PSA amorce sa stratégie pour pénétrer le marché de l’électrique

Par
Le 24 septembre 2018
 0
psa phev

Le groupe PSA prépare son avenir ! Le constructeur d'automobiles, qui rafle la plus importante part de marché en France dans le secteur, vient de détailler ses ambitions en annonçant son entrée en lice sur le marché de la motorisation hybride et 100 % électrique.

Une version hybride ou électrique pour chaque nouveau modèle

Le groupe français qui exploite notamment les marques Citroën, Peugeot et DS Automobiles s'apprête à lancer son offensive en adaptant ses différentes gammes d'automobiles à un marché en pleine transformation. En effet, l'intégralité des nouveaux modèles du groupe aura le droit, à partir de 2019, à une version hybride ou électrique. L'objectif affiché ici est de proposer, d'ici 2025, une offre électrifiée sur 100 % des modèles produits.

Le groupe PSA a annoncé ce nouveau départ ce jeudi 20 septembre en convoquant la presse dans son usine de Sochaux. Alexandre Guignard, directeur de la Business Unit dédiée aux véhicules électrifiés, en a profité pour détailler cette nouvelle stratégie :

« En 2019, 100 % des nouveaux modèles mis sur le marché auront une version électrique disponible, soit hybride rechargeable, soit électrique. Cela signifie que nous aurons 15 nouveaux véhicules d'ici 2021. En 2025, 100 % des modèles en circulation du groupe PSA auront à disposition une offre électrifiée »

Le groupe tricolore estime par ailleurs qu'« en 2025, le marché du véhicule électrique sera multiplié par dix en Europe », c'est donc le moment idéal pour PSA de rattraper son retard en matière de motorisation électrique et de tenter de pénétrer ce marché en plein essor.

Rendez-vous pris au Mondial de l'Auto

Le groupe mené par Carlos Tavares présentera son premier modèle hybride rechargeable au Mondial de l'Auto, le fameux salon international débutera le 4 octobre prochain à Paris. C'est un des modèles haut de gamme de DS Automobiles qui y sera dévoilé dans sa version PHEV (Plug-in Hybrid Electric Vehicles), la DS7 Crossback E-Tense, un 4x4 commercialisé dans sa version thermique (essence et diesel) depuis septembre 2018.


Quid des aides publiques ?

Bien que les voitures hybrides soient plus chères à l'achat, Carlos Tavares, dirigeant de PSA, souhaite que le parc d'automobiles électrifiées bénéficie d'un loyer mensuel qui soit équivalent à celui des modèles essence ou diesel.

Toutefois, pour convaincre les clients du passage à l'hybride rechargeable, PSA souhaiterait que l'État français relance la prime à l'achat pour les véhicules de ce type. En outre, pour soutenir l'essor de ces véhicules, le réseau de bornes de recharge devra largement s'agrandir. On compte seulement 25 000 bornes actuellement en France, il en faudrait 5 fois plus pour répondre correctement aux besoins futurs des automobilistes.

Source : LesEchos.fr
Modifié le 24/09/2018 à 09h18

Les dernières actualités Transport électrique

scroll top