GM multiplie ses chargeurs pour véhicules électriques aux États-Unis et au Canada

05 mars 2020 à 11h10
0
Recharge electrique

General Motors a annoncé dans un communiqué qu'elle comptait installer 3 500 nouveaux points de recharge pour véhicules électriques dans ses installations aux États-Unis et au Canada.

Pour Daniel Flores, Directeur des communications chez GM, il s'agit d'abord d'inciter les employés de la firme à passer à un véhicule électrique. L'initiative multiplierait ainsi par trois la disponibilité de la charge pour son personnel.


Chargeurs type 2

Selon lui, les installations de General Motors en Amérique du Nord comptent actuellement 918 chargeurs. L'ajout de 3 500 nouveaux chargeurs doit, selon l'enseigne, « tripler le nombre d'emplacements de recharge que GM fournit ». Elle a ajouté que les nouvelles installations donneraient la priorité à certains sites en se basant sur les besoins de ses employés. L'installation des nouveaux chargeurs doit démarrer vers la fin de l'année 2020.

Le communiqué précise que « les employés de GM auront accès à la recharge de niveau 2, idéale pour recharger efficacement les véhicules électriques durant une journée de travail. Les chargeurs de niveau 2 peuvent charger le modèle actuel de la Bolt EV de Chevrolet jusqu'à (une autonomie de) 40 km toutes les heures ».

Mark Reuss, le P.D.-G. de GM ajoute : « L'infrastructure de recharge est cruciale pour une plus large acceptation des véhicules électriques, et nous continuerons de faire tout notre possible pour l'améliorer, à la fois pour nos employés et pour tous nos clients. Nous encourageons les autres entreprises à faire de même ». Pour les employés de General Motors, l'utilisation de ces nouveaux points de recharge est gratuite. Cette gratuité, qui doit perdurer selon Daniel Flores, est une manière pour le groupe d'inciter son propre personnel à passer aux véhicules électriques.


Entre l'environnement et l'investissement

General Motors s'est récemment engagée en faveur des véhicules électriques. La société souhaite alimenter l'ensemble de ses opérations avec des énergies renouvelables d'ici 2040. Mais au-delà de la question environnementale, General Motors doit aussi rentabiliser son segment électrique, dans lequel elle a beaucoup investi. Rien que dans son usine de Detroit, GM a placé une enveloppe de 2,2 milliards de dollars.

L'installation de points de recharge supplémentaires sur le lieu de travail doit aussi répondre aux habitudes de ses employés. Electrek cite le département américain de l'Énergie : selon lui, les conducteurs sont six fois plus susceptibles de conduire un véhicule électrique lorsque des capacités de charge sont disponibles sur leur lieu de travail. Le Vice-président de la commercialisation et de l'infrastructure des véhicules électriques et autonomes, Rick Spina a déclaré : « Plus de 90 % des propriétaires de véhicules électriques rechargent à la maison, au travail ou via une combinaison des deux. Nous avons de nouveaux véhicules électriques GMC prévus pour l'année 2022 et de Cadillac prévus pour l'année 2023, et nous voulons rendre le plus pratique possible pour nos employés de profiter de la possession de véhicules électriques ».

Source : Electrek
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Twitter teste les
Pininfarina produira 5 exemplaires spéciaux de son modèle électrique Battista
Selon la justice russe, les technologies de reconnaissance faciale ne violent pas la vie privée
Sekiro se fait décortiquer en livre chez Third Edition
Plus que quelque jours pour bénéficier du Xiaomi Redmi Note 7 à un prix record !
Offre exclusive Microsoft : bénéficiez de 15% de réduction sur Surface Laptop 3 256 Go
Half-Life: Alyx se dévoile encore à travers 13 minutes de gameplay commentées par Valve et IGN
La police de Londres s'essaye à la reconnaissance faciale
Haut de page