Disney + poursuit son ascension et s'approche des 30 millions d'abonnés payants

05 février 2020 à 10h18
0
Disney+ Disney Plus
© Disney

The Walt Disney Company est en train de réussir son apparition dans le joyeux monde de la SVoD, avec un nombre d'abonnés croissant, basé sur un service lancé dans seulement quelques pays.

Mardi, The Walt Disney Company a publié son bilan financier du premier trimestre de l'exercice fiscal 2020 avec un chiffre d'affaires de 20,86 milliards de dollars, en hausse de 36 % sur un an. La totalité des activités du groupe à l'effigie de Mickey sont en hausse sur les trois derniers mois, faisant de la TWDC une entreprise toujours aussi lucrative. Mais l'attention doit davantage être portée sur Disney +, le service de streaming vidéo de la firme. Et celui-ci se porte bien, très bien même.

L'activité médias de TWDC boostée par Disney +

Alors qu'au 28 décembre 2019, Disney + totalisait 26,5 millions d'abonnés, ce qui a d'ailleurs « mis en évidence » le premier trimestre fiscal 2020, selon les mots du grand patron Bob Iger, la plateforme pointait, cette semaine, à 28,6 millions d'abonnés payants, se rapprochant assez rapidement de la barre des 30 millions.


On peut évidemment évoquer un démarrage réussi pour Disney +, qui s'ouvrira à l'Inde le 29 mars prochain (un très gros marché) après la France le 24 mars.

Si statistiquement, Disney+ ne fait pas encore de l'ombre à son illustre concurrent Netflix, qui totalise 68 millions d'abonnés payants aux États-Unis et au Canada, la dynamique est excellente du côté de TWDC.

Après The Mandalorian, les abonnés n'ont pas déserté

Le Président de la compagnie américaine, Bob Iger, a déclaré que 50 % des abonnés de Disney + avaient souscrit leur abonnement en passant directement par la plateforme. La part des abonnés de l'opérateur de télécommunications Verizon, qui avait noué un partenariat stratégique avec le géant du divertissement il y a quelques mois, ne serait que de 20 %.


Disney + a en tout cas pu compter sur la série Star Wars The Mandalorian, qui a d'ores et déjà fait de Baby Yoda un phénomène culturel, et une machine à cash idéale, par la même occasion. Et la fin du visionnage de la première saison par les abonnés n'a pas fait fuir ces derniers, ce qui soutient que le service possède déjà une base de fidèles.

L'autre service de streaming dont Disney vient de prendre le contrôle définitif, Hulu, totalisait de son côté 30,7 millions d'abonnés lundi.

Source : TWDC
Modifié le 05/02/2020 à 10h22
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top