Le nouveau président suppléant de Huawei s'intéresse de près aux voitures autonomes

16 janvier 2020 à 16h30
0
Voiture autonome

Les voitures autonomes sont dans le viseur de Huawei, qui compte devenir un acteur important de ce marché grâce à son expérience dans l'intelligence artificielle et les objets connectés.

Huawei continue de se diversifier. Le groupe chinois, numéro 2 mondial des smartphones, est aussi présent sur le marché des tablettes, ordinateurs portables, montres, bracelets et enceintes connectées... Il s'intéresse désormais de très près à l'industrie des voitures autonomes.

Huawei déjà en avance sur la 5G et l'IA

Il n'est encore pas prévu qu'on roule en véhicule Huawei dans les années à venir, la société n'ambitionne pas de devenir un constructeur automobile. Elle souhaite toutefois collaborer avec ces derniers afin de les aider à améliorer leurs systèmes embarqués. Huawei peut mettre en avant son expertise en termes d'objets connectés et d'intelligence artificielle.

On sait également que Huawei est l'entreprise la plus avancée en matière de 5G. Or, cette technologie est considérée comme le moyen le plus sérieux de rendre les voitures autonomes véritablement viables, notamment grâce à un temps de latence quasiment nul. Un autre atout dans la manche de l'acteur chinois.

L'exemple de Tesla

Xu Zhijun, actuel président de Huawei (le poste de président au sein de la compagnie est tournant pour ne pas donner trop de pouvoir à une seule personne), explique que les voitures autonomes représentent le futur de l'industrie, d'où son intérêt pour cet ensemble de technologies.

« Notre objectif ultime est de parvenir à une totale autonomie. Mais en attendant d'arriver à ce but, il est possible de créer des fonctionnalités de valeur. À l'heure actuelle, Tesla crée déjà de la valeur pour tout le monde », fait-il savoir. Interrogé sur les capacités de Huawei à percer sur ce marché, Xu Zhijun répond que si Tesla a pu le faire, alors d'autres, dont Huawei, en sont aussi capables.

Huawei a d'ailleurs déjà bien avancé en la matière en Chine, où il participe au développement de voitures connectées 5G. On retrouve dans ces véhicules des fonctions de conduite assistée, des interactions vocales intelligentes ou encore la possibilité d'effectuer des appels vidéo en direct.

Source : GizmoChina
Modifié le 16/01/2020 à 16h30
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top