Uber dévoile son prototype de drone de livraison de repas Uber Eats

29 octobre 2019 à 12h15
0
uber eats drone

Uber veut révolutionner la livraison de repas à domicile avec ses drones.

On le sait, Uber a pour ambition de livrer de la nourriture à domicile par drone dans un futur proche, à commencer par San Diego dès 2020. Après avoir obtenu les autorisations pour y lancer ses tests, la société américaine a dévoilé le nouveau design de ses appareils volants, qui est presque finalisé à ce jour.

Inspiré des voitures volantes

Uber annonce notamment un système composé « pales rotatives innovantes à six rotors ». Celui-ci doit permettre une meilleure transition entre les phases de décollage vertical et le vol en avant. Les pales sont positionnées verticalement pour le décollage et l'atterrissage, puis pivotent et changent de position pour que le drone puisse gagner de la vitesse une fois en vol.

Il est assez rare de voir ce genre de technologie sur un drone. Dernièrement, c'est surtout sur des prototypes de voiture volante qu'on a pu en apercevoir. Le système ne permettra cependant pas, dans un premier temps du moins, de recevoir des colis très lourds. Uber explique donc que les appareils peuvent transporter un poids équivalent à un repas pour deux personnes.

Les drones Uber Eats voleront à environ 120 mètres d'altitude, hauteur autorisée pour les drones personnels. Leur vitesse maximum, avec l'aide du vent, est fixée à 48 km/h. Leur autonomie est d'environ 29 kilomètres sans repas à transporter et de 19 kilomètres avec.

Après les routes, Uber veut conquérir les airs

Avant d'être un service de livraison, Uber est surtout une plateforme de VTC. Dans le futur, ce ne sont pas seulement des drones Uber Eats que l'on verra voler, mais aussi des taxis. Le groupe a déjà présenté des projets en ce sens et entend même lancer des expériences en conditions réelles, dès 2020 aux États-Unis. L'objectif est de lancer les premières offres commerciales en 2023 et d'être véritablement prêt pour les Jeux Olympiques 2024 de Los Angeles, qui offriront une vitrine de marque à ses taxis volants.

De nombreux acteurs de l'automobile ou de l'aéronautique s'intéressent de près aux voitures volantes. Hyunday a ouvert une division qui s'y consacre, alors qu'Airbus planche sur un véhicule volant urbain autonome.

Source : The Verge
Modifié le 29/10/2019 à 14h16
9
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Une IA pour comprendre pourquoi les fermes solaires tuent des milliers d'oiseaux chaque année
scroll top