Netflix communique pour la première fois sur ses abonnés et revenus par région du monde

18 décembre 2019 à 08h00
2
Netflix
© hazartaha / Shutterstock.com

Sur son principal marché, les États-Unis, ou dans le reste du monde, le service vidéo maintient une croissance intéressante, et ne semble pas avoir encore atteint son plafond de verre.

Pour la première fois de son histoire, Netflix a communiqué ses revenus ainsi que la taille de son parc client dans les différentes zones du monde. Les données communiquées par nos confrères de ZDNet, qui ont eu accès à celles-ci, montrent que le marché nord-américain est très lucratif pour la firme de Los Gatos. Paradoxalement, il est celui qui évolue le moins.

La plus forte croissance d'abonnés est pour l'Asie-Pacifique

Sans surprise donc, c'est dans la zone bipartite des États-Unis et du Canada (UCAN) que Netflix possède le plus d'abonnés : 67,11 millions cette année (dont 60,62 millions aux US et 6,49 millions au pays à la feuille d'érable). Derrière la zone UCAN, on retrouve la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), qui recense 47,35 millions d'abonnés, soit près de deux fois plus qu'en 2017.


L'Amérique latine (LATAM) est bien plus loin avec 29,38 millions d'abonnés, devant la région Asie-Pacifique (APAC), dernière avec 14,48 millions de souscriptions. Mais attention, la zone APAC est celle qui enregistre la plus forte croissance. Du premier trimestre 2017 au troisième trimestre 2019, son nombre d'abonnés a grimpé de 122 %. L'Europe suit avec une hausse de 82 % de son portefeuille.

Netflix abonnés pays


Des revenus en hausse partout dans le monde

Concernant les revenus, la région UCAN est celle dont le revenu moyen par abonné est le plus haut à fin septembre, à 12,26 dollars. En deux ans et demi, celui-ci a progressé de 11 %. Les États-Unis et le Canada devancent la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), qui atteint un revenu moyen par abonné de 10,26 dollars. La zone EMEA est justement celle qui a connu la plus importante augmentation du revenu moyen (+19,7 %), une évolution justifiée par l'augmentation significative des tarifs dans certains pays, dont la France. Suivent ensuite la région Asie-Pacifique, avec 9,31 dollars, et l'Amérique latine, avec 8,21 dollars.


Si l'évolution des courbes d'abonnés et de revenus de Netflix laissent présager une poursuite de la croissance du service de SVoD, la firme américaine va pour la première fois affronter un concurrent qui pèse bien plus lourd qu'elle, à savoir Disney, qui débarque avec son propre service de streaming vidéo, Disney+, et qui entend, à mesure de ses lancements successifs à travers le monde, bousculer, à terme, la hiérarchie établie.

Source : ZDNet
Modifié le 18/12/2019 à 08h59

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le piratage, c'est 1 milliard d'euros de moins pour le sport, l'audiovisuel et la culture
Bon plan Noël : le Samsung Galaxy S20 FE est au meilleur prix sur Rakuten
Comparatif antivirus 2020 : quels sont les 10 meilleurs services du marché ?
Black Friday : le SSD SanDisk Plus 2 To encore moins cher aujourd'hui
Black Friday Cdiscount : un pack Xbox avec manette sans fil Carbon Black + 3 jeux
Black Friday Cdiscount : la trottinette électrique Mi Electric Scooter Essential à prix cassé
Vente flash : la barre de son Bose Solo 5 bradée à quelques heures du Black Friday
Notre sélection des aspirateurs robots aux meilleurs prix sur Amazon avant le Black Friday
Le Cyber Monday continue chez pCloud avec - 77% sur l'abonnement à vie !
Idée cadeau sur Cdiscount : le bracelet connecté Xiaomi Mi Band 5 est à prix cassé
Haut de page