De Rugy propose une (nouvelle) prime pour les véhicules rechargeables

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
08 octobre 2018 à 20h40
6
F. de Rugy

À la tête du ministère de la Transition écologique et solidaire depuis le départ de Nicolas Hulot, François de Rugy a déclaré être favorable au retour d'une prime à l'achat sur les véhicules hybrides rechargeables.

Dimanche 7 octobre, le ministre de la Transition écologique et solidaire s'est montré favorable au retour du versement d'une prime à l'achat pour les véhicules hybrides rechargeables, à moteurs thermiques ou électriques.

Une prime qui pourrait monter jusqu'à 2 000 €

Rappelons que cette même prime avait été supprimée au 1er janvier 2018. Le bonus atteignait alors un montant de 1 000 € alors que la prime à la conversion avait été revue à la baisse, passant de 2 500 € à 1 000 €. La prime pour l'achat d'un véhicule 100 % électrique est quant à elle de 6 000€ maximum.

François de Rugy a en effet déclaré ce dimanche lors de l'émission « Le Grand Jury » : « Sur l'hybride rechargeable, nous allons discuter au sein du gouvernement, nous allons en discuter avec les constructeurs, il faut qu'il y ait une subvention à l'achat ". Le ministre estime cependant que le bonus devra être "moins important que sur les voitures électriques ».

Un marché quelque peu moribond

Contrairement aux véhicules hybrides classiques dont le marché permet aujourd'hui de vivre sans prime estime François de Rugy, le marché des voitures hybrides rechargeables et quant à lui plutôt dans une mauvaise passe puisque les ventes continuent de stagner.

Christian Peugeot, président du Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA), demande par ailleurs depuis déjà plusieurs mois à ce que cette prime soit restaurée. Le président du CCFA a récemment déclaré :« On demande aussi qu'il y ait une prime de 2 000 € pour les véhicules rechargeables, puisque maintenant le marché va avoir un effet d'offres, notamment des constructeurs français ».

Apparemment, sa demande a été entendue par le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire. Ce n'est peut-être plus qu'une question de semaines ou de mois avant que nous puissions à nouveau bénéficier de ce bonus écologique pour les voitures hybrides rechargeables.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
cioaz
Ca me fait marrer ces konneries. C’est une gigantesque ARNAQUE !!! Comment un véhicule électrique peut être plus cher que le même avec un moteur à essence, expliquez-moi???<br /> Il n’y a plus de moteur et un moteur c’est 5000€ euros au bas mot. Donc on retire le moteur, on retire toutes les pièces style embrayage, courroie de distribution, etc… et au final la bagnole est 10.000€ au bas mot plus cher que son homologue thermique. Et 10.000€ je suis gentil. Regardez le tarif d’une Bmw i3 à 40.000€, sans coffre.<br /> Et en plus de ça il faut louer la batterie 100e par mois !!!<br /> Sauf être un taxi ou un commercial qui fait 100.000km par an, n’importe quel particulier est perdant. Il suffit de voir le nombre de voitures électrique d’occasion pour comprendre que les gens une fois qu’ils ont compris l’arnaque, font tout pour la revendre. C’est rempli à craquer de véhicules électriques d’occasion, si c’était si super, ce ne serait pas le cas.<br /> Et en plus de coûter une blinde, un poumon et une jambe, tu ne peux faire que très peu de kilomètres.<br /> Arrêtez de prendre les gens pour des kons, batterie sans location, véhicule qui coûte MOINS cher d’au moins 10.000e par rapport au même thermique et là, même si on ne peut faire que 150km pas plus, les gens achèteront
lopaque
Sauf que le moteur est produit depuis DES années, que le coût de l’étude est rentabilisé, ensuite il y a un marché pour les pièces détaché réparation pour les constructeurs où ils font plus de marges dessus. On n’invente pas un moteur par nouveau véhicules, certains ont plus de 15 ans et sont toujours monté<br /> Souvent, les constructeurs font leurs moteurs ou ont des contrats exemple Renault prend du Mercedes pour les haut de gamme et Mercedes du Renault pour leur entrée de gamme.<br /> Alors qu’une batterie ce n’est pas les constructeurs qui fabriquent eux même, il y a plus de 200kg de batterie dans une voiture deja les quelques grammes de plus sur un smartphone ca chiffre pas mal.<br /> Ensuite il y a aussi une infrastructure à construire pour recharger les batteries ce qu’ils n’ont pas a faire les constructeurs pour le thermique, et plein de chose.<br /> Mais comme toute techno au début les prix sont élevé et plus ca se “popularise” plus les prix descendront.<br /> Le problème est de savoir quel techno est l’avenir les batteries électriques ou la pile à combustible (meme autonomie env qu’essence et plein en quelques minutes) ou toyota et hyundai sont déjà dessus 2 groupes qui sont tres souvent en avance sur les autres. Si on se bouge un peu pour produire l’hydrogène proprement (pas forcement le cas aujourd’hui) alors les voitures électriques a la batterie deviendront peut-être obsolète.<br /> Ensuite un choix, continué à avoir de la pollutions par les pot échappement + sonore, ou se dire on passe a autre chose. (reste à savoir quelle techno est la bonne.)
_B2F_Tom
Je n’ai pas la science infuse mais quelques pistes de réponse selon moi. Ce qui coute cher dans la voiture électrique ce sont les batteries qui font appels à des métaux rares. Le prix dépend de l’offre et de la demande, une demande forte et une offre forte feront baisser les prix, encore faut-il sauter le pas. Ensuite on a l’effet “nouveauté”, c’est le même effet que le nouveau Smartphone qui coute de plus en plus cher au fil des versions. Enfin, le fait d’aller vers l’électrique est avant tout par une prise de conscience. Si vous ne croyez pas au réchaiffement climatique, alors restez à l’énergie fossile. Si vous pensez au contraire que le climat est l’affaire de tous et que vous en avez les moyens, alors gardez votre thermique pour trajets WE/vacances et adoptez l’électrique (d’occasion) pour vos déplacements quotidiens (courses, travail, etc…) l’autonomie de plusieurs centaines de km atteint aujourd’hui par des modèles abordables permet de le faire.
keyplus
moi il y a une chose qui me chifonne avec les véhicules hybrides c est les chiffres de consommation donnés par constructeurs<br /> un vehicule hybride est plus lourd qu un véhicule normal donc il doit consommer plus ( et ce n est pas l arécupération de l energie au freinge qui compense)
Sekki
Pour moi l’électrique n’est pas “encore” un véhicule très grand publique dans la mesure où pour un véhicule pur électrique il faut quand même du temps pour le recharger (du coup c’est bien en second véhicule mais tout le monde n’a pas 2 voitures). Et l’hybride c’est en effet plus complexe et donc plus chère et plus couteux en maintenance que la petite tata du peuple. Du coup a qui s’adresse vraiment la prime ? Aux constructeurs qui ont du mal a vendre, aux personnes qui ont les moyens (ou presque) d’être écologiquement responsable sur la route ? Je ne suis pas convaincu que l’urgence actuel est de distribuer de l’argent des impôts dans ce sens alors que le sociale recule de tout côté.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

The Walking Dead : la dernière saison du jeu Telltale finalement sauvée
Google DeepMind accèdera à 30 000 mammographies pour dépister le cancer du sein
Samsung : de nouveaux indices sur l’arrivée prochaine du smartphone pliable
Tidal débarque sur les TV Samsung
Instagram va communiquer votre historique de déplacements à Facebook
Yahoo lance Yahoo! Together, clone à peine déguisé de Slack
SpaceX : un atterrissage à succès pour le Falcon 9 sur la côte californienne
Mondial Auto | La BMW i3 électrique se refait une santé sur son autonomie
Samsung : un trimestre record porté par les puces électroniques
Intel sortira ses i9-9900K le 19 octobre
Haut de page