Elon Musk est en Chine et envisage l'ouverture de son usine Tesla en un temps record

Par
Le 09 janvier 2019
 0
tesla model s elon musk

Lundi, Elon Musk était en Chine pour assister à une cérémonie marquant le lancement de la construction de sa Gigafactory Tesla, qui devrait ouvrir dès 2019.

Depuis plusieurs années, l'usine chinoise de Tesla est une priorité pour Elon Musk, qui a conscience que sa Gigafactory de l'empire du Milieu pourrait protéger son entreprise de lourds tarifs d'importation. Accompagné de représentants de la ville de Shanghai, l'entrepreneur de 47 ans a assisté, ce lundi 7 janvier, à une cérémonie entamant officiellement la construction de cet impressionnant terrain de 860 000 mètres carrés. Et le fantasque chef d'entreprise veut que les choses aillent vite, très vite.

Un démarrage de la production envisagé avant la fin 2019

Elon Musk souhaite que la construction de l'usine soit achevée en l'espace de quelques mois, d'ici cet été, et que la production du Model 3 démarre dès la fin de l'année 2019. « Avec les ressources d'ici, je pense que nous pouvons construire la Shanghai Gigafactory en un temps record », a-t-il déclaré, toujours très confiant.



L'entrepreneur mise gros sur son usine chinoise, installée sur un terrain de 860 000 mètres carrés, et qui devrait produire près de 500 000 exemplaires de véhicules électriques, parmi lesquels des Model 3 et Y, destinés au marché chinois.

En Chine, face aux incertitudes, Tesla mise sur son Model 3, moins coûteux

Le problème de Musk, c'est qu'il arrive en Chine au moment où les tensions entre le pays et les États-Unis n'ont jamais été aussi fortes, provoquant irrémédiablement des incertitudes autour de l'économie chinoise, malgré la trêve décrétée en décembre dans le conflit économique sino-américain.

En Chine, le marché automobile semble avoir reculé en 2018, pour la première fois en plus de 20 ans. Tesla veut exister sur un marché déjà perturbé, qui comprend par ailleurs plusieurs concurrents qui ambitionnent de devenir des Tesla en puissance. Rappelons qu'en 2017, l'entreprise d'Elon Musk ne jouissait que d'une faible part de marché sur le secteur des voitures électriques en Chine, autour de 2,2 %. Le constructeur espère donc rebondir en proposant son Model 3 dès le mois de mars en Chine, avant même la production locale du véhicule.

Les dernières actualités Elon Musk

scroll top