Achat d’une voiture électrique d’occasion : gare aux mauvaises surprises

02 novembre 2019 à 12h55
28
Mercedes électrique

Le marché des voitures électriques d'occasion connaît une embellie surprenante. Il faut dire que les prix affichés et les garanties offertes par les constructeurs ont de quoi faire hésiter les plus réfractaires d'entre nous. Néanmoins, l'achat d'une électrique de seconde main peut réserver son lot de mauvaises surprises, transformant la belle affaire en déconvenue. On fait le point.

Bien que les voitures électriques et hybrides rechargeables peinent à représenter plus de 2 % des nouvelles immatriculations, elles connaissent un souffle nouveau et inattendu sur le marché de la seconde main. Pour preuve, plus de 8 800 voitures électriques d'occasion se sont vendues au 1er semestre 2019, soit une croissance de 83 % sur un an. C'est d'ailleurs tout particulièrement la Renault Zoé qui porte le segment, au point de représenter plus de 6 ventes VO électriques sur 10. Et même si les véhicules électriques d'occasion ont la cote, seuls certains modèles en profitent. Cinq voitures électriques s'accaparent d'ailleurs, à elles seules, 80 % du marché : la Renault Zoé donc, mais également la Nissan Leaf, la Peugeot iOn, la BlueCar de Bolloré et la Tesla Model S.


Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, le marché VO de l'électrique n'est pas dominé par des ventes entre particuliers. À en croire Avere-France, une association œuvrant pour le développement de la mobilité électrique, les EV (voitures électriques) proviendraient principalement des flottes d'entreprises à l'issue de leur période de location et des modèles utilisés en libre-service, à l'image de l'Autolib' reconvertie en BlueCar.

Un prix avantageux, une décote plus faible

Si un nombre croissant de Français cèdent aux sirènes des EV d'occasion, c'est pour une raison évidente : leur prix. Le coût d'achat moyen d'une voiture électrique neuve s'élève environ à 40 000€, soit près de 50 % de plus que pour un modèle thermique équivalent. Avec un large choix de véhicules aux alentours de 10 000 à 15 000 €, l'occasion semble donc représenter une alternative intéressante. Il est même désormais possible d'acheter une électrique pour une bouchée de pain (moins de 1 000 € pour une BlueCar, prime à la conversion déduite). De là à dire qu'il s'agit d'une bonne affaire, c'est une autre histoire. En revanche, certaines voitures électriques d'occasion semblent avoir de nombreux atouts à faire valoir, dont un rapport prix/kilométrage imbattable. À en croire les chiffres communiqués par AutoScout24, les Renault Zoé sont affichées en moyenne à 11 300 € sur la plateforme, avec moins de 23 000 kilomètres au compteur(1). Sans oublier les éventuelles primes gouvernementales et régionales pouvant diminuer encore un peu plus la note.

Mais les voitures électriques d'occasion présentent d'autres avantages. Au premier rang desquels une décote plus lente que celle des véhicules thermiques équivalents. En effet, les EV perdent rapidement de la valeur les deux premières années en moyenne, avant de voir ce processus considérablement ralentir. Si bien qu'elles disposent, en règle générale, d'une meilleure valeur résiduelle et d'un prix plancher supérieur à celui d'un modèle thermique équivalent. Bien qu'on puisse avoir des doutes légitimes à ce sujet, Serge Pietri, le directeur des ventes flottes de Renault, affirmait même qu'une Renault Zoé vaudrait toujours 3 000 à 3 500 € après 10 ans et que sa valeur ne diminuerait plus(2). Une bonne nouvelle pour les acheteurs d'une électrique d'occasion, à condition de bien choisir son véhicule.

7 conseils pour choisir sa voiture électrique d'occasion

Bien que les raisons de succomber soient nombreuses, gare aux mauvaises surprises. Certes, les voitures électriques présentent une mécanique globalement plus simple et fiable que les thermiques. Mais d'autres éléments peuvent rapidement poser problème, à l'image de la batterie. D'où l'importance de vérifier un certain nombre de points pour s'assurer de faire une bonne affaire.

1. Privilégier une batterie lithium-ion

De manière générale, il est préférable d'écarter tous les modèles embarquant une batterie plomb ou Ni-Cd (hydroxyde de nickel et cadmium). Dans le cas contraire, il faudra s'attendre à une autonomie qui dépassera difficilement les 70 kilomètres. Un premier réflexe qui vous permettra également d'éliminer la plupart des modèles disparus ou voués à disparaître, à l'image des Mia Electric. À la place, on privilégiera les modèles avec une batterie lithium-ion dont la durabilité est plus importante. Pensez néanmoins à vérifier le niveau d'autonomie initial du véhicule (NEDC ou WLTP) afin d'avoir une idée de ses performances.

2. Éviter les modèles à risque

Si la Renault Zoé et la Nissan Leaf font partie des valeurs sûres, d'autres modèles sont en revanche à fuir. C'est tout particulièrement le cas de ceux disposant d'accumulateurs qu'il faut entretenir à une température définie. Consommant davantage que les autres véhicules électriques, ils ont généralement besoin d'être branchés constamment quand ils ne roulent pas. C'est tout particulièrement le cas de la BlueCar - pas étonnant qu'il soit possible de se l'offrir pour 1 000 € - et de la Citroën E-Méhari. Dans un registre différent, certains modèles connaissent des problèmes récurrents ou ne disposent même plus de batteries de remplacement. On pense tout particulièrement à la Renault Fluence.


3. Tester l'autonomie de la batterie

Si l'autonomie initiale du véhicule donne une idée des performances qu'il est possible d'espérer, l'autonomie réelle peut énormément varier d'un modèle à un autre selon le nombre de cycles effectués, le kilométrage ou encore l'entretien réalisé. Dans l'idéal, il est donc conseillé de demander au professionnel le SOH (State of Health) qui permet de connaître l'état de santé de la batterie. Que le vendeur dispose ou non de cette information, il faudra malgré tout tester le véhicule en conditions réelles. Le mieux, c'est de demander un essai long afin d'avoir le temps de décharger au moins la moitié de la batterie, voire la totalité. Dans le cas d'une vente entre particuliers, cela va être difficile à obtenir. Il est néanmoins important d'insister pour réaliser un essai d'une dizaine de kilomètres au minimum pour avoir un avant-goût des performances de la batterie.

4. S'intéresser aux possibilités de recharge

Indépendamment de la qualité de la batterie ou de ses performances, les possibilités de recharge vont parfois conditionner le choix de votre voiture électrique d'occasion. Si vous envisagez de recharger votre véhicule à domicile, la majorité des modèles en lithium-ion pourront faire l'affaire, à condition d'anticiper le coût de l'installation. Le choix se corse si vous prévoyez des recharges à l'extérieur. Si vous avez accès à des bornes rapides, il faudra vérifier la technologie utilisée : préférez une Allemande si le standard est Combo CCS (Audi e-tron, BMW i3, Volkswagen e-Golf, etc.) ou une Asiatique s'il s'agit de bornes CHAdeMO (Nissan Leaf, Mitsubishi i-MiEV, etc.). En revanche, si le réseau est principalement constitué de bornes de recharge accélérées d'une puissance de 22 kW, il faudra privilégier des modèles compatibles, à l'image de la Renault Zoé.


D'ailleurs, n'oubliez pas de vérifier l'état des prises et des câbles de recharge du véhicule. Ils ne doivent pas avoir été entaillés ou tordus, sous peine de rendre la recharge dangereuse ou moins efficace.

5. Envisager la location de la batterie

Bien que la location de batterie puisse être relativement coûteuse à très long terme, c'est un moyen de s'éviter bien des désagréments. À ce titre, il faut d'ailleurs savoir que tous les constructeurs n'offrent pas la possibilité de louer uniquement la batterie, et non le véhicule d'occasion dans son intégralité. Ce service est malgré tout proposé par les principaux acteurs du marché, dont Nissan, Renault et Smart. La location devra généralement être privilégiée pour les véhicules dont le prix de remplacement de la batterie n'est pas annoncé ou affiché à un tarif prohibitif (comptez 4 000 à 6 000 € en moyenne).

6. Ne pas négliger la garantie

Dans le cas où vous n'opteriez pas pour la location de la batterie, la durée de la garantie et ses conditions d'application vont être déterminantes pour choisir votre véhicule. L'achat auprès d'un professionnel est donc une nouvelle fois à privilégier car celui-ci pourra garantir la batterie parfois jusqu'à 8 ans ou 160 000 kilomètres. Le moindre dysfonctionnement ou une capacité inférieure à un certain seuil (75 % chez Nissan et Renault) permettra alors de bénéficier du remplacement de la batterie gratuitement. Pour en profiter, le mieux reste d'ailleurs de s'orienter vers les marques et labels spécifiques développés par les constructeurs, comme le Nissan Club Occasions Véhicules électriques par exemple.

7. Penser à l'usage et aux primes

Avant de réaliser l'achat d'une voiture électrique, il est également important de tenir compte de votre usage et de la nature de vos déplacements. Un conseil qui s'applique que le véhicule soit neuf ou d'occasion d'ailleurs. À titre d'exemple, vous pourrez difficilement réaliser des trajets autres qu'urbains si la voiture affiche une autonomie inférieure à 150 kilomètres.
Il faut aussi penser à vérifier les nouvelles conditions de la prime à la conversion pour 2019 puisque l'achat d'une électrique d'occasion vous permet de toucher jusqu'à 5 000 € d'aide (2 500 € si votre revenu fiscal est supérieur à 13 489 €). Sans oublier les éventuelles primes régionales : l'Île-de-France accordait jusqu'à 6 000 € aux 1 000 premiers demandeurs durant l'été par exemple. Suffisant pour convaincre les indécis ? Rien n'est moins sûr.

(1) Pourquoi les voitures électriques d'occasion ne coûtent pas cher - Auto BFMTV
(2) Acheter une voiture électrique d'occasion : le bon plan ? - Caradisiac
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
22
jcc137
Petit précision sur la durabilité de la batterie li-ion, les cycles de charge-décharge limités en moyenne à 2 000, concernent des cycles complets, c-à-d qu’une demi-décharge compte pour un demi-cycle, et un 10e de décharge compte pour un 10e du cycle.<br /> Donc une batterie donnée pour 300 km par cycle, durera jusqu’au 600 000e km du véhicule.<br /> Plutôt rassurant non ?<br /> FrAndroid – 16 Jun 18<br /> Tout savoir sur les batteries : mythes, astuces et avenir - FrAndroid<br /> Tout savoir sur les batteries au lithium-ion : les mythes, les astuces et l'avenir des batteries pour smartphones et tablettes.<br />
Bouster
Bonjour, n’oubliez pas que pour plus de 10 recharges incomplètes la garantie constructeur peut-être annulée sur la batterie, ainsi qu’une trop forte décharge, problème qui n’est jamais précisée lors de l achat d un véhicule électrique , et les erreurs de recharges sont visibles lors des visites d entretien par la valise diagnostiquée et qui sont automatiquement vu par le constructeur.
sinbad21
Hé bé, je vais attendre la voiture à hydrogène alors.
Coccinellevw34
Moi la voiture-nucléaire elle sera plus efficace.
mifranc
Sachant que c’est une information totalement fausse, il est normal que les constructeurs n’en parlent pas… Si c’était le cas, tous les possesseurs de véhicules électriques dont la batterie a lâché que le constructeur ne prendrait pas en garantie en parleraient sur les forums spécialisés que je fréquent assidument depuis des années en qualité de possesseur de VE sachant en plus qu’après quelques semaines d’utilisation, ils sont tous dans le cas de plus de 10 charges incomplètes…autant avec des véhicules à petite batterie qu’on recharge dès qu’on peut pour éviter la panne que des véhicules à grosse batterie dont il faudrait plus de 24h pour recharger complètement sur une prise normale si elle est vide…
Carst
Commentaire complètement<br /> Absurde :c 'est le fait de charger 100% et de décharger 100% qui abime<br /> La batterie.<br /> Il est sur que pour renault<br /> Nissan les déperditions notées à l usage sont plus importantes que chez Hyundai et Tesla.<br /> Chez TESLA modèle S<br /> a fait 350000 km avec une déperdition de 5%.
redosk
Bouster:<br /> n’oubliez pas que pour plus de 10 recharges incomplètes la garantie constructeur peut-être annulée sur la batterie<br /> « C’est la première fois que Bouster publie un commentaire », bah pour dire une telle absurdité, il aurait mieux fait de rester à 0 commentaire.
megadub
Tu sors ça d’où ? Jamais entendu un truc pareil.
icejedi
Enfin un article VRAIMENT intéressant ! Moi qui ai faillit acheter une Renault Fluence, ces information sont très utiles
lapin-tfc
N’importe quoi !! c’est totalement faux !! encore un coup de gilets jaunes incultes ?
juju251
Bouster:<br /> Bonjour, n’oubliez pas que pour plus de 10 recharges incomplètes la garantie constructeur peut-être annulée sur la batterie, ainsi qu’une trop forte décharge, problème qui n’est jamais précisée lors de l achat d un véhicule électrique , et les erreurs de recharges sont visibles lors des visites d entretien par la valise diagnostiquée et qui sont automatiquement vu par le constructeur.<br /> Source ?<br /> Non, parce que pour connaitre un peu les batteries, je n’ai JAMAIS vu passer une telle information …<br /> Après, en effet, une batterie Lithium ion peut être endommagée si elle est totalement déchargée, mais il y a justement des protections permettant d’éviter la décharge complète en utilisation normale.
Faisduvelo
150 km ? Limité à de l’urbain ?<br /> Si on peut recharger dans son garage, ça laisse quand même la possibilité de faire des trajets quotidiens dans un rayon de 50 km autour de son domicile, peut-être un peu moins en hiver et si le trajet est sur autoroute à 130 km/h.<br /> Mais ça correspond à l’utilisation d’une très grande majorité de pendulaires et aussi à une grande majorité de deuxième voiture.
Bouster
Bonjour, je suis mécanicien et j ai eu le cas sur une voiture électrique pour la révision, la case de la garantie avait une croix rouge sur la ligne pour une trop forte décharge les autres avaient le v de validation vert , bien entendu il ne vont pas annuler la garantie pour une erreur et chaque constructeurs seront plus ou moins tolérant mais il ne s s’agit que de la garantie de la batterie
megadub
C’était la batterie accessoire ou la batterie motrice ? Parce qu’en principe, la batterie ne peut pas trop se décharger, c’est sécurisé par le système lui-même.
Bouster
C’est sur la batterie de traction je vais m’expliquer un peut mieux , pour la décharge il faut éviter de tomber à moins de 15%de charge , sur les batteries metal polymères de boloré un appel est émis si l on atteint 15% de charge . Je vois que je suis pas le bienvenu alors je vous laisse dans les débats (les concernés se reconnaîtront).
megadub
ha oui en effet, sur ces modèles il y avait un vrai souci.<br /> Tu es tout à fait bienvenue mais quand on balance une info pareil la moindre des choses c’est d’être précis. Donc effectivement c’est un problème très spécifique aux daubes de bolloré
David_Wynot1
Ces « daubes » Bollo Bollo m’ont tenté, c’est quand même les occazes les moins chères (ex Autolib de Paris).<br /> Si j’avais encore un tarif EDF de nuit, je l’aurais branchée la nuit.<br /> En effet, cette batterie doit être branchée pour ne ps se vider donc un branchement la nuit pourrait suffire.<br /> David
Bouster
Merci megadub, c’est vrai que j’aurais du étayer mes propos , je suis mecanicien depuis 35 ans et si je poste quelque chose c’est concret je sais de quoi je parle , a chaque revision de voiture electriques peu importe la marque, on branche la valise diag qui envoi les infos au service sav et des la connection de la valise , le diag indique si il n’y a pas eu d’erreur de charge comme je l’ai dit dans mon 1er post.Et si il y a eu trop d’erreur de charge ,le constructeur se donne le droit d’annuler la garantie de la batterie de traction laissant au proprietaire du vehicule le changement de la batterie a sa charge si celle ci a un probleme .<br /> Maintenant , libre a chaqu’un de me croire ou pas mais c’est juste pour prevenir aux acheteurs de voitures electriques d occasion , qu’il faut faire attention lors de l’achat car le cout de batteries de traction est tres eleve (a partir de 3500 € pour les plus petites )
fg03
C’est clair que les voitures electriques d’occasion c’est l’avenir.<br /> Faut juste voir comment ça se passe avec la batterie !!!<br /> Contrat obligatoire avec le constructeur moyennant des contraintes fortes et un cout assez élevé ou, libéralisation du marché totale… ce qui permettrait une concurrence et un effondrement des prix… mais je pense que les fabricants vont tout faire pour se garder le marchépour eux et faire jouer la concurrence chez les partenaires mais que nous on n’aura pas le choix de payer au plus cher.
Piro_Dactyl
Bonjour Alexis Maniere,<br /> j’ai un commentaire a faire sur le premier point et plus particulièrement ce passage :<br /> « …batterie plomb ou Ni-Cd (hydroxyde de nickel et cadmium). Dans le cas contraire, il faudra s’attendre à une autonomie qui dépassera difficilement les 70 kilomètres. Un premier réflexe qui vous permettra également d’éliminer la plupart des modèles disparus ou voués à disparaître, à l’image des Mia Electric. À la place, on privilégiera les modèles avec une batterie lithium-ion… »<br /> Je lis en creux qu’une Mia Electric dispose d’une batterie type plomb, Ni-Cd, Ni-Mh…<br /> Je me demande d’ou provient ces informations ??? (erronées qui plus est)<br /> Une Mia Electric dispose d’une batterie au Lithium Fer Phosphate (LiFePO4).<br /> Oui c’est bien du lithium.<br /> Son autonomie de moins de 70km est seulement lié a la version disposant de la plus petite batterie 8kWh. La version avec 12kWh propose a minima 80/85km (plus suivant la topographie).<br /> Donc attention lors de la rédaction d’un article a bien vérifier vos infos/sources, notamment en lisant des sites/forums spécialisé (vehiculeselectriques.fr entre autres).<br /> Merci d’avance de mettre a jour votre article pour ne pas désinformer vos lecteurs…<br /> ps: désolé pour l’absence de certains accent, je rédige ces mots depuis un clavier us.
toug19
C’est complètement faux.
KlingonBrain
Moi, le conseil que je donnerais, c’est de ne pas oublier qu’électrique ou pas, cela reste des voitures.<br /> Comme pour un véhicule thermique, vérifiez soigneusement les antécédents du modèle. Et les éventuelles déconvenues des acheteurs des modèles précédents. Et si vous en avez les compétences, soulevez le capot et renseignez vous sur les détails de construction du moteur, de l’électronique. Privilégiez une bonne accessibilité mécanique.<br /> Enfin, il est vital de s’assurer du sérieux du constructeur en terme de fourniture de pièces détachées dans le temps. C’est d’autant plus important parce que les véhicules électriques sont encore dans des volumes modestes.
twist_54
c’est justement le problème, il faut aller en justice et les constructeurs jouent la dessus. Mon contrat d’achat chez Peugeot spécifiait la liste des pièces non prises en charge par la garantie de 2ans et cette liste très longue finissait par : « liste non exhaustive » donc quand mon embrayage a commencé à patiner à 18mois et 42 000 km, qu’on m’a présenté un devis hors garantie à 1900€ targuant que c’était ma manière de conduire (oui bien sûr, mon précédent véhicule avait un embrayage impeccable après 12ans et 350 000km) j’ai failli en venir au main… pour au final me voir d’abord offrir la main d’oeuvre… et lors du démontage il ne s’agissait que d’un joint qui fuyait, donc volant moteur et embrayage pris à 100% en garantie…<br /> Donc au final, avec l’électrique ils trouveront bien d’autres arguments, comme la décharge trop rapide (désolé monsieur, vous avez fait un 0 à 100 en 7secondes, la garantie mise à jour au 1er janvier dernier n’autorisait que 8secondes) pour enfumer le consommateur.
rodge45
vraiment n’importe quoi …<br /> la zoé de ma femme a fait 350 charges completes et 1400 charges incompletes pour 50000km, avec quelques debuts de charges a moins de 5%, je n’ai jamais eu de pb ni avec la voiture ni avec renault …<br /> ma kia a une option pour limiter la charge a 80% du max pour eviter de recharger a 100% si on en a pas besoin (kia comme tesla conseille de charger a 100% uniquement avant de faire un long trajet)
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Six courts-métrages originaux Pixar seront dispo à la sortie de la plateforme Disney+
Une période d'essai à Apple TV+ est disponible pendant 7 jours : comment y accéder gratuitement ?
Le veilleur d'écran[s] S01E05 📺 Battlestar Galactica ou la claque spatiale indétrônable
BlizzCon 2019 : Diablo IV, Overwatch 2 et toutes les annonces à ne pas manquer
Les plateformes de streaming vidéo Netflix, Youtube ou Amazon Go ont un coût écologique considérable
Des hackers russes tentent de nuire aux JO de 2020, selon Microsoft
En Australie, un système de
Finale de la coupe du monde de Rugby : comment regarder Angleterre - Afrique du Sud en streaming ?
Daimler (Mercedes) dévoile sa vision des villes pour 2038 à travers différents scenarii
Haut de page