Véhicules électriques : General Motors investit 2,2 milliards dans son usine de Detroit

28 janvier 2020 à 18h45
0
General Motors

L'usine de Detroit-Hamtramck va bénéficier d'un investissement de 2,2 milliards de dollars de la part de General Motors. Objectif : produire les futurs pick-up et SUV électriques de la marque américaine.

General Motors ne passe pas la seconde, mais bel et bien la troisième. La multinationale américaine enchaîne depuis quelques mois les annonces relatives à ses futurs projets de véhicules électriques. Cette fois-ci, le géant de l'automobile se concentre davantage sur son usine de Detroit-Hamtramck, qui se prépare à un grand bouleversement dans le courant de l'année 2020 : une transition vers l'électrique.

Pick-up, SUV et navettes autonomes

Pour ce faire, la firme de Detroit y investit pas moins de 2,2 milliards de dollars. Ateliers de peinture et de carrosserie, zones d'assemblage, machines, convoyeurs, commandes, outillages : la mise à niveau s'appliquera à tous les points. C'est ici une première pour GM, qui semble déterminé à concurrencer Tesla et Ford en s'armant d'un tel site industriel jusqu'ici dédié à la production des Cadillac CT6 et Chevrolet Impala.


General Motors

De cette usine sortiront plusieurs types de véhicules : un premier pick-up entrera en production fin 2021, suivi de la navette électrique et autonome Cruise Origin présentée il y a moins d'une semaine, ainsi que plusieurs SUV. « À travers cet investissement, GM franchit une grande étape dans sa vision d'un avenir tout électrique », s'est félicité Mark Reuss, Président du groupe, dans un communiqué de presse.

2 200 emplois créés

Et de poursuivre : « Notre pick-up électrique sera le premier de multiples variantes fabriquées au sein de Detroit-Hamtramck au cours des prochaines années ». Un second investissement de 800 millions de dollars est également réservé à l'outillage des fournisseurs et autres projets liés à cette grande transition. Conséquences de tous ces événements : 2 200 emplois devraient être créés pour l'occasion.


Lancés à partir de février 2020, les travaux contraignent les dirigeants à stopper les activités de l'usine durant plusieurs mois. Un mal pour un bien au regard des anciennes intentions de General Motors, qui, pendant un temps, réfléchissait à fermer son établissement manufacturier. Recevoir le soutien de l'État du Michigan n'a donc presque rien d'étonnant.

Source : communiqué de presse
7
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top