Pentagone : un investissement sans précédent dans l’IA

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
11 septembre 2018 à 13h21
8
defense

Pas le temps ? L'actu résumée : > L'objectif est de développer des armes capables de s'adapter aux situations
> Les premiers équipements visés seraient les drones (aériens, aquatiques et terrestres)


Le pentagone, département de la Défense des États-Unis, a fait part vendredi de son intention d'investir 2 milliards de dollars dans la recherche sur l'intelligence artificielle. Le but est de développer des machines capables de s'adapter dans des environnements variables et de se mettre à jour toutes seules.

Une enveloppe de 2 milliards pour la Darpa

L'Agence pour les projets de recherche avancée de défense (Darpa) va donc bénéficier d'une enveloppe de 2 milliards de dollars sur cinq ans pour financer des projets de recherche dans le domaine de l'intelligence artificielle. L'agence scientifique de l'armée américaine prévoit de lancer de « multiples » projets dans l'année à venir et de mener à bien la vingtaine de projets déjà entamés à l'heure actuelle.

Le but de ces investissements est de relever les grands défis de l'IA aujourd'hui afin de la rendre plus fiable pour son utilisation à des fins militaires. Pour cela, la Darpa compte d'abord développer le « sens commun » de l'IA. Steven Walker, directeur de la Darpa, explique : « Nous voulons étudier la façon dont des machines peuvent acquérir une communication et des capacités de raisonnement quasi humaines, en étant capables de reconnaître qu'une situation ou un environnement a changé et de s'y adapter ».

Toutefois, bien que la recherche sur l'IA puisse permettre de grandes avancées, son utilisation à des fins militaires soulève de nombreuses questions, surtout que l'on en sait encore peu sur les machines dotées de telles capacités.

Des machines bientôt entièrement autonomes

Financé entièrement par le Pentagone, on se doute bien que les recherches réalisées par la Darpa serviront à l'effort de guerre. On parle déjà de plusieurs applications possibles pour l'IA sur le terrain de guerre. Parmi elles, le déploiement de drones réutilisables et sans pilotes pour des missions de surveillance ou de reconnaissance, ou encore la fabrication d'un sous-marin autonome capable de naviguer plusieurs milliers de kilomètres sans aucune intervention humaine. Autre projet, le dénommé « Blackjack » consiste en une myriade de petits satellites positionnés en orbite basse, leur mission est de fournir une couverture continue pour tous types d'opérations militaires. À ce propos, Steven Walker a déclaré en conférence de presse : « Nous allons étudier, au sein de ce programme, comment nous pouvons aider les satellites à communiquer entre eux et à développer un comportement de groupe ».

Reste à savoir, malgré l'aversion de nombreux chercheurs et d'ONG envers l'utilisation de l'IA à des fins militaires, si les États-Unis oseront développer des machines capables de sélectionner et amorcer un tir sur une cible de façon totalement autonome. Nul doute que si les recherches de la Darpa sont fructueuses, l'administration Trump ne se gênera pas pour mettre en place de telles machines de guerre.

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
0
sandalfo
Ils investissent sur les drones. Effectivement à quand le drone aérien avec une petite charge explosive qui scanne les visages pour trouver sa victime et la descendre ? On est peut être pas si loin, après tout on peut nous repérer avec nos téléphones.
share_the_pain
Terminator aura bien lieu bravo on fonce vers le désastre
obyoneone
cela se retournera contre eux, bon débarras…
Judah
Pourquoi tu crois qu’ils sont en train de récupérer les empreintes digitales, faciales, de l’iris et surement dans un avenir proche, adn, du monde entier avec leurs smartphones… Il y a quand même bien une raison à cette collecte, personne ne croit réellement que c’est pour une histoire de déverrouillage de téléphone ? si ?..
Felaz
Finalement c’était un film d’anticipation ^^
Rambo_z_a_Clown
Des machines de guerre entièrement autonomes, dès qu’il s’agit d’innover dans la bêtise et de dépasser la ligne rouge, le point irréversible en matière de technologies dangereuses, les Américains sont toujours en tête.
philippesnbrd
3 milliards de vies humaines ont pris fin le 29 août 1997. Les survivants de l’incendie nucléaire ont appelé le jour du jugement dernier. Ils vivaient seulement pour faire face à un nouveau cauchemar, la guerre contre les machines. L’ordinateur qui contrôlait les machines, Skynet, a renvoyé deux terminators dans le temps. Leur mission : détruire le chef de la résistance humaine … John Connor. Mon fils. Le premier terminator a été programmé pour me frapper, en 1984, avant la naissance de John. Ça a échoué. Le second devait frapper John lui-même, alors qu’il était encore enfant. Comme auparavant, la Résistance pouvait envoyer un guerrier solitaire. Un protecteur pour John. C’était juste une question de savoir lequel des deux le rejoindrait le premier …
philippesnbrd
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google Photos se met à jour et adopte enfin le Material Theme
Patchés, des vulnérabilités encore détectés dans des VPN populaires
Chevrolet développe une app mobile pour combattre les distractions au volant
Casque VR : le Pimax 8K au gigantesque champ de vision débarque fin septembre
L’iPad Pro 2018 devrait être équipé d’un port USB-C au détriment du Lightning
AMD : un Ryzen 2800X de 10 coeurs pour répondre au Intel i9-9900K ?
L'abonnement RED by SFR 30Go à 5 euros par mois à vie
Nvidia : les pilotes 399.24 WHQL sont disponibles
Jack Ma, le fondateur d'Alibaba, quittera son poste l'année prochaine
Haut de page