Nickel (avis) : que vaut la plus accessible des banques mobiles ?
Revolut (avis) : la néobanque britannique est elle faites pour vous ?
Comment ouvrir un compte Boursorama banque et comment le fermer ?
Boursorama banque (avis) : est-elle la meilleure banque en ligne en 2020 ?
Tarifs Boursorama banque : quels frais bancaires sont appliqués ?
Boursorama : quelles sont les solutions d'épargne ?
Quelle carte Boursorama (Visa ou Mastercard) choisir ?
Comment faire de Boursorama banque ma banque principale ?
Boursorama : comment déposer un chèque ou des espèces ?
Comment contacter Boursorama banque ?
Hello Bank devient la première néobanque à proposer une application macOS
Comment ouvrir un compte N26 et comment le fermer ?
Quelle carte N26 choisir ?
Application N26 : quels services propose-t-elle ?
N26 : quels sont les frais bancaires ?
Comment contacter le service client N26 ?
N26 : comment déposer un chèque ou des espèces ?
N26 (Avis) : est-ce toujours la meilleur banque mobile du marché ?
Orange Bank prend du galon et devient courtier en assurances
Crédit Agricole lance Blank, une néobanque pour les professionnels indépendants
Le relèvement du plafond à 50€ relance la dynamique du paiement sans contact
Revolut Junior : la néobanque lance son offre pour les 7-17 ans en Europe
Cartes bancaires : le paiement sans contact est désormais plafonné à 50 €
Huawei dévoile une carte de paiement... qui n'est pas sans en rappeler une autre
La néobanque européenne Revolut lève 500 millions et dépasse les 5 milliards de capitalisation
La néobanque N26 se retire du marché britannique à cause du Brexit
Razer : le fabricant dans la course pour une licence bancaire à Singapour
Ma French Bank, la néobanque de La Banque Postale, annonce 100 000 clients
Les banques en ligne et banques mobiles pourront-elles un jour supplanter leurs consœurs traditionnelles ? Ces dernières années sont marquées par l'arrivée de nouveaux opérateurs bancaires et leurs nombreuses promotions, offres de parrainage et cartes de crédit offertes.
Boursorama, ING Banque, Monabanq, Hello Bank, Fortuneo... Toutes se sont positionnées en tant que banque en ligne et de plus en plus de consommateurs choisissent d'ouvrir leur compte courant chez elles.
Et pour cause, avec des prix compétitifs en matière de frais de gestion ainsi que les nombreux cadeaux offerts pour toute souscription, la banque en ligne ringardise le traditionnel guichet de banque.
À l'heure du puissant Internet, le domaine bancaire a su s'adapter. Ainsi, une banque en ligne ne disposera pas d'un comptoir dans une agence avec pignon sur rue. La relation client est dématérialisée, remplacée par un numéro de téléphone à composer ou par des mails. Et pour toutes les manipulations communes (suivi du budget, relevé de compte, demande de virement...), il suffit d'un clic sur le site de sa banque en ligne. Les consommateurs peuvent ainsi vérifier l'état de leur compte depuis leur smartphone quand ils le souhaitent, sans contraintes.
Ce fonctionnement particulier explique les prix si attractifs proposés : moins de salariés et pas de location d'agences pour une banque en ligne ! Et que les consommateurs se rassurent : elles restent aussi fiables que leurs homologues traditionnels comme la Banque Postale, le Crédit Agricole ou LCL.
Dans ce marché si concurrentiel, une nouvelle venue commence aussi à faire parler d'elle : la banque mobile, également appelée néobanque. Comme leur nom l'indique, ces établissements de paiement sont uniquement accessibles via une application sur mobile. Elles sont donc différentes des banques en ligne. Leur offre est, notamment, d'une simplicité extrême : un simple compte courant avec une carte bancaire, sans possibilité de crédit ou de remise de chèque. C'est le cas par exemple de N26 ou encore Revolut.