General Motors dévoile des navettes autonomes, mais elles ne sont pas pour tout de suite

22 janvier 2020 à 12h00
0
Cruise Origin
© Cruise

Il s'appelle Origin. Le nouveau véhicule dévoilé mardi 21 janvier par Cruise, une filiale de General Motors, doit fournir les navettes autonomes de demain.

Il faudra cependant attendre quelque temps pour que ces navettes deviennent une réalité, car le Cruise Origin, déjà repoussé, a encore des tests à passer avant de voir la route.

Sans volant, ni pédales

Le fondateur et Directeur technique de Cruise, Kyle Vogt, a présenté le véhicule mardi 21 janvier, à San Francisco. L'Origin dispose de portes coulissantes. À l'intérieur, le dirigeant a déclaré que les six places assises offraient autant de place que des sièges d'avion avec « un supplément de place aux jambes ». Développé par Honda, une autre filiale de General Motors, le Cruise Origin ne possède ni volant ni pédale : sa conduite sera exclusivement autonome. Ses capteurs, qui lui permettent de reconnaître son environnement, sont capables d'effectuer des rotations afin d'aller chercher une information.

Nous avions déjà découvert le véhicule de Cruise en photo il y a maintenant un an. Pour « GM », qui a annoncé dès 2017 sa volonté de mettre au point un service de robotaxis, l'Origin est un projet important. Le Directeur financier de l'époque, Chuck Stevens, avait alors déclaré qu'un tel service pourrait représenter « un marché total de plusieurs centaines de milliards de dollars ».


Un démarrage prévu « dans un futur proche »

Le projet n'est cependant pas pour tout de suite. Dan Amman, Directeur exécutif de Cruise, a résumé : « Notre travail est loin d'être terminé », tout en insistant sur le fait que l'Origin est un véritable projet. Il a affirmé que « contrairement à certaines choses que vous voyez au CES par exemple, ceci n'est pas un concept car », ajoutant : « Il est autonome. Il est tout électrique. Il est à partager. C'est un véhicule de production ».

General Motors avait prévu un lancement il y a six mois, mais celui-ci a finalement été reporté, Cruise affirmant que son véhicule avait rencontré des difficultés techniques inattendues et qu'il nécessitait davantage de tests. Mary Barra, P.D.-G. de General Motors, avait alors déclaré que « le développement de véhicules autonomes était bloqué par la sécurité ». Les concepteurs de véhicules autonomes comme les législateurs sont d'autant plus attentifs à ces questions depuis l'accident mortel ayant impliqué un véhicule autonome Uber.


Pour le moment, l'Origin n'a pas reçu l'autorisation lui permettant de circuler sur routes, et des tests supplémentaires devront être effectués pour que celle-ci lui soit accordée. Si Dan Amman a déclaré que la production de prototypes et les tests devaient démarrer « dans un futur proche », Cruise et General Motors se gardent de dévoiler une date précise.

Source : BBC
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top