Après 2 ans d'activité, le télescope TESS a rempli sa mission initiale

13 août 2020 à 16h40
3
TESS © NASA

Le chasseur d'exoplanètes orbital TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) a rempli sa mission initiale, après avoir découvert 66 planètes
extraterrestres au-delà de notre système solaire et 2 100 candidates probables, qui doivent encore faire l'objet d'examens scientifiques, annonce la NASA dans un communiqué.

Petit télescope spatial positionné en orbite elliptique autour de la Terre, TESS a été lancé en avril 2018. Sa mission ne prendra pas fin et elle
continuera sa recherche de nouvelles exoplanètes au moins jusqu'en
septembre 2022.

La méthode de transit pour découvrir de nouvelles planètes

C'est trois mois après son lancement que la mission de TESS démarra véritablement. Pour découvrir des exoplanètes, le télescope spatial utilise la « méthode de transit » qui consiste à détecter indirectement la présence d'une ou plusieurs exoplanètes en mesurant l'affaiblissement de luminosité émise par leur étoile. Le passage d'une planète devant son étoile est nommé transit, à l'inverse de l'éclipse. C'est la méthode utilisée par Kepler.

TESS utilise quatre caméras, précise la NASA, pour couvrir des secteurs du ciel de 24 par 96 degrés durant un mois à chaque occurrence. Le télescope aurait couvert 75 % des cieux durant ses deux années en service. La première année fut consacrée à treize secteurs du ciel sud et la seconde au ciel nord. Au total, donc, le télescope a permis de découvrir 66 planètes extraterrestres confirmées et 2 100 candidates.

TOI 700d, la grande découverte de TESS

TESS a déjà produit des résultats fascinants. Au début de l'année, TESS a découvert sa première planète de taille terrestre en zone habitable.
Cela signifie que la planète en question, TOI 700d, fut la première à réunir les conditions nécessaires à la vie : un diamètre égal ou presque à notre planète et une orbite dans la zone de leur étoile rendant possible la présence d'eau liquide.

La mission prolongée de TESS pourra être aussi prometteuse. Si le télescope suivra le même ordre, en se déplaçant du sud au nord, il observera également la région de l'écliptique.

Des modifications ont également été apportées au téléscope durant ces dernières années pour capturer et analyser les données. Les « caméras de la sonde capturent désormais une image complète toutes les 10 minutes, trois fois plus vite que lors de la mission principale », précise le communiqué de la NASA. Par ailleurs, un nouveau « mode rapide » permet de mesurer la luminosité de milliers d'étoiles toutes les vingt secondes.

Source : NASA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
5
Zakalwe
Il faut expliquer que TESS ne recherche que dans les étoiles proches moins de 200 années-lumière.
Demongornot
Petite erreur dans l’article, Kepler utilise également la méthode du transit, il n’y a pas de « méthode éclipse » ou pas qui s’appel officiellement comme ça, en revanche le coronographe s’y rapproche vue qu’on créer artificiellement une éclipse de l’étoile dans le télescope, le but est de masquer la lumière de l’étoile et d’essayer de voir des reflets de lumière autour correspondant à une planète, ce qui est très délicat et difficile, mais ce n’est pas la méthode que le télescope spatial Kepler utilise.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Amazon Music veut bien des podcasts... tant qu’ils restent bienveillants à son égard
Bon plan smartphone : le Samsung Galaxy S20+ 128 Go en promo chez Rakuten
Le dirigeant de Foxconn estime que la Chine n'est plus
La BMW 545e xDrive Hybride rechargeable est dévoilée avec un moteur de 394 chevaux
La tablette Samsung Galaxy Tab A reste pas chère après les Soldes
Un écran Gamer DELL 24
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Xbox Series X : la console arrivera également en novembre au Japon
La Russie affirme développer un outil pour traquer les transactions en crypto-monnaies
4A Games (Metro) et 7 autres studios ont été rachetés par Embracer Group
Haut de page