Disney+ arrivera le 24 mars en France, pour 6,99€ par mois

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
21 janvier 2020 à 10h51
12
Disney+ France
© Disney

Si nous savions déjà que Disney+ arriverait dans l'Hexagone au mois de mars, un certain nombre de détails restait à éclaircir sur la plateforme de SVoD.

Des détails que Disney nous livre aujourd'hui par l'intermédiaire d'un nouveau site tout-beau-tout-propre, invitant les enthousiastes à se préinscrire pour obtenir des informations relatives au lancement dans sa boîte mail.

Un service à prix plancher

Exactement comme la version américaine du service, Disney+ se lancera en France à un prix plancher. 6,99 € par mois (ou 69,99 € par an). Voilà ce qu'il vous en coûtera pour profiter des contenus Marvel, Pixar, Disney, Star Wars ou encore National Geographic le 24 mars prochain.

Une formule unique donc, qui tranche radicalement avec la philosophie de Netflix — son principal concurrent. À l'heure où sont écrites ces lignes, le géant américain de la SVoD propose ses services dans l'Hexagone à partir de 7,99 €... en faible définition. Pour profiter de ses contenus en 1080p sur au moins deux appareils, il faut dépenser 10,99 €. Pour la 4K et quatre écrans en simultané, une souscription mensuelle tarifée à 15,99 € est nécessaire.


Chez Disney+, la formule unique offre l'accès à tout le contenu du catalogue sur quatre appareils (10 en téléchargement) et en 4K sans restriction.

Disney+ France
© Disney

Un catalogue français encore flou

Si l'offre de contenus aux États-Unis est pléthorique (environ 7 000 épisodes de série et pas moins de 500 films), on s'attend à ce que le catalogue subisse un dégraissage en règle lors de son arrivée en France.

Nul n'ignore les lois de la chronologie des médias et, en vertu de celle-ci, il est strictement impossible pour une plateforme de VoD ou SVoD de diffuser un film moins de 17 mois après sa première exploitation au cinéma. En d'autres termes : Star Wars Épisode XIX : L'Ascension de Skywalker ne devrait arriver sur Disney+ en France qu'à partir de mai 2021.


Le site fraîchement publié par Disney donne d'ailleurs quelques indices sur le fait que les négociations relatives au contenu sont encore en cours. Une petite ligne située tout en bas de la page indique « Le contenu de Disney+ reste sous réserve de disponibilité ». Autrement dit : on ignore encore précisément de quel bois sera faite la déclinaison française de Disney+.

Source : Disney+
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
lejeferson
ouch !! il va falloir que netflix revoie ses tarifs du coup s’il veut garder ses abonnés … ou enrichisse son catalogue (comme il l’a présenté avec les films des Studios Ghibli par exemple)
K4minoU
faudrait aussi voir le catalogue par la suite…<br /> en tous les cas ce n’est que du bonus pour nous ; vive la concurrence =)
lejeferson
encore faut-il qu’il puisse rester une concurrence dans 3-5 ans
K4minoU
rah mais soit positif!!! c’est la nouvelle année =D
saint_win
7€ pour voir Blanche Neige à la moulinette 4k, je trouve cela hyper cher !! La chronologie des médias tue Disney+ en France avec un tarif si élevé !!!
cooper
Netflix est plus chère, mais le contenue est tout de même complet, avec des séries très variés et nombreuses, voir trop ! Pour 15,99€, ce n’est pas forcément chère face à Canal+ par exemple plus chère. Et au moins Netflix propose du Dolby Vision ! Disney devrait avoir un contenue assez mince hélas, et le contenue des séries sera plus faible, mais la qualité devrait-être au rendez-vous ! Des licences fortes, à tester !
Winston67
Sympa pour ceux qui ont des enfants ou de petits enfants , pour le reste perso je suis en ovderdose de marvel xmen ou starwars<br /> même Le Mandalorien je dis bof c’est du rechauffé, merci nos amis québecois ^^<br /> De plus vu la grogne aux usa sur ce service ça donne pas envie (sans compter C+)<br /> En espérant qu’il n’y aura pas de série faites pour la France pour respecter une pseudo exception culturelle parce que là ça sera la cata …<br /> (Désolé mais les series Française me donne la nausée)
Spitfayeur
Peut être qu’il devraient revoir leur tarifs mais ne pas oublier que contrairement à Disney, il n’y a pas que de contenus exclusifs. Ce sont 2 offres complémentaires à moins que l’abonné n’ait la nécessité ou les moyens d’utiliser qu’un seul de d’entré eux. Perso je suis abonné à presque toutes les plateformes Apple TV+, Netflix, et d’office à Prime ainsi qu’à Molotov, je trouve qu’ils sont tous complémentaires avec chacun leurs exclusivités et des tarifs selon leur catalogue.
titus72
Eh, les VPN c’est pas pour les chiens! Ça permet de voir des films en streaming à l’étranger (bon, en VO et sans sous-titres, mais l’idéal pour apprendre l’Anglais).
LeToi
C’est pas 36 mois, le délai des films pour la SVOD ??
orionb1
ce qui m’inquiète le plus, c’est de savoir ce qui restera sur BeTV (l’équivalent de Canal+ en Belgique)<br /> le catalogue Disney est énorme (j’imagine que 20thC FOX est inclus)<br /> ça va faire beaucoup de mal à Netflix mais aussi aux télés à péage<br /> au passage, 36 mois, c’est aussi pour Canal+ ?? chez nous, on a les films entre 9 et 12 mois après la sortie (excepté justement une partie du catalogue Disney)<br /> ces exclusivités vont vraiment faire du mal à la concurrence, à se demander si on devrait les autoriser
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les nouveaux Pixels Buds ne vont pas tarder, repérés dans une liste de certification Bluetooth
Le Seigneur des Anneaux : la série Amazon disponible (pile) 20 ans après le premier film ?
Hyundai et Kia investissent 100 millions d'euros dans le constructeur d'électriques Arrival
Soldes Cdiscount : Crash Bandicoot N-SANE Trilogy sur PS4, c'est 3 jeux à moins de 20€
Le OnePlus 8 Pro permettra de choisir entre un affichage 60, 90 ou 120 Hz
Les True wireless Bose Earbuds 500 et Earbuds 700 ANC teasés sur le site du FCC ?
Ecran PC Gamer Full HD à moins de 150€ grâce aux soldes Cdiscount !
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Lyon : bientôt 2000 places sur le parking robotisé de l'aéroport St Exupéry
Haut de page