La Chine réduit les subventions allouées aux véhicules électriques

le 27 mars 2019
 0
Voiture electrique

Le gouvernement chinois vient de faire savoir qu'après une période de transition de trois mois, les aides accordées à l'achat d'un véhicule électrique seraient réduites de moitié.

Une mesure qui ne surprend pas puisqu'elle était déjà planifiée depuis quelque temps.

Des aides à l'achat divisées par deux


Le ministère chinois des Finances a fait savoir via son site web que la prime d'achat pour un véhicule électrique bénéficiant d'une autonomie minimum de 400 km sera réduite de moitié, passant ainsi de 25 000 yuans (environ 3 300 €) au lieu de 50 000 yuans par véhicule. Les véhicules dont l'autonomie ne dépasse pas les 400 km ne pourront quant à eux tout simplement plus prétendre à une prime d'achat.

Cette mesure était déjà connue depuis un certain temps, mais cependant rien n'avait encore été officialisé. Les ventes de véhicules électriques en Chine ont d'ailleurs explosé depuis le début de l'année 2019, un effet certainement dû à cette annonce du gouvernement chinois de réduire prochainement la prime à l'achat.

Une baisse des subventions pour « encourager l'innovation »


La baisse de cette prime d'achat intervient alors que Tesla entame maintenant la construction de sa Gigafactory 3 située à Shanghai, qui accueillera une chaîne de production de batterie ainsi qu'un site d'assemblage des véhicules électriques du fabricant américain. Plus de 3 000 véhicules sont censés sortir de cette usine d'ici fin 2019.

Avec cette initiative, la Chine entend stimuler l'innovation dans le secteur des véhicules électriques et plus particulièrement des batteries, afin d'encourager les constructeurs à redoubler d'efforts pour améliorer ces nouvelles technologies. Le gouvernement chinois a par ailleurs annoncé d'autres mesures que la réduction de la prime d'achat dans le but de « viser un développement de haute qualité » de ces véhicules électriques. Elles concernent notamment les bus électriques, très en vogue dans le pays, qui profiteront de nouvelles normes en termes de subvention ainsi que des exigences techniques renouvelées. Rappelons que près de 99 % de la flotte mondiale de bus électriques se trouve en Chine !

En outre, le ministère chinois des Finances a annoncé une transition de trois mois concernant la baisse de la prime d'achat. Nul doute donc que les ventes de véhicules électriques en Chine devraient être exponentielles dans les trois mois à venir.

Source : Electrek


Modifié le 28/03/2019 à 11h54
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
scroll top