Huawei annonce le "programme d'entrainement pour IA le plus rapide au monde"

19 septembre 2019 à 21h58
1
Huawei
© Shutterstock.com

Le géant Huawei a affirmé, au cours du salon Huawei Connect 2019, avoir mis au point le « programme d'entraînement pour IA le plus rapide au monde ».

Outre ce programme baptisé Atlas 900, Huawei a aussi annoncé un investissement d'1,5 milliard de dollars sur cinq ans dans son programme de développement.

Atlas 900 : un gain de 10 secondes

Au Huawei Connect 2019, le salon de Shanghai où la marque annonce ses innovations, le vice-président Ken Hu a fait deux annonces phares.

La première est celle de la mise au point de l'Atlas 900, un programme décrit comme « utilisant des milliers de processeurs Ascend ». D'après Ken Hu, Atlas 900 est déjà disponible sur le Cloud de Huawei. Le programme doit servir aux tests permettant la mise au point d'intelligences artificielles, en particulier dans les milieux commerciaux et scientifiques. Il serait en mesure de terminer les tests qui lui sont demandés 10 secondes plus rapidement que ses concurrents les plus rapides.

« Vous vous dites peut-être "10 secondes ? C'est tout ?", mais c'est une différence réelle. Imaginez-là de cette façon : un sprinter passe la ligne d'arrivée, et il a assez de temps pour boire une bouteille d'eau avant même que le second n'arrive », dit Ken Hu. « Nous savons que dans la recherche scientifique et l'innovation en entreprise, la puissance de calcul des ordinateurs est devenue un goulot d'étranglement. Mettre au point des solutions peut prendre des mois, et encore un mois supplémentaire pour les tester. Avec Atlas, ces problèmes disparaîtront ».


1,5 milliard de dollars pour booster le développement

Durant le même salon, Huawei a également annoncé investir, durant les cinq prochaines années, 1,5 milliard de dollars de son programme de développement initié en 2015. Depuis sa création, ce programme aurait, d'après les dires de la marque, fait intervenir 1,3 million de développeurs et 14 000 revendeurs de logiciels indépendants dans le monde.

La marque doit dévoiler prochainement les détails des nouveautés. Mais on sait d'ores et déjà que les investissements annoncés doivent réunir cinq millions de développeurs supplémentaires. Ils ne vont pas se concentrer sur un secteur spécifique, mais porteront sur l'industrie informatique dans son ensemble. Sur le sujet, Ken Hu a déclaré : « L'avenir de l'informatique est un marché massif valant plus de deux billions de dollars. Nous allons continuer d'y investir ».


Cet investissement est une nouvelle réaction de Huawei, qui semble bien s'en sortir malgré la crise que la société traverse. Après avoir vu sa licence Android lui être retirée par Google en mai, Huawei a été placée sur liste noire par les États-Unis, menaçant ses échanges sur le sol américain. Pourtant, la société a affiché de bons résultats au premier semestre 2019. Alors, cet investissement d'1,5 milliard, un pied-de-nez à l'administration Trump ?

Sources : Verdict, CNBC
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
SPH
Il y a tellement de smartphones différents aujourd’hui que l’on ne sait plus où donner de la tête. Je pourrais dire “wait&see” ! Mais il y a toujours plus de nouveauté qui arrive sur le marché…
jcc137
En suivant la devise “wait and see”, j’en connais qui sont restés bloqués au Nokia 3310.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Mitsubishi tease un SUV hybride rechargeable, qu'il présentera au Tokyo Motor Show
Une seconde voix arrive dans Google Assistant en France (notamment)
Zero présente sa roadmap produits et tarifs pour 2020
Konami va lancer un nouveau Castlevania 2D... sur iOS et Android
Google Maps débute les tests sur son nouveau mode incognito
Les Stadia Founder's Edition ont été tous vendus (en Europe)
WhatsApp : la fonction
Contrôle parental : Google Family Link permet maintenant de limiter le temps d'utilisation par application
Oracle fait sensation avec son super ordinateur composé de 1060 Raspberry Pi
Haut de page