Confinement : pour éviter les surcharges réseau, Netflix réduit son bitrate mais pas la définition

20 mars 2020 à 10h40
0
Netflix TV_cropped_0x0

En cette période de confinement, Netflix a pris des mesures pour limiter sa bande-passante en Europe. Le service de SVOD a été suivi par YouTube, qui a accepté de baisser la définition des vidéos sur sa plateforme.

Nous vous rapportions hier que Thierry Breton exhortait les services de streaming vidéo à prendre des mesures pour limiter leur impact sur le réseau, tandis que la consommation de bande-passante a sensiblement augmenté en Europe ces derniers jours, avec les mesures confinement adoptées. L'objectif affiché est de garantir une certaine qualité de connexion à la majorité de la population, notamment pour favoriser le télétravail. Le commissaire européen au Marché intérieur a été entendu par Netflix et YouTube.


Netflix joue sur le bitrate

Si Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur et ancien P.-D.G. de France Télécom, plaidait pour une réduction de la définition des vidéos, Netflix a préféré agir à un autre niveau. Pendant une période d'au moins 30 jours, la plateforme annonce réduire son bitrate (soit le nombre de bits traités par seconde) en Europe. Un compromis qui, selon la firme, devrait permettre de réduire la consommation de bande-passante de 25 % tout en conservant un bon niveau de qualité vidéo.

En d'autres termes, la HD et la 4K ne sont pas désactivées en Europe comme le préconisait l'ancien ministre de l'Économie. Netflix joue plutôt sur le niveau de compression pour désengorger le réseau. Comme à l'accoutumée, le service de SVoD va adapter la définition de l'image en fonction des débits disponibles afin d'éviter le buffering.


YouTube en définition standard

Google a également réagi à l'appel du pied de l'Union Européenne et de la France. Benoit Tabaka, directeur des relations institutionnelles de Google France annonce « avoir pris l'engagement ce matin de mettre tout le trafic de YouTube en Europe "en définition standard" et ceci par défaut ». On ne sait pas encore ce qu'il entend par « définition standard ». Par défaut, la définition est donc définie sur 480p à partir de maintenant. Mais il reste possible de remonter la qualité manuellement.



Le déploiement de cette limitation de la définition est en cours et sera progressif. Nous avons effectué des tests sur plusieurs vidéos et pour le moment, nous ne constatons aucun changement.

À qui le tour ?

Il est probable que d'autres plateformes doivent également s'adapter dans les prochaines heures. On pense notamment à Disney+, qui doit être lancé le 24 mars dans plusieurs pays européens, dont la France, l'Italie et l'Espagne, les trois pays les plus touchés par le coronavirus, et qui ont pris les mesures de confinement les plus strictes jusqu'ici.

Amazon va également devoir se manifester. Prime Video est un acteur important du marché de la SVoD et le groupe américain est le propriétaire de Twitch, le service de streaming orienté jeu vidéo, dont les audiences ont aussi décollé ces derniers jours. Le cabinet d'analyse StreamElements estime que Twitch a gagné 10 % de spectateurs récemment. En Italie, c'est une augmentation de 66 % de l'audience qui a été mesurée depuis le début du mois de février.

Source : The Verge
Modifié le 20/03/2020 à 11h27
13
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top