Adobe : un prototype d'IA capable de détecter les visages photoshopés

5
Adobe IA facial recognition
© Adobe

Vous les voyez aussi, les photos retouchées sur Instagram ? Leurs auteurs pourraient bientôt être démasqués grâce à Adobe.

Si la suite Adobe propose Photoshop, qui permet de retoucher des photos, la société éditrice de logiciels aurait mis au point un prototype d'IA qui permettrait de reconnaître les visages retouchés sur les photographies.

Une IA qui ne sera pas accessible au grand public

À l'ère des réseaux sociaux, notamment, de plus en plus d'images et vidéos truquées sont diffusées. Alors qu'Adobe est propriétaire du logiciel de retouches Photoshop, l'entreprise pourrait bientôt être tout autant celle d'un logiciel au fonctionnement inverse.

En collaboration avec des scientifiques d'une université américaine, les équipes d'Adobe seraient aujourd'hui en mesure de proposer un prototype d'IA reconnaissant les clichés où des visages ont été retouchés.

Développé, le logiciel ne serait pas un produit commercialisé : Adobe aurait pour unique objectif de détecter les retouches de vidéos, d'images, de son et de documents, afin de s'engager activement contre la diffusion de fausses informations.

Visages retouchés ou non : 99% de réussite pour l'IA, 53% pour les humains

Adobe a demandé à un groupe de personnes de tenter de reconnaître les images où des visages avaient été retouchés. Le taux de réussite de cette expérience est de 53%. Lorsque l'IA d'Adobe s'est prêtée au même exercice, elle a obtenu un taux de 99% de réussite.

En plus de détecter la modification, le logiciel est capable d'apporter de l'aide pour retrouver l'image de départ. Pour Richard Zhang, chercheur au sein des équipes d'Adobe, cette recherche est primordiale : « nous vivons dans un monde où il devient de plus en plus difficile de faire confiance aux informations numériques que nous consommons, et j'ai hâte d'explorer plus en avant ce logiciel ».

Selon les chercheurs, les résultats prometteurs de cet outil ne devraient cependant pas impacter particulièrement l'utilisation des logiciels de retouche photo. Cela ne mettra donc pas tout de suite un terme aux effets néfastes que peuvent entraîner le partage d'images truquées ou de photos « trop parfaites », en particulier sur les réseaux sociaux ou dans les magazines...

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Déjà un million de Honor 20 écoulés... rien qu'en Chine
Volkswagen investit 900 millions d'euros pour la production de batteries, avec Northvolt AB
Apple : de nouveaux MacBook (Air, Pro...) d'ici la fin d'année
Microsoft brevète un stylet transformable en oreillette
Dark mode auto, lazy loading, paywalls : la liste des fonctionnalités de Chrome 76 s'allonge
L'app Google pour Android s'essaie au mode sombre
Google explique sa politique d'extensions en réponse à la colère des bloqueurs de pub
Le cloud gaming pourrait doubler la consommation électrique d'un joueur
Conquête spatiale : l'activité solaire des 10 prochaines années favorable à l'exploration
Elon Musk présente les nouvelles tuiles solaires de toit Tesla au prix sacrifié
Haut de page