Le processus prendra une petite centaine de jours et se passe exactement comme prévu pour le moment.

Grain de selfie

Jamais avares d'une petite surprise de communication, les agences responsables du télescope Webb ont aussi publié un étonnant selfie ! NIRCam dispose en effet de plusieurs lentilles, dont celle-ci qui n'est utilisée que lors de l'étalonnage et qui permet d'observer les 18 miroirs primaires.

James Webb premier selfie miroirs désaxés © NASA/ESA/CSA/JWST
L'image elle-même n'est pas d'une qualité extrême, mais de voir le JWST lui-même, voilà qui est exceptionnel ! © NASA/ESA/CSA/JWST

On voit très bien sur cette photographie, réalisée avec un des segments alignés sur une source lumineuse (pas le Soleil, il est heureusement loin derrière le télescope ), que les autres miroirs sont légèrement désaxés. La même image dans quelques semaines pourra montrer une cohérence des faisceaux… Mais d'ici là, patience pour nous et pour les équipes scientifiques : leur outil est presque prêt.

Source : NASA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Space_Boy
Moi je dis: MECCANO dans l’espace.
nicgrover
Merci Mr Bottlaender de nous tenir informés
Wifi93
Bonne chance pour l’alignement en tout cas, peut-être si ce n’est la tâche la plus ardue de cette aventure scientifique.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sur la Station spatiale internationale, il devient plus facile d'éjecter ses poubelles
Aïe, aïe, aïe, déjà un gros problème pour la petite sonde CAPSTONE
OneWeb teste avec succès la connectivité dans les avions, et prépare sa 2e génération de satellites
Ça y est, la petite sonde CAPSTONE se dirige seule vers la Lune !
Asteroid Day : l'ESA retire de ses prévisions une potentielle collision en 2052
Un Cygnus à tout faire ! Le cargo NG-17 est reparti de la station spatiale hier
La petite sonde CAPSTONE de la NASA décolle vers la Lune !
La Chine pourrait tenter de ramener des échantillons de Mars deux ans avant la NASA et l'ESA
La sonde spatiale Psyche ne partira pas explorer son grand astéroïde avant 2023
Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Haut de page