Quelle est la meilleure distribution Linux ? Notre guide complet

Johan Gautreau
Expert objets connectés
21 octobre 2021 à 09h38

Alors que Windows 11 est sur toutes les lèvres, le petit monde de GNU/Linux continue de tourner à son rythme, dans une relative discrétion. Souvent méconnues – voire boudée – du grand public, les distributions Linux ont toutefois dans leurs poches de sérieux atouts pour convaincre bon nombre d’utilisateurs, qu’ils soient débutants ou confirmés. Voici un florilège de distros testées et approuvées par nos soins !

La plus connue

Ubuntu

La plus connue

  • Simplicité d’accès
  • Stabilité du système
  • Excellente gestion de la majorité des pilotes
La plus complète

Linux Mint 20.2 Uma

La plus complète

  • Une distribution complète et simple d'accès
  • Cinnamon : un DE élégant, facilement personnalisable
  • Nombreux logiciels utiles pré-installés
Notre coup de coeur !

Garuda Linux Dr460nized

Notre coup de coeur !

  • Le look néon
  • La simplicité d’accès
  • Les performances et la stabilité

Pour les néophytes, GNU/Linux conserve encore de nos jours l’image du système d’exploitation pour gros barbu geek adepte de la ligne de commandes. Rien n’est moins faux que ce vieux préjugé totalement désuet. L’époque où il fallait passer des heures sur le net à chercher une solution pour faire fonctionner une bête clé Wi-Fi est belle et bien révolue. 

Les distributions GNU/Linux modernes sont tout à fait capables d’assurer les mêmes tâches que celles dévolues à Windows ou macOS. Celles-ci ont aussi l’avantage d’être gratuites. Certaines marques tentent d’ailleurs l’aventure comme Dell et System76 qui commercialisent des ordinateurs équipés de Pop!_OS ou Ubuntu. Même le gaming a pris de la vitesse sur les système Linux grâce à l’intégration de Proton.

Dès lors, pourquoi ne pas tenter l’aventure GNU/Linux ? Notre sélection des meilleures distributions vous aidera à choisir le système le plus adapté à vos besoins ainsi qu’à votre niveau en informatique. Le tout est 100% garanti sans ligne de commandes !

1. Ubuntu

Ubuntu
  • Simplicité d’accès
  • Stabilité du système
  • Excellente gestion de la majorité des pilotes

Ubuntu est l’une des meilleures distributions à essayer si vous commencez dans le monde de GNU/Linux. Aussi simple qu’efficace, elle saura vous accompagner au quotidien pour les tâches classiques : multimédia, navigation et productivité.

Ubuntu est l’une des meilleures distributions à essayer si vous commencez dans le monde de GNU/Linux. Aussi simple qu’efficace, elle saura vous accompagner au quotidien pour les tâches classiques : multimédia, navigation et productivité.

Quand on évoque GNU/Linux, il est difficile de passer à coté d’Ubuntu. C’est certainement la distribution la plus connue au monde, à défaut d’être la meilleure.

Créée en 2004 par la société Canonical, Ubuntu acquière bien vite un certain succès auprès des amateurs de systèmes alternatifs. Simplicité et accessibilité sont les maîtres-mots qui gouvernent cette distribution. Tout est mis en œuvre pour accompagner les utilisateurs novices dans leur découverte du monde GNU/Linux.

Gnome Shell pour tous

Après l’abandon de son environnement de bureau Unity - aussi adoré que haï par les fans - Canonical s’est orienté vers Gnome Shell pour les dernières version de son système d’exploitation libre. Cet environnement est toutefois modifié pour ressembler au défunt Unity. 

Si vous n’avez jamais utilisé Gnome Shell, il vous faudra un petit temps d’adaptation tant cette interface change la façon d’appréhender le fonctionnement de l’OS libre. Mais une fois pris le pli, on gagne immédiatement en productivité en basculant d’une activité à l’autre presque instantanément.

Bien entendu, rien ne vous empêche d’essayer un autre environnement de bureau comme KDE, plus ressemblant à Windows. Ce serait toutefois dommage de passer à côté de Gnome Shell, surtout que Canonical optimise particulièrement son OS pour un usage avec les écrans tactiles des PC hybrides de style Surface Pro

Ubuntu 1 © Johan Gautreau

Un OS travaillé d’une main de maître 

Outre son esthétique, Ubuntu brille aussi par un excellent suivi. Rares sont les distributions à se montrer aussi stables et à gérer aussi bien les pilotes. Que vous possédiez un vieux PC ou un portable de jeu flambant neuf, il y a peu de chances que quelque chose ne fonctionne pas du premier coup. Vous n’aurez ainsi jamais à tripatouiller la ligne de commandes, sauf cas exceptionnel.

Le seul petit point noir d’Ubuntu est son magasin d’applications un peu vide. Il n’est pas rare de devoir passer par internet pour se procurer les paquets DEB de certains logiciels. Rien de bien méchant, l’installation de ces paquets est on ne peut plus simple.

Si vous débutez sur GNU/Linux, Ubuntu est donc une distribution à essayer sans tarder !

2. Linux Mint

Linux Mint
  • Moderne
  • Simple à utiliser
  • Prêt à l’emploi

Linux Mint a démontré, depuis des années, qu’il était possible d’utiliser quotidiennement une distribution Linux sans être un barbu féru de lignes de codes ! Oui, Linux Mint peut convenir pour un usage grand public c’est-à-dire pour consulter des sites, envoyer des emails, écrire des documents Word ou Excel et plus encore. 

Linux Mint a démontré, depuis des années, qu’il était possible d’utiliser quotidiennement une distribution Linux sans être un barbu féru de lignes de codes ! Oui, Linux Mint peut convenir pour un usage grand public c’est-à-dire pour consulter des sites, envoyer des emails, écrire des documents Word ou Excel et plus encore. 

Quand des fans d’Ubuntu décident de créer leur propre distribution avec un environnement de bureau tout neuf, ça donne Linux Mint. D’ailleurs, ça donne tout simplement l’une des meilleures distributions GNU/Linux au monde, rien que ça !

Linux Mint est un système basé sur Ubuntu. Il suit de près le cycle de développement de la distribution de Canonical avec une nouvelle version tous les six mois. Comme son modèle, plusieurs environnements de bureau sont à disposition des utilisateurs, ainsi que de nombreux outils graphiques pour gérer l’OS libre en profondeur.

La plus complète des distributions basées sur Ubuntu

Visuellement, Linux Mint fait penser à Windows avec sa barre des tâches en bas de l’écran, son menu de démarrage sur la gauche et ses notifications à droite.  La transition depuis l’OS de Redmond est ainsi simplifiée et moins difficile qu’avec Gnome Shell. Et puis il faut bien dire que le bureau Cinnamon est diablement élégant avec son look sombre parsemé de notes vertes !

S’arrêter à l’aspect visuel de Mint serait toutefois réducteur. Cette distribution est en effet aussi belle qu’efficace au quotidien. Relativement peu gourmande en ressource, elle offre une excellente stabilité et une gestion complète de la plupart des pilotes modernes. Durant nos essais, nous n’avons eu aucun problème à faire fonctionner Wi-Fi, carte graphique ou encore imprimante. Tout est automatisé au maximum.

linux mint

Le remplaçant idéal pour Windows 10 ?

Si vous désirez quitter Windows, nous ne pouvons que vous recommander d’essayer Linux Mint. Ce système fourni de nombreux logiciels pré-installés pour gérer toutes les tâches courantes, de la navigation web au multimédia en passant par la maintenance de l’ordinateur.

On pourra juste déplorer un manque de support pour les PC hybrides. Contrairement à Ubuntu, Linux Mint vise un usage sur les PC de bureau ou les portables. En dehors de ça, difficile de trouver le moindre défaut à cette formidable distribution !

3. ElementaryOS

ElementaryOS 6 Odin
  • Le bureau Pantheon
  • Distribution axée sur la simplicité
  • L’utilisation des paquets universels Flatpak

ElementaryOS cherche à aller à l’essentiel afin de séduire un large public. Si le fond est de bon aloi, la forme est parfois bancale. Des bugs réguliers, un magasin assez pauvre et limité à Flatpak empêchent cette distribution GNU/Linux de rééllement s’imposer face à ses concurrentes.

ElementaryOS cherche à aller à l’essentiel afin de séduire un large public. Si le fond est de bon aloi, la forme est parfois bancale. Des bugs réguliers, un magasin assez pauvre et limité à Flatpak empêchent cette distribution GNU/Linux de rééllement s’imposer face à ses concurrentes.

Avec ElementaryOS, jamais GNU/Linux n’aura paru aussi simple. De toutes les distributions qui existent actuellement, celle-ci est probablement la plus accessible aux débutants. Elle risque néanmoins de rebuter les utilisateurs plus expérimentés à cause de nombreuses limitations. Vous êtes prévenus !

Une approche de GNU/Linux des plus élémentaires

Comme nous le disions en préambule, GNU/Linux conserve encore de nos jours une image « d’usine à gaz » souvent complexe et totalement inaccessible aux non-initiés. ElementaryOS tente de casser ce stéréotype à sa façon. Il en résulte une distribution très simple d’accès ressemblant plus ou moins à ce qui existe sur macOS.

Ce système Linux embarque un environnement de bureau nommé Pantheon qui s’inspire fortement du visuel de l’OS à la pomme : dock en bas de l’écran, barre des tâches en haut. Plusieurs logiciels sont pré-installés et optimisés pour Pantheon. On trouve en vrac une appli mail, un lecteur de musique, un magasin d’applications, un navigateur web ou encore une application de to-do list. En gros, tout ce qu’il faut pour accomplir l’essentiel sur un ordinateur.

ElementaryOS 1 © Johan Gautreau

Un OS très simple mais un peu trop limité

Avec ElementaryOS, vous n’aurez jamais à utiliser la ligne de commandes. Tout est mis en place pour éviter d’avoir à bidouiller le fameux terminal. Même l’installation de logiciels tiers est limitée : vous devrez passer par le magasin fourni par l’OS. Celui-ci n’est compatible qu’avec les paquets universels Flatpak et se montre assez restrictif pour le moment. Impossible d’installer des paquets DEB par exemple.

Ce fonctionnement simpliste est voulu par les développeurs afin d’assurer la sécurité et la stabilité du système. Vous devrez donc rester dans les limites imposées par ElementaryOS, ce qui peut se révéler frustrant si vous désirez aller plus loin dans votre exploration du monde GNU/Linux. Cependant, cette distribution est idéale si vous avez des besoins légers et/ou peu de connaissances en informatique.

4. Pop!_OS

Pop!_OS 21.04
Pop!_OS 21.04
  • Distribution simple d’accès
  • Le système de tiling efficace et original
  • Une distro qui n’oublie pas les gamers

Dérivée d’Ubuntu, Pop!_OS est une distribution qui vaut le coup d’œil. Très simple d’accès, elle propose une approche originale de GNU/Linux avec un petit accent sur le gaming qui devrait plaire aux geeks. Il ne lui manque pas grand-chose pour s’imposer parmi les meilleures distributions du moment !

Dérivée d’Ubuntu, Pop!_OS est une distribution qui vaut le coup d’œil. Très simple d’accès, elle propose une approche originale de GNU/Linux avec un petit accent sur le gaming qui devrait plaire aux geeks. Il ne lui manque pas grand-chose pour s’imposer parmi les meilleures distributions du moment !

Vous aimez Ubuntu mais vous aimeriez aller plus loin ? Jetez donc sans tarder un œil sur Pop!_OS. Basé sur le système de Canonical, cet OS est encore jeune mais bourré de bonnes idées. Il équipe d’ailleurs les PC portables et de bureau commercialisés par la société System76. Il en résulte une excellente gestion des drivers ainsi que des logiciels taillés pour tous les usages.

Une distribution pour… les joueurs !

System76 a lancé sa distribution GNU/Linux en 2017, ce qui fait d’elle l’une des plus jeunes du marché. Cela ne l’empêche pas de trôner régulièrement dans le top 10 du classement Distrowatch, preuve de sa grande efficacité.

Outre de nombreux logiciels pré-installés, Pop!_OS propose un environnement Gnome Shell modifié par les soins de System76. Il s’adapte à merveille aux PC de bureau mais aussi aux portables et aux hybrides, ce qui rend cette distro très polyvalente.

On apprécie aussi la gestion native des drivers Nvidia et AMD, ce qui permettra aux joueurs de faire fonctionner sans souci leur carte graphique ainsi que leurs jeux préférés. Des plateformes comme Steam, Lutris et GameHub sont accessibles gratuitement sur le magasin d’applications Pop!_Shop. Linux rattrape son retard sur Windows en matière de gaming, ce qui fait bien plaisir !

Pop!_OS 6 © Johan Gautreau

Un système - aussi - taillé pour la productivité

Pop!_OS n’est pas qu’une distro de gamers, bien au contraire. Elle s’adresse aussi aux productifs. On note ainsi la présence d’un système de tiling automatique très bien fait, spécialement conçu par System76. Les fenêtres viennent se placer sur la zone de travail en s’ajustant par rapport aux autres. Les programmeurs devraient apprécier.

Ajoutez à ça une très bonne stabilité ainsi que de nombreux logiciels pré-installés et un magasin bien fourni. Il y a au final peu de défauts sur Pop!_OS en dehors de quelques traductions manquantes et aucun autre environnement de base que le Gnome Shell modifié par System76. C’est bien peu, compte tenu de la qualité du reste !

5. Manjaro

Manjaro 21 Ornara
  • Un système GNU/Linux bourré d’options
  • Le dépôt communautaire AUR
  • Une rolling release stable et efficace

Manjaro est une distribution qui saura séduire les amateurs de personnalisation, surtout avec l’environnement de bureau KDE. Mention particulière pour AUR, l’impressionnant dépôt communautaire qui offre un accès à des milliers de logiciels. Pas forcément adaptée pour les débutants, cette distribution reste incroyablement séduisante pour les utilisateurs intermédiaires ayant envie de passer à la vitesse supérieure.

Manjaro est une distribution qui saura séduire les amateurs de personnalisation, surtout avec l’environnement de bureau KDE. Mention particulière pour AUR, l’impressionnant dépôt communautaire qui offre un accès à des milliers de logiciels. Pas forcément adaptée pour les débutants, cette distribution reste incroyablement séduisante pour les utilisateurs intermédiaires ayant envie de passer à la vitesse supérieure.

Il n’y a pas qu’Ubuntu dans la vie. Arch a aussi fait pas mal d’émules au cours des ans avec quelques distributions dérivées de très bonne qualité. Manjaro est l’une d’entre elles. Elle reprend une base Arch en y ajoutant pas mal d’options comme un installateur graphique dédié ou des environnements de bureaux personnalisés, le tout saupoudré de logiciels destinés à simplifier la vie du plus grand nombre.

Une distribution accessible à tous

Si nous apprécions particulièrement Manjaro, c’est en grande partie à cause de sa simplicité d’emploi. Peu importe l’environnement de bureau que vous choisirez – Gnome Shell, KDE ou Xfce – vous aurez accès à un système avec une courbe d’apprentissage assez légère. Contrairement à Arch qui demande certaines connaissances dans la manipulation des systèmes GNU/Linux, Manjaro vise la simplicité de façon à être accessible à tous les niveaux.

Outre une large sélection de logiciels utilitaires pré-installés, cette distribution met à notre disposition des outils de personnalisation facilement utilisables. Ainsi, il suffit de quelques clics sur Gnome Shell pour modifier de fond en comble la disposition du bureau. Vous préférez le look macOS ? Ou vous êtes plutôt style Windows ? Pas de souci, il suffit de deux secondes pour changer de style.

Manjaro 2 © Johan Gautreau

AUR, le magasin d’applis communautaire

Une autre force de Manjaro est le dépôt AUR. Il s’agit d’un dépôt maintenu par la communauté. Celui-ci contient des millions de paquets à télécharger pour tous les usages. AUR vient ainsi compléter les dépôts officiels de la distribution.

Ajoutez à ça des mises à jour en mode rolling release, c’est-à-dire quasi-permanentes. Contrairement aux distros basées sur Ubuntu, vous n’avez pas besoin de faire de mise à jour globale du système tous les six mois. Il peut en résulter quelques instabilités mais ça reste très rare. Manjaro est un système GNU/Linux très éprouvé qui n’a plus à faire ses preuves. Il saura convenir aussi bien aux débutants qu’aux utilisateurs confirmés !

6. Garuda Linux Dr460nized

Garuda Linux Dr460nized
  • Le look néon
  • La simplicité d’accès
  • Les performances et la stabilité

Garuda Linux Dr460nized est une distribution GNU/Linux que nous vous recommandons chaudement. En dehors de son aspect cyberpunk, on retiendra d’elle d’excellentes performances dans tous les domaines et une grande simplicité d’utilisation.

Garuda Linux Dr460nized est une distribution GNU/Linux que nous vous recommandons chaudement. En dehors de son aspect cyberpunk, on retiendra d’elle d’excellentes performances dans tous les domaines et une grande simplicité d’utilisation.

De toutes les distributions présentées dans ce dossier, Garuda Dr460nized est clairement la plus atypique. C’est néanmoins l’une des meilleures que nous ayons testé ces derniers mois. Si son aspect graphique typé « cyberpunk » ne sera pas aux goûts de tous, force est d’admettre que cette distribution GNU/Linux est une véritable réussite grâce à sa simplicité d’accès.

Arch Linux en mode tuning

Garuda Linux est un peu comme une 205 GTI : bien que la carrosserie soit âgée et un peu tape-à-l’œil, le moteur envoie du lourd. Ne vous fiez donc pas au look MacOS version néon et plongez sans tarder sur cette distro, vous ne le regretterez pas.

Si Garuda Dr460nized adopte une base Arch, ce système d’exploitation fait plutôt penser à Ubuntu pour son approche très didactique et accessible au grand public. Ça commence par l’installateur graphique Calamares, identique à Manjaro. Ce dernier permet d’installer Garuda en quelques minutes sans aucune difficulté.

On est ensuite pris en main dès le premier lancement par de nombreux scripts qui permettent de configurer rapidement le système en le mettant à jour et en installant nos logiciels préférés. Le menu d’accueil permet aussi d’effectuer la maintenance de Garuda Linux très simplement, sans jamais recourir à la ligne de commandes.

Garuda Linux Menu applications © Johan Gautreau

GNU/Linux dopé aux stéroïdes

Bien qu’elle vise la simplicité avec une courbe d’apprentissage très progressive, la distribution Garuda n’embarque pas moins de nombreux tweaks qui améliorent ses performances. Entre un noyau Linux Zen modifié, le dépôt Chaotic-AUR paramétré par défaut et l’intégration des pilotes propriétaires AMD/Nvidia, ce système est taillé pour offrir les meilleures performances possibles. Il existe d’ailleurs une image ISO spécialement adressée aux joueurs.

Comme toute distro Arch qui se respecte, Garuda Dr460nized utilise des mises à jour en rolling release. Ajoutez à ça un large panel d’environnements de bureau et vous aurez la distribution parfaite. C’est sans conteste un énorme coup de cœur que nous vous recommandons d’essayer sans tarder !

Johan Gautreau

Expert objets connectés

Expert objets connectés

Jeux vidéos, liseuses électroniques, enceintes connectées : je suis un grand amateur de nouvelles technologies, peu importe la forme ou la fonction ! J'aime particulièrement tester les nouveautés et b...

Lire d'autres articles

Jeux vidéos, liseuses électroniques, enceintes connectées : je suis un grand amateur de nouvelles technologies, peu importe la forme ou la fonction ! J'aime particulièrement tester les nouveautés et bidouiller tout ce qui me tombe sous la main, juste pour le plaisir d'essayer ;-)

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page