🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Le télescope James Webb va étudier 55 Cancri e, une exoplanète couverte de lave

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
27 mai 2022 à 15h30
2
Exoplanète © NASA
© NASA

Le télescope James Webb ne sera pleinement opérationnel que dans une poignée de semaines, mais ses premières missions ont déjà été programmées par la NASA. L'une d'entre elles aura pour objectif d'étudier la diversité géologique des planètes de notre galaxie.

Pour cela, deux exoplanètes ont été sélectionnées, et les premières informations à leur sujet sont déjà très intéressantes.

Une mission prometteuse

Positionné à environ 1 million de kilomètres de la Terre, le fameux télescope James Webb est parvenu à parfaitement aligner ses 18 miroirs en janvier dernier. Et si l'observatoire scientifique spatial n'est pas encore totalement prêt à dévoiler tout son potentiel, plusieurs cibles ont été choisies pour être analysées en profondeur. Les heureuses élues sont 55 Cancri e et LHS 3844 b, des exoplanètes dont nous connaissons déjà certaines particularités.

Laura Kreidberg, de l'institut d'astronomie Max Planck, explique notamment que les observer permettra d'obtenir « de nouvelles perspectives fantastiques sur les planètes semblables à la Terre », tout en nous aidant à « comprendre à quoi la Terre primitive ressemblait lorsqu'il y faisait chaud, comme sur ces planètes aujourd'hui ». Effectivement, les deux exoplanètes en question semblent pour le moins inhospitalières…

Une étude très chaleureuse

55 Cancri e n'est vraisemblablement pas très accueillante. Située à 40 années-lumière de la Terre, la planète orbite à moins de 2,5 millions de kilomètres d'une étoile assez semblable à notre Soleil. Les températures y dépassent donc le point de fusion, et il y a fort à parier que sa surface soit recouverte par des océans de lave. Aussi, étant donné sa proximité avec son étoile, l'exoplanète est censée subir un phénomène de verrouillage gravitationnel. Cela signifie que 55 Cancri e présenterait toujours la même face à l'étoile en question.

Pourtant, le télescope spatial Spitzer de la NASA a remarqué que la région la plus chaude, qui devrait être celle face à l'étoile, est en réalité décalée. Cette observation pourrait s'expliquer par le fait qu'une atmosphère dynamique riche en oxygène ou en azote déplacerait la chaleur. Ce sera à ce cher James Webb d'affirmer ou d'infirmer cette hypothèse.

Un peu de fraîcheur (mais pas trop quand même)

Enfin, LHS 3844 b se veut plus froide (tout en restant très chaude) que 55 Cancri e. Cette seconde exoplanète est elle aussi extrêmement proche de son étoile, puisqu'elle effectue une révolution complète en seulement 11 heures. Pourtant, la surface ne serait pas recouverte de lave, mais bien par de la roche solide. Cette (relative) fraîcheur aurait pour origine le fait que l'étoile est en réalité assez petite et froide. Toujours selon les données recueillies par Spitzer, LHS 3844 b serait également dépourvue « d'atmosphère substantielle ».

Ce paramètre pourrait favoriser l'étude de la surface que Webb sera en mesure d'effectuer via des mécanismes de spectroscopie infrarouge. Cette technique détectera l'hypothétique présence d'éléments rocheux comme le granit ou encore le basalte, et même le gaz volcanique, si des volcans sont toujours en activité. Voilà qui s'annonce passionnant !

Source : NASA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
cid1
L’article dit: l’exoplanète est censée subir un phénomène de verrouillage gravitationnel. Cela signifie que 55 Cancri e présenterait toujours la même face à l’étoile en question.<br /> Comme la lune quoi…euh la lune c’est par rapport à la terre qu’elle présente toujours la même face, intéressant, merci.
Korgen
Et le petit nom de cette planète est Mustafar.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un Cygnus à tout faire ! Le cargo NG-17 est reparti de la station spatiale hier
La petite sonde Capstone de la NASA décolle vers la Lune !
La Chine pourrait tenter de ramener des échantillons de Mars deux ans avant la NASA et l'ESA
La sonde spatiale Psyche ne partira pas explorer son grand astéroïde avant 2023
Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Ariane 5 est encore là et décolle ce soir avec deux grands satellites
La NASA a sélectionné l'équipage qui prendra place à bord de Starliner pour son premier vol habité
Ce système planétaire se désintègre lentement sous l'œil de nos télescopes
Starship : une première tentative de décollage orbital le mois prochain ?
Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer
Haut de page