Uber se lance dans les services financiers avec des cartes de débit et de crédit

30 octobre 2019 à 12h01
0
carte-débit-uber.jpg
© Uber

VTC, repas, et maintenant services financiers. La firme américaine a annoncé, lundi, la création d'une nouvelle division, dédiée au secteur bancaire.

Le groupe américain a officialisé la création d'une nouvelle division, Uber Money, dont l'activité principale sera la gestion de services financiers. La firme propose ainsi un portefeuille numérique accompagné d'une carte de débit et d'une carte de crédit améliorée. L'idée d'Uber est, dans un premier temps, d'ouvrir un compte bancaire mobile à ses 4 millions de chauffeurs, afin qu'ils puissent instantanément recevoir le montant dû après chaque trajet.

Les chauffeurs suivront leurs revenus en temps réel

Consciente de l'émergence et de la menace que certains concurrents peuvent représenter à son égard, Uber, qui a franchi la barre des 100 millions d'utilisateurs actifs mensuels, pense qu'en développant un véritable écosystème financier dédié à ses conducteurs sur quatre ou deux roues, ces derniers ne seront plus tentés de rompre leur collaboration. La fidélisation semble être devenue le nouveau moteur de l'entreprise.


Le fait d'être payé immédiatement pourrait aider. Jusqu'à maintenant, les chauffeurs étaient soumis au versement hebdomadaire. Désormais, ils verront leurs revenus en temps réel sur leur compte Uber Money. Et cela est aussi valable pour les coursiers d'Uber Eats.

L'application utilisée par les chauffeurs, Uber Driver, comportera une nouvelle offre, baptisée Wallet, qui fait office de portefeuille numérique et via laquelle ils pourront suivre l'historique de leurs revenus et dépenses, mais aussi effectuer des virements d'un compte bancaire à un autre.

uber-money-wallet.jpg
© Uber

Une carte de débit qui vient chatouiller les néobanques

Le symbole de cette nouvelle annonce d'Uber est sans aucun doute le déploiement (d'abord aux États-Unis et sur quelques rares marchés, où elle est testée) d'une carte de débit. Dotée d'un service de paiement instantané sans frais, elle est destinée à être disponible à l'international. « Non seulement vous avez accès à vos revenus en temps réel, mais cela ne vous coûte rien de conserver cet argent et vous pouvez le dépenser à tout moment », a indiqué Peter Hazlehurst, qui a pris la tête de la division Uber Money.


Peut-on affirmer qu'Uber veut se faire une place sur le marché des néobanques ? Si ce n'est pas le discours officiel, le déguisement est tout de même assez ressemblant. Au niveau des avantages offerts via cette carte de crédit, la société propose un découvert sans frais de 100 dollars, censé permettre aux chauffeurs de passer à la pompe avant d'attaquer leur journée, sans crainte supplémentaire de devoir souscrire à un prêt sur salaire au taux élevé.

Contrairement aux néobanques, Uber pourrait bénéficier, à terme d'un avantage de taille : sa notoriété. Il sera intéressant de suivre son parcours sur ce marché.

Source : The Verge
Modifié le 30/10/2019 à 12h19
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe
Amazon dévoile le calendrier pour recevoir ses commandes avant Noël

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top