Uber dévoile son prototype de drone de livraison de repas Uber Eats

9
uber eats drone

Uber veut révolutionner la livraison de repas à domicile avec ses drones.

On le sait, Uber a pour ambition de livrer de la nourriture à domicile par drone dans un futur proche, à commencer par San Diego dès 2020. Après avoir obtenu les autorisations pour y lancer ses tests, la société américaine a dévoilé le nouveau design de ses appareils volants, qui est presque finalisé à ce jour.

Inspiré des voitures volantes

Uber annonce notamment un système composé « pales rotatives innovantes à six rotors ». Celui-ci doit permettre une meilleure transition entre les phases de décollage vertical et le vol en avant. Les pales sont positionnées verticalement pour le décollage et l'atterrissage, puis pivotent et changent de position pour que le drone puisse gagner de la vitesse une fois en vol.

Il est assez rare de voir ce genre de technologie sur un drone. Dernièrement, c'est surtout sur des prototypes de voiture volante qu'on a pu en apercevoir. Le système ne permettra cependant pas, dans un premier temps du moins, de recevoir des colis très lourds. Uber explique donc que les appareils peuvent transporter un poids équivalent à un repas pour deux personnes.

Les drones Uber Eats voleront à environ 120 mètres d'altitude, hauteur autorisée pour les drones personnels. Leur vitesse maximum, avec l'aide du vent, est fixée à 48 km/h. Leur autonomie est d'environ 29 kilomètres sans repas à transporter et de 19 kilomètres avec.

Après les routes, Uber veut conquérir les airs

Avant d'être un service de livraison, Uber est surtout une plateforme de VTC. Dans le futur, ce ne sont pas seulement des drones Uber Eats que l'on verra voler, mais aussi des taxis. Le groupe a déjà présenté des projets en ce sens et entend même lancer des expériences en conditions réelles, dès 2020 aux États-Unis. L'objectif est de lancer les premières offres commerciales en 2023 et d'être véritablement prêt pour les Jeux Olympiques 2024 de Los Angeles, qui offriront une vitrine de marque à ses taxis volants.

De nombreux acteurs de l'automobile ou de l'aéronautique s'intéressent de près aux voitures volantes. Hyunday a ouvert une division qui s'y consacre, alors qu'Airbus planche sur un véhicule volant urbain autonome.

Source : The Verge
Modifié le 29/10/2019 à 14h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

AMD : une Radeon haut de gamme en approche ?
L'aspirateur balai sans fil Alfawise AR182BLDC en promotion chez Gearbest
Kymco tease un nouveaux deux-roues électrique avant l'EICMA 2019
Les AirPods Pro embarquent la réduction active du bruit, mais comment fonctionne cette technologie ?
AirPods Pro : tour d'horizon des caractéristiques techniques face à ses concurrents
Le nouvel iPhone 11 à moins de 740€ chez Rakuten
Linky : le compteur en prend pour son grade dans un sondage d'UFC-Que Choisir
SanDisk Extreme Portable SSD 500Go à 79,99€ au lieu de 93,99€
Qu’est-ce que RCS, le « SMS du futur », et comment l’activer sur son smartphone Android ?
Le tout petit drone DJI Mavic Mini se dévoile en specs et en images sur Internet
Haut de page