Le MIT conçoit une IA bientôt capable de créer (et de détecter) des images retouchées

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
06 juillet 2019 à 17h00
0
GANpaint Studio.jpg
GANpaint Studio

Des chercheurs du MIT et d'IBM ont mis au point une IA capable de générer, supprimer ou modifier des objets présents sur une image existante. À terme, l'équipe à l'origine de cet outil souhaite l'améliorer afin qu'il soit en mesure de détecter des images retouchées ou créées à l'aide d'IA.

Cette initiative, baptisée GANpaint Studio, pourrait à terme se révéler très utile pour les artistes et designers. En quelques clics, l'outil permet d'ajouter des éléments (végétation, nuages, porte, briques...) à une image existante et d'en supprimer d'autres de manière dynamique. Disponible en démo à cette adresse, GANpaint Studio est encore loin d'être finalisé (actuellement le rendu paraît très aléatoire d'une photo à l'autre), mais semble prometteur.

GANpaint Studio, véritable éprouvette pour réseaux neuronaux

Animé par des GANs (generative adversarial networks), des algorithmes développés pour se concurrencer les uns les autres en vue d'acquérir des compétences de manière autonome, l'outil parvient déjà à impressionner ses créateurs. De manière spontanée, le système est en effet parvenu à apprendre des règles simples régissant les rapports entretenus entre les différents éléments d'une scène donnée. Par exemple : une porte n'a rien à faire dans le ciel.

GANs obligent, les algorithmes qui propulsent GANpaint Studio doivent fournir aux chercheurs le raisonnement qui justifie leur prise de décision. Ces observations pourraient notamment permettre aux équipes du MIT et d'IBM de mieux comprendre comment les réseaux neuronaux parviennent à apprendre ce que nous considérons en tant qu'humains comme du bon sens, explique Engadget.



Des applications possibles dans le domaine du cinéma (mais pas seulement)

En pratique cette expérimentation pourrait donner lieu à des logiciels plus aboutis capables, par exemple, de modifier des images au sein de vidéos ou même de films. Si un accessoire crucial à l'intrigue a été oublié d'une scène, il pourrait ainsi y être rajouté ultérieurement via une IA.

À l'inverse, des objets qui n'ont rien à faire dans une scène et qui ne peuvent pas être coupés au montage pourraient être supprimés. La chose aurait ainsi été fort pratique pour permettre de supprimer à la volée le gobelet Starbucks visible dans un épisode de la saison 8 de Game of Thrones.

Autre application possible : la détection de fausses images ou d'images retouchées. Si GANpaint Studio sert avant tout à créer des images modifiées par la magie de l'IA, les chercheurs pourraient apprendre de cette expérience comment repérer des deep fakes (entre autres) lorsque ces derniers deviendront plus difficiles à identifier à l'œil nu.

Source : Engadget
Modifié le 07/07/2019 à 11h38
1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top