Les voitures électriques sont "néfastes pour l'environnement", alerte Amnesty International

Matthieu Legouge
Expert périphériques
23 mars 2019 à 13h09
0
Environnement

Jeudi 21 mars, Amnesty International a dénoncé les pratiques des constructeurs de véhicules électriques.

Selon l'ONG, la fabrication des batteries serait néfaste pour l'environnement et encore à des années-lumière de constituer le système vertueux que tendent à démontrer la plupart des constructeurs.

Des droits de l'Homme bafoués

L'ONG de défense des droits de l'homme estime en effet que les constructeurs de voitures électriques ont recours à un discours fallacieux sur le plan écologique, mettant en avant leur manque d'éthique et le recours systématique à d'importantes ressources fossiles pour la fabrication de leurs véhicules.

Dans un communiqué, Kumi Naidoo, secrétaire général d'Amnesty International, appelle à la réflexion quant aux véhicules électriques. Selon lui : « Trouver des solutions efficaces à la crise climatique est un impératif absolu, et les voitures électriques ont un rôle important à jouer à cet égard ». Et d'ajouter : « Sans changements radicaux, les batteries qui alimentent les véhicules écologiques continueront d'être entachées d'abus des droits de l'homme ».

Amnesty International dénonce notamment les conditions d'extraction de minerais utilisés dans la fabrication des batteries lithium-ion. L'ONG a déclaré avoir connaissance de graves violations des droits de l'Homme en République démocratique du Congo liés à l'extraction du cobalt, elle y dénonce l'exploitation du travail des enfants ainsi que leur exposition à des éléments toxiques éminemment dangereux pour la santé.

En Argentine, la situation ne serait pas vraiment acceptable non plus. Les communautés autochtones ne seraient en effet pas suffisamment informées sur les projets d'exploitation minière (en particulier du lithium) sur leurs terres ainsi que de leur impact potentiel sur les ressources en eau.

Un constat amer qui balaye l'image « écolo » des véhicules électriques

Mais l'ONG ne s'est pas arrêtée aux violations des droits de l'Homme. Amnesty International pointe du doigt la pollution générée par la fabrication des batteries de voitures électriques, qui finalement aurait le résultat inverse que de trouver une alternative fiable pour sortir de la crise climatique.

« Dans les pays asiatiques la production d'électricité reste tributaire du charbon et d'autres sources d'énergie polluantes »


En effet, avec des chaines de production globalement situées en Asie dans des pays comme la Chine, le Japon et la Corée du Sud, l'impact environnemental de la fabrication des batteries reste néfaste pour la simple raison que dans ces pays « la production d'électricité reste tributaire du charbon et d'autres sources d'énergie polluantes ».

En outre, l'exploitation minière en haute mer porte elle aussi un très mauvais coup à l'image écolo des fabricants de voitures électriques. Alors que l'Autorité internationale des fonds marins (UICN) a octroyé 29 nouveaux contrats d'exploitation de gisement en 2018, des scientifiques ont déjà souvent mis en cause la probable libération d'éléments toxiques susceptibles d'aggraver la disparition de nombreuses espèces marines.

Amnesty International a toutefois reconnu les efforts de certaines entreprises, dont font partie Renault, Daimler, BMW, mais aussi Apple, qui ont rendu publiques les données concernant leur chaîne d'approvisionnement. Les mauvais élèves, quant à eux, sont invités à revoir leur copie.
48
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top