Avril 2020 : les immatriculations de voitures électriques prennent un coup sur la nuque

04 mai 2020 à 14h30
8
Voiture electrique en charge

Les derniers chiffres publiés par le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA) mettent en exergue un mois d'avril délicat pour le marché français de l'automobile, la faute à la crise causée par le coronavirus. Le segment électrique n'est évidemment pas épargné par le phénomène.

Depuis le début du cru 2020, le marché des véhicules électriques se porte à merveille. Au beau fixe, les courbes des immatriculations n'ont cessé de grimper au cours des trois premiers mois de l'année, enregistrant même une hausse de 10 % en mars malgré les premières mesures de confinements instaurées en France. Mais la fête semble terminée : les conséquences de la crise sont désormais palpables.


Net mais logique recul

Le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA) a publié une série de chiffres qui en dit long sur l'impact du Covid-19 au sein de l'industrie automobile : en avril 2020, le segment des voitures particulières (VP) a connu une lourde chute de 88,8 % comparé à l'an passé. Même constat du côté des électriques, où les 1 216 immatriculations enregistrées représentent une baisse de 62 % par rapport à l'année dernière.

Voiture electrique

En mars, pas moins de 5 510 nouvelles voitures électriques ont été immatriculées, soit une progression de 10 % : les données d'avril 2020 correspondent ainsi à un recul de 78 %. D'après Automobile Propre, la Renault ZOE (322) et la Tesla Model 3 (189) semblent avoir conquis la demande, puisque leurs ventes combinées constituent 42 % des immatriculations du mois dernier.


Un Q2 inquiétant

Le CCFA a également compilé les chiffres des quatre premiers mois de l'année 2020, par type d'énergie. Et malgré la crise actuelle, le nombre de nouveaux véhicules électrifiés observés sur cette période (27 132, soit 7 % de parts de marchés) reste supérieur à celui de 2019 (13 774, soit 1,9 % de parts de marché). À l'heure d'un déconfinement progressif, le second trimestre 2020 devrait lui aussi subir de plein fouet les conséquences du Covid-19.

Sources : CCFA, Automobile Propre
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
Fulmlmetal
C’est agacant ces médias pessimistes qui ne cesse de dire « chute de la consommation », « chute des ventes de voitures », « chute de ceci ou cela ». Ca les surprend que lorsqu’un magasin est fermé on ne peut pas acheter et ils ne peuvent pas vendre !!! On l’impression que les médias découvrent qu’on est en crise !!! Après les médias anxiogène sur la crise sanitaire voici venu le temps du catastrophisme économique médiatique. Ca fait le buzz.<br /> Ne revez pas , les achats de voiture, de vetement, de chaussures et autres qui n’ont pas pu etre fait ces derniers mois seront juste reporté aux mois suivants. Ceux qui vont souffir ce sont les services (coiffeurs, restaurant, bar, hotel, etc)<br /> Donc arrêtez de nous faire la liste de la chute des ventes de Mars/avril, on le sait très bien que c’est mauvais vu que tout était fermé.
nirgal76
Clair, que si j’avais les moyens d’avoir 2 voitures, je prendrais une Zoé pour aller au taf et la thermique pour le reste. Bon, c’est pas le cas donc, je reste en thermique. Ou alors m’en faut une qui ai les 2. un ptit moteur électrique rechargeable pour mes 40 bornes quotidiennes (quasiment que en ville) et l’autre moteur pour les plus grands trajets (entre 400 et 500 km fréquents), mais à un prix pas exorbitant et qui me plaise (et qui puisse tracter ma petite remorque).
toug19
Une Zoé 22 kwh à 5000€ et une 308 diesel pour les longs trajets.<br /> Ou alors une seule voiture hybride rechargeable. Mais celle ci risque de coûter plus que les 2 voitures.
nirgal76
ouais mais finalement, cumuler 2 voitures, c’est pas le but. Déjà, l’empreinte écologique, 2 bagnoles pour un conducteur (parent isolé), c’est pas sérieux. Pis 2 cartes grises, 2 assurances, les sièges enfants à transvaser (ou avoir en double) tout ça, trop contraignant.
Fulmlmetal
Si je devais prendre une électrique pour mes trajets quotidiens (boulot, courses, etc) ma thermique ne roulerait plus beaucoup et ce ne serait pas rentable ni très bon pour elle mécaniquement.<br /> comme il m’arrive parfois de devoir faire de la longue route une thermique est indispensable, donc pas le choix. Je ne serais pas contre une hybride rechargeable (30 à 50km d’autonomie elec) mais le prix est clairement dissuasif. L’hybride tout court (pas le rechargeable) c’est de l’arnaque.
c_planet
medias : les hirondelles de la taxe nouvelle.
cirdan
C’est facile et même un peu mérité de se moquer d’articles de presse qui semblent découvrir un effondrement des ventes à cause de clients qui ne peuvent tout simplement pas acheter.<br /> Par contre, il est assez douteux de croire qu’à peine le confinement levé, tout repartira comme avant. Beaucoup de ceux qui se retrouvent au chômage aujourd’hui et ont perdu de leur pouvoir d’achat vont mettre du temps à retrouver du travail et s’il faut espérer que ce chômage de masse sera résorbé le plus rapidement possible, une grosse machine comme l’économie aura sans doute besoin de beaucoup de temps pour se relancer. Cette crise va laisser des traces durablement.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

AMD booste la production de ses SoC pour la sortie de la PS5 et de la Xbox Series X
DisplayPort 2.0 : jusqu'à 80Gb/s et la 16K HDR via USB-C
Le OnePlus 8 Interstellar Glow est disponible, au prix de 799€
Le Seigneur des Anneaux : le jeu vidéo next-gen s'offre ses premiers visuels
Qualcomm anticipe une baisse des ventes de smartphones de 30% au prochain trimestre
Covid-19 : Uber développe une technologie pour s'assurer du port du masque
Microsoft Office Professionnel plus 1 PC à moins de 10€
Intel serait sur le point de racheter la start-up Moovit pour 1 milliard de dollars
Haut de page