Deux mois après son lancement, Disney + vaudrait déjà plus de 100 milliards de dollars

07 janvier 2020 à 15h45
0
Disney+

Si le service de streaming vidéo Disney+ a été lancé il y a maintenant près de deux mois aux États-Unis, il faudra encore attendre un peu pour une ouverture en France.

En attendant, la valorisation de ce service flambant neuf est déjà estimée à 108 milliards de dollars. Un chiffre vertigineux, qu'il faut cependant relativiser.

Un gain de 6 % depuis l'ouverture de Disney+

L'établissement bancaire Barclays a émis une estimation de la valorisation de différents services de streaming : Disney+, mais aussi Hulu et ESPN+. Pour cela, la société a estimé la valeur totale de l'entreprise d'une part, et la valeur de son cœur de métier d'autre part. Dans le cas de Disney+, Barclays a estimé que Disney valait 320 milliards de dollars, un montant qui tient compte de sa capitalisation boursière et de sa dette. Son cœur de métier (c'est-à-dire les films produits par son studio, ses parcs d'attraction, etc) vaudrait alors 213 milliards de dollars. Ce qui, après soustraction, laisse une valorisation estimée de 107 à 108 milliards de dollars pour son service de streaming.


S'il s'agit là d'une estimation, il est incontestable que Disney+ a la cote. La valeur des actions Disney a gagné 6 % depuis que son service de streaming vidéo a été lancé, le 11 novembre dernier. Barclays a déclaré : « À peine six semaines après son lancement, Disney disposait déjà d'une entreprise de streaming d'une valeur de 108 milliards, soit 69 % de la valeur totale d'entreprise de Netflix, qui a mis 13 ans pour en arriver là ». À l'heure actuelle, la capitalisation boursière de Disney s'établit autour de 260 milliards de dollars, contre 144 milliards de dollars pour Netflix.

Jusqu'à 90 millions d'abonnés visés

La haute valorisation de Disney+ ne signifie cependant pas que la société est en passe de dépasser ses principaux concurrents, en particulier Netflix. Le jour de son lancement, Disney+ a certes affirmé avoir gagné 10 millions d'abonnés. La semaine passée, l'analyste Bernie McTernan estimait à la CNBC que Disney+ atteindrait les 25 millions d'abonnés au cours du premier trimestre 2020.


Mais ces chiffres restent largement en deçà des 60 millions d'abonnés américains que Netflix disait compter en octobre dernier. Et surtout, une fois déployé hors du continent américain, Disney+ parviendra-t-il à dépasser les 158 millions d'abonnés mondiaux de Netflix ? Pas sûr. D'ailleurs, Disney lui-même n'a pas prévu de dépasser Netflix, bien qu'il cherche à se placer parmi les concurrents sérieux. D'ici la fin de l'année 2024, le géant vise un public mondial compris entre 60 et 90 millions d'abonnés. Pour atteindre cet objectif, il n'écarte pas de possibles accords avec Hulu et ESPN+.

Source : CNBC
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top