General Motors dévoile des navettes autonomes, mais elles ne sont pas pour tout de suite

22 janvier 2020 à 12h00
1
Cruise Origin
© Cruise

Il s'appelle Origin. Le nouveau véhicule dévoilé mardi 21 janvier par Cruise, une filiale de General Motors, doit fournir les navettes autonomes de demain.

Il faudra cependant attendre quelque temps pour que ces navettes deviennent une réalité, car le Cruise Origin, déjà repoussé, a encore des tests à passer avant de voir la route.

Sans volant, ni pédales

Le fondateur et Directeur technique de Cruise, Kyle Vogt, a présenté le véhicule mardi 21 janvier, à San Francisco. L'Origin dispose de portes coulissantes. À l'intérieur, le dirigeant a déclaré que les six places assises offraient autant de place que des sièges d'avion avec « un supplément de place aux jambes ». Développé par Honda, une autre filiale de General Motors, le Cruise Origin ne possède ni volant ni pédale : sa conduite sera exclusivement autonome. Ses capteurs, qui lui permettent de reconnaître son environnement, sont capables d'effectuer des rotations afin d'aller chercher une information.

Nous avions déjà découvert le véhicule de Cruise en photo il y a maintenant un an. Pour « GM », qui a annoncé dès 2017 sa volonté de mettre au point un service de robotaxis, l'Origin est un projet important. Le Directeur financier de l'époque, Chuck Stevens, avait alors déclaré qu'un tel service pourrait représenter « un marché total de plusieurs centaines de milliards de dollars ».


Un démarrage prévu « dans un futur proche »

Le projet n'est cependant pas pour tout de suite. Dan Amman, Directeur exécutif de Cruise, a résumé : « Notre travail est loin d'être terminé », tout en insistant sur le fait que l'Origin est un véritable projet. Il a affirmé que « contrairement à certaines choses que vous voyez au CES par exemple, ceci n'est pas un concept car », ajoutant : « Il est autonome. Il est tout électrique. Il est à partager. C'est un véhicule de production ».

General Motors avait prévu un lancement il y a six mois, mais celui-ci a finalement été reporté, Cruise affirmant que son véhicule avait rencontré des difficultés techniques inattendues et qu'il nécessitait davantage de tests. Mary Barra, P.D.-G. de General Motors, avait alors déclaré que « le développement de véhicules autonomes était bloqué par la sécurité ». Les concepteurs de véhicules autonomes comme les législateurs sont d'autant plus attentifs à ces questions depuis l'accident mortel ayant impliqué un véhicule autonome Uber.


Pour le moment, l'Origin n'a pas reçu l'autorisation lui permettant de circuler sur routes, et des tests supplémentaires devront être effectués pour que celle-ci lui soit accordée. Si Dan Amman a déclaré que la production de prototypes et les tests devaient démarrer « dans un futur proche », Cruise et General Motors se gardent de dévoiler une date précise.

Source : BBC
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
leulapin
L’arrière de la Renault Megane 2005 aura inspiré les designers
philouze
techniquement, c’est aussi l’avant <br /> en fait Renault Bosh ou Navya ont abouti avant eux a ces design, le coté bidirectionnel laisse peu de marges en design
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Soldes Rakuten : Pack de démarrage Philips Hue vendu par Boulanger en promo à 139,99€ au lieu de 209€
Caméra de surveillance connecté et vision nocturne Dome à -60% grâce aux soldes amazon !
La technologie de double ouverture des modules photo Samsung va être abandonnée
Soldes Cdiscount : PC Portable Gamer Omen 15.6
Découverte en Australie du cratère le plus ancien connu à ce jour
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page