CES 2020 : Sony dévoile Vision-S, un concept-car électrique impressionnant

David Nogueira
Spécialiste automobile
07 janvier 2020 à 16h00
0
Sony vision S
© Sony

Depuis plusieurs années déjà, Sony présente au CES de Las Vegas des technologies dédiées aux applications automobile. Pour cette édition 2020, l'entreprise expose carrément un concept-car, Vision-S, illustrant sa vision de la voiture de demain.

Plateforme électrique, services connectés, conduite autonome, système audio Reality Audio 360... Sony imagine pour sa Vision-S un détonnant cocktail de technologies !

Sony et l'automobile, une histoire qui dure

Ne voyez pas dans ce concept-car une quelconque annonce de Sony envisageant de se lancer dans l'automobile. C'est assez peu probable. Le véhicule présenté ici a été créé en collaboration avec des équipementiers (Bosch, Continental), le groupe Canadien Magna et d'autres grands noms de la tech tels que NVIDIA, Qualcomm ou encore Here. Et s'il est vrai que ce concept-car a créé la surprise au CES, précisons qu'historiquement, Sony a toujours exposé sur son stand des innovations technologiques destinées au monde de l'automobile.

Sony vision S
© Sony

L'année dernière, par exemple, le constructeur montrait à quel point ses capteurs CMOS Exmor-R et ses optiques pouvaient être de précieux atouts dans la vision électronique des voitures, en cas de conditions difficiles. Cette année, Sony, et sans doute plus spécifiquement les équipes de « Sony semi-conductor », entendent visiblement illustrer leur savoir-faire avec ce concept-car Vision-S. Plus qu'un véhicule électrique, il s'agit donc d'une véritable vitrine technologique pour la marque nippone.



Sony Vision-S, un concept-car aux capacités de conduite autonome

« Vision-S représente la fusion de la technologie et de la créativité de Sony. C'est un aperçu de l'avenir de la mobilité, regroupant l'évolution de la sécurité, du confort, du divertissement et de la modularité », peut-on lire sur le site internet dédié à la Vision-S. Tels sont les piliers sur lesquels s'appuie le constructeur pour équiper son concept-car, à l'intérieur, comme à l'extérieur.

Commençons justement par l'extérieur et les différents équipements électroniques qui interviendront sur la sécurité et les aides à la conduite. Au total, le concept Vision-S intégrerait 33 senseurs en tout genre, incluant des caméras à capteurs CMOS Sony pour conférer une vision à 360 degrés au véhicule.

Sony vision S
© Sony

Sony vision S
© Sony


Parmi ces capteurs, trois dispositifs LiDARs, permettent d'imaginer que la Vision-S aurait des capacités de conduite semi-autonome (maintien de cap, régulation de vitesse, etc.) et autonome (niveau 4 et 5) incluant des technologies de stationnement automatique. Rien de surprenant, finalement, pour un concept-car visant à illustrer le futur.

Sony Vision S
© Sony

D'ailleurs, cette multiplication de capteurs témoigne d'une autre vision du constructeur liée à la conduite autonome et que l'on retrouve sous l'appellation « Sony Safety Cocoon ». Celle-ci a déjà été mise en scène en septembre 2018 dans une vidéo réalisée par les équipes japonaises de Sony semi-conductor.



Des écrans partout dans l'habitacle

C'est également presque sans surprise que l'on constate que l'habitable est inondé d'écrans. On pouvait voir sur la première photo, plus haut, que les rétroviseurs classiques à miroirs avaient été ici remplacés par des caméras (IMX390) ; cela implique que le retour vidéo de celles-ci se fait sur des écrans apposés de part et d'autre de la planche de bord, ainsi qu'en lieu et place du rétroviseur central.

Sony vision S
© Sony

Selon Sony, le fait d'utiliser des caméras pour la rétrovision et la vision périphérique permet d'alerter le conducteur de dangers que son œil humain n'est pas encore en capacité de voir, surtout sur un rétroviseur conventionnel. Il est par ailleurs assez « amusant » de voir que ce spécialiste de l'image n'hésite pas à employer des termes tels que « HDR » ou encore « haute luminosité » pour décrire la capacité de ses numériques à produire une image très détaillée.

Sony vision S
© Sony

Toujours du côté des technologies liées à la sécurité, la Vision-S intègre une caméra à l'intérieur de son l'habitacle, chargée de surveiller les expressions du visage et les mouvements du conducteur. L'objectif est ici évident : il est question d'évaluer la concentration que la personne au volant porte sur la route, et d'analyser sa fatigue. En cas de problème potentiel, une alerte est transmise dans l'habitacle.

Sony vision S
© Sony

À l'avant, la planche de bord est tapissée d'un mur d'écrans impressionnants permettant à la fois au conducteur de disposer d'un affichage totalement personnalisable pour la partie compteur (entre instructions de conduite et de navigation) et de piloter les fonctions multimédias sur un large écran central. De son côté, le passager avant n'est pas en reste, puisqu'il dispose aussi de son écran, sur lequel il pourra consulter ses propres contenus à l'envi.

Sony vision S
© Sony

Il en sera de même pour les passagers installés à l'arrière, qui disposeront d'écrans intégrés dans le dossier des sièges avant. La taille de ces écrans n'est pas indiquée, mais il s'agit vraisemblablement, a minima, d'écrans 12 pouces au format 16:9e et peut-être même 21:9e - le constructeur étant notamment adepte de ce format sur ses smartphones Xperia 1 et Xperia 5 - , pour une expérience cinéma encore meilleure.

Sony vision S
© Sony

À ce titre, notons une autre précision importante : chacun des quatre sièges de la Vision-S est équipé de son propre système audio, permettant à chaque passager d'écouter ce qu'il souhaite.

Sony vision S
© Sony

Sony n'en détaille pas la composition ni la puissance, mais le nombre de haut-parleurs intégrés dans l'habitacle paraît impressionnant. Une multitude de canaux qui permet d'ailleurs à ce système d'être compatible 360 Reality Audio, une technologie de restitution du son à 360 degrés, développée par Sony, évidemment.

Connectivité et personnalisation

Après avoir passé en revue la sécurité et l'info-divertissement, le dernier pilier du concept-car concerne la personnalisation, et cela passe notamment par la connectivité. Cette dernière permettrait de gérer le véhicule à distance depuis son smartphone et une application dédiée, que Sony appelle « Vision-S Link ».

Sony vision S
© Sony


Grâce à celle-ci, il serait possible, par exemple, de pré-conditionner l'habitacle à distance, de gérer la charge, mais aussi de transférer à la voiture la musique que l'on souhaite écouter dans les haut-parleurs des sièges. L'environnement multimédia serait lui aussi personnalisé, si le conducteur s'est identifié depuis son mobile. Température de l'habitacle, itinéraires, préférences de conduite... Tout serait ainsi automatiquement programmé. Rien n'est indiqué sur le sujet, mais il n'est d'ailleurs pas exclu que le smartphone fasse office de clé de contact pour le véhicule. Bien entendu, la connectivité à bord n'est pas oubliée avec l'intégration de la 5G et des fonctions de mises à jour de la voiture à distance.

Quelques (modestes) caractéristiques

Il faut bien reconnaître que côté design, Sony s'est tout de même bien inspiré de Tesla pour créer son concept-car électrique. De notre côté, on ne peut s'empêcher de lui trouver des airs de Tesla Model 3. Et même si ce produit, issu d'une collaboration entre de multiples acteurs, n'est qu'un concept-car, ses quelques caractéristiques techniques sont convaincantes.

Sony vision S
© Sony

Sony vision S
© Sony

Sony vision S
© Sony


La Vision-S est tractée par deux blocs électriques développant une puissance de 200 kW chacun, ce qui permettrait à ce concept d'abattre le 0 à 100 km/h dans un temps (pas franchement digne d'un record) de 4,8 secondes. La vitesse maximale est annoncée à 240 km/h, en revanche aucune autonomie n'est indiquée. Dommage pour une voiture électrique, même à l'état de concept.

Modifié le 07/01/2020 à 16h00
10
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top