Elon Musk est en Chine et envisage l'ouverture de son usine Tesla en un temps record

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, responsable de l'actu.
Publié le 09 janvier 2019 à 08h01
Tesla Model S Elon Musk

Lundi, Elon Musk était en Chine pour assister à une cérémonie marquant le lancement de la construction de sa Gigafactory Tesla, qui devrait ouvrir dès 2019.

Depuis plusieurs années, l'usine chinoise de Tesla est une priorité pour Elon Musk, qui a conscience que sa Gigafactory de l'empire du Milieu pourrait protéger son entreprise de lourds tarifs d'importation. Accompagné de représentants de la ville de Shanghai, l'entrepreneur de 47 ans a assisté, ce lundi 7 janvier, à une cérémonie entamant officiellement la construction de cet impressionnant terrain de 860 000 mètres carrés. Et le fantasque chef d'entreprise veut que les choses aillent vite, très vite.

Un démarrage de la production envisagé avant la fin 2019

Elon Musk souhaite que la construction de l'usine soit achevée en l'espace de quelques mois, d'ici cet été, et que la production du Model 3 démarre dès la fin de l'année 2019. « Avec les ressources d'ici, je pense que nous pouvons construire la Shanghai Gigafactory en un temps record », a-t-il déclaré, toujours très confiant.



L'entrepreneur mise gros sur son usine chinoise, installée sur un terrain de 860 000 mètres carrés, et qui devrait produire près de 500 000 exemplaires de véhicules électriques, parmi lesquels des Model 3 et Y, destinés au marché chinois.

En Chine, face aux incertitudes, Tesla mise sur son Model 3, moins coûteux

Le problème de Musk, c'est qu'il arrive en Chine au moment où les tensions entre le pays et les États-Unis n'ont jamais été aussi fortes, provoquant irrémédiablement des incertitudes autour de l'économie chinoise, malgré la trêve décrétée en décembre dans le conflit économique sino-américain.

En Chine, le marché automobile semble avoir reculé en 2018, pour la première fois en plus de 20 ans. Tesla veut exister sur un marché déjà perturbé, qui comprend par ailleurs plusieurs concurrents qui ambitionnent de devenir des Tesla en puissance. Rappelons qu'en 2017, l'entreprise d'Elon Musk ne jouissait que d'une faible part de marché sur le secteur des voitures électriques en Chine, autour de 2,2 %. Le constructeur espère donc rebondir en proposant son Model 3 dès le mois de mars en Chine, avant même la production locale du véhicule.

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, responsable de l'actu

Journaliste, responsable de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (5)
rexxie

Je me demande comment FuldeMmetal va s’y prendre cette fois pour virer ça en négatif, ou bien s’il va m’attaquer perso :slight_smile:

rexxie
manu0086

Pas besoin de parler du négatif, l’article le fait très bien, toi tu n’as lu que le titre… lol.

Tomtom31

Qui croit encore aux délais annoncés par Musk ?

tampigns

Juste pour relativiser les parts de marché de Tesla en Chine… La majorité des véhicules électriques sont les taxis qui en Asie sont majoritairement entrée de gamme ou si on monte en gamme, on se tournera plutôt vers des vans. Donc pas du tout le positionnement de Tesla.
Il faut comprendre que les taxis dans les grandes villes sont tous électriques pour la simple et bonne raison que les autres véhicules sont souvent interdits à la circulation dans de nombreux cas (véhicule qui vient d’une autre ville après 17h, …)
Enfin 2.2% sur ce marché énorme, ca fait beaucoup de véhicules. Je n’ai jamais vu autant de Tesla qu’à Shenzhen dans les beaux quartiers vous êtes sûrs d’en croiser plusieurs en vous restant posé sur une terrasse de resto