Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté

18 juillet 2019 à 06h45
0
Netflix TV

Après avoir recruté un nombre record d'abonnés au premier trimestre, Netflix a sérieusement ralenti au second, prenant de court les économistes.

Il paraît que la vérité d'aujourd'hui n'est pas celle d'hier. Netflix l'a appris à ses dépens, après avoir eu connaissance de ses résultats trimestriels. Si les trois premiers mois de l'année 2019 furent exceptionnels pour la plateforme avec 9,6 millions de nouveaux abonnés, un chiffre d'affaires de 4,5 milliards de dollars et un bénéfice net de 344 millions de dollars, le deuxième trimestre se veut être l'opposé ou presque. Non seulement Netflix a ralenti, mais la firme a perdu des clients chez elle, aux États-Unis.

Des résultats très en-deçà des prévisions

Fait rarissime, Netflix va avoir du mal à se congratuler pour son bilan trimestriel. Pour la première fois depuis longtemps, le service de streaming vidéo avance dans la normalité. Alors que les prévisionnistes tablaient sur le recrutement de 5 millions d'abonnés supplémentaires, Netflix a pu en accueillir 2,83 millions de plus. C'est beaucoup, certes, mais on est à des années-lumière du record des mois précédents, même si le cap des 150 millions d'abonnés est cette fois franchi (151,56 millions).

Si l'on traverse l'Atlantique, le constat est encore plus amer. Les analystes misaient sur 350 000 clients supplémentaires made in USA. Netflix en a perdu (oui, perdu) 130 000. Officiellement, la firme de Los Gatos n'impute pas cette déconvenue à la concurrence. Et pourtant, c'est peut-être indirectement elle qui a pu causer ce ralentissement.


Entre hausse de prix et émergence des concurrents

Netflix paie sans doute sa politique récente de hausse tarifaire (qui vient très récemment de frapper la France, notamment...). La chute des recrutements touche la plupart des pays où le service est présent mais « un peu plus les régions dans lesquelles nous avons augmenté les prix », reconnaît la société. En France, les abonnements Standard et Premium ont respectivement grimpé de un et deux euros.

Outre cette hausse des prix, l'arrivée prochaine de futurs concurrents, comme Disney+ pour ne citer que lui, et la perte prochaine de séries encore très populaires comme Friends et The Office, peuvent aussi justifier ce ralentissement.

Mais la vérité d'aujourd'hui n'est peut-être pas celle de demain, puisque le groupe envisage un net regain de forme pour le troisième trimestre, durant lequel il attend sept nouveaux millions d'abonnés. Les nouvelles saisons de Casa de Papel, Stranger Things, et les ultimes épisodes de Orange is the new black pourraient être d'un grand soutien.

Source : Zone Bourse - AFP
Modifié le 18/07/2019 à 09h21
20
18
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top