Netflix fait le plein d'abonnés et de liquidités au troisième trimestre, avant l'arrivée de Disney+

2
Netflix et iPad
© Shutterstock.com

Près de 7 millions de personnes se sont abonnées à la célèbre plateforme de streaming vidéo ces trois derniers mois.

Après avoir connu un ralentissement de sa croissance au deuxième trimestre, les résultats de Netflix pour ce troisième trimestre 2019 étaient particulièrement attendus. Et ceux-ci n'ont cette fois pas déçu les analystes. Sur ces trois derniers mois, le service de streaming a accueilli 6,77 millions d'abonnés supplémentaires dans le monde. Désormais, Netflix compte la bagatelle de 158,33 millions de membres.

L'argent continue de rentrer dans les caisses

Au troisième trimestre, Netflix a bénéficié de l'incroyable engouement populaire généré par sa série phare, Stranger Things, dont la troisième saison fut mise en ligne le 4 juillet dernier. Quatre semaines après sa publication, 64 millions de comptes avaient déjà regardé une partie de la saison. Au niveau des abonnés, la plateforme fait mieux qu'au second trimestre, où elle n'avait enregistré « que » 2,83 millions de souscriptions supplémentaires.


Sur un plan purement économique, Netflix a généré un chiffre d'affaires de 5,25 milliards d'euros entre juillet et septembre 2019, soit une croissance d'environ 31 % sur un an. La meilleure nouvelle du côté de la firme de Reed Hastings vient sans doute du bénéfice net, qui a atteint 665 millions de dollars au troisième trimestre, en très forte progression sur un an (+65,01 %). Une conséquence directe de la hausse des tarifs entreprise il y a quelques mois.

Netflix espère résister à la possible déferlante Disney+

Netflix mise sur le recrutement de 7,6 millions d'abonnés supplémentaires pour le quatrième et dernier trimestre. La société compte entre autres sur la sortie de la troisième saison de The Crown (le 17 novembre) et celle du très attendu film, The Irishman de Scorsese, emmené par l'intraitable trio De Niro-Al Pacino-Pesci.


Mais Netflix devra affronter, pour la première fois depuis longtemps, l'émergence de nouveaux concurrents de poids. Outre Apple TV+, c'est surtout de Disney+ que la plateforme se méfie. Le géant du divertissement débarquera le 12 novembre, avec un tarif moins élevé et un catalogue assez spectaculaire, dont des contenus que Netflix proposait au demeurant sur son propre service.

Notons que dès le prochain trimestre, Netflix a promis de détailler ses résultats financiers par région. Nous en saurons ainsi plus sur la croissance et le développement de la plateforme en Europe notamment.

Source : CNet
Modifié le 17/10/2019 à 12h02
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
US : L'autorité de régulation des marchés bloque la vente de la cryptomonnaie de Telegram
Vous êtes plutôt Huawei P30 ou Mate 20 ? Notre sélection des promotions en cours
Malgré les sanctions du gouvernement américain, Huawei se porte toujours plutôt bien
iOS 13 déjà installé sur 55% des iPhone, l’adoption d’iPadOS plus lente que prévue
Hyperlien > Des développeurs de Beyond Good & Evil 2 montrent la création de personnages en 3D
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le service de scooters électriques de Cityscoot débarque sur l'application Uber
Découvrez en vidéo à quoi ressemble le
Profitez de 60€ de réduction pour l'achat d'un Philips HUE GO et d'un pack de 2 HUE PLAY
Haut de page