Le constructeur automobile Xpeng Motors lève 400 millions chez Xiaomi

SUV électrique Xpeng G3

Le constructeur chinois de véhicules électriques Xpeng Motors a annoncé, mercredi 13 novembre, avoir réussi une levée de fonds de 400 millions de dollars. La société compte désormais Xiaomi parmi ses investisseurs principaux.

Également soutenue par le géant Alibaba et le concepteur de composants électroniques taïwanais Foxconn, Xpeng Motors entend désormais développer des solutions pour smartphones sur ses véhicules.

Un futur concurrent de Tesla

C'est peut-être là la raison de l'investissement de Xiaomi, d'abord réputée pour ses smartphones à prix bas. Selon une source citée par Reuters, la levée de fonds devrait essentiellement servir à la mise au point de logiciels de conduite autonome, mais aussi à une production plus importante de son utilitaire, la G3, et de sa berline, la P7. La somme doit également être utilisée au développement de la marque et à l'ouverture de nouvelles surfaces de vente.

La société a écoulé plus de 13 000 véhicules depuis le début de l'année. Elle entend rivaliser avec les géants de l'automobile électrique, parmi lesquels Tesla. Mais pour le moment, Xpeng Motors est encore loin derrière l'entreprise américaine, qui entend désormais dépasser les 100 000 ventes par trimestre.

Le premier marché mondial à la peine

Le marché chinois des véhicules électriques fait actuellement face à des vents contraires. D'une part, le pays a mis fin, en juin dernier, aux quotas d'immatriculation pour booster les ventes de voitures électriques. La Chine est déjà le premier marché mondial dans ce secteur. Alors que la France veut créer un « Airbus des batteries », le géant chinois reste le leader incontesté dans ce domaine.

D'autre part, en mars dernier, la Chine a aussi réduit les subventions à l'achat d'un véhicule électrique. Par rapport à l'année précédente, Reuters indique que les ventes de véhicules électriques avaient baissé de 46 % en octobre 2019 par rapport à l'année précédente. Une chute déjà constatée en août dernier (moins 11 % par rapport à 2018).


Le vice-président d'Xpeng Motors, Brian Gu, a déclaré que la compagnie avait atteint ses objectifs commerciaux malgré les changements des politiques gouvernementales. Une manière de rassurer les marchés sur un secteur de plus en plus concurrentiel : récemment, Renault s'est lancée à son tour sur le marché chinois de l'électrique.

Source : TechCrunch
Modifié le 13/11/2019 à 17h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Juste avant son lancement, Pokémon Épée & Bouclier est déjà vivement critiqué
Le prix du nouvel Apple iPad toujours en baisse Amazon
OnePlus 7 à 389,82 € et même à 350,84 € pour les membres Cdiscount à volonté
Plus sûre la 5G ? Des chercheurs états-uniens démontrent un sacré nombre de failles
En attendant le Black Friday, RED prolonge son forfait mobile 60 Go à 12€/mois
Promotion frissonnante sur Luigi's Mansion 3 chez Amazon
L'assistant vocal d'Orange, Djingo, officiellement lancé sur le Speaker et la télécommande vocale
Le robot Mars 2020 cherchera des fossiles microscopiques
Le MacBook Pro 16
Haut de page