L’armée américaine veut recharger ses drones en plein vol grâce au laser

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
08 septembre 2018 à 16h30
3
drone Unsplash

Quiconque a déjà fait voler un drone sait que l'autonomie n'est pas le point fort de ces appareils. Eh bien l'armée américaine détient peut-être la solution à ce problème : la recharge via rayon laser.

La grande majorité des drones de loisir sont incapables de voler pendant plus de 30 minutes d'affilée. Une tare qui peut s'avérer fâcheuse, notamment dans le cas de drones utilisés par l'armée pour des missions d'espionnage.

Alors pour répondre à des besoins d'autonomie grandissants, des chercheurs américains réfléchissent à une méthode de rechargement en plein vol de ces appareils.

Gadget-o-laser

Sur le papier, la technologie pour le moment privilégiée par les chercheurs permettrait à des drones de bénéficier d'une recharge en plein air jusqu'à 500 mètres d'altitude. Pour ce faire, des rayons laser seraient projetés sur des cellules photovoltaïques placées sur les drones cobayes.

Une idée ingénieuse, qui se heurte néanmoins à des contraintes physiques : toute énergie lumineuse qui n'est pas convertie en électricité émet de la chaleur. Chaleur qui, à ce niveau, pourrait bien carboniser le drone en plein vol.

Et c'est sans compter sur une autre problématique : la trajectoire du rayon laser. Dans les faits, n'importe quel objet, personne ou animal est susceptible de couper la trajectoire du laser, interrompant ainsi la charge.

Un casse-tête que l'armée américaine se donne deux ans pour résoudre. Les chercheurs travaillent d'ores et déjà sur un prototype de drone terrestre similaire pour tester la technologie, et espèrent mettre sur pied (sur hélices ?) un équivalent aérien d'ici 2020.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Rambo_z_a_Clown
Z’ont qu’à mettre en orbite des satellites spécialement dédiés à la recharge de leurs jouets, satellites qui eux tireraient leur énergie directement du soleil, la stockerait et en pulserait une partie ensuite sur les drones actifs dans leurs zones respectives.
zmed
Pour assassiner plus de personnes ?<br /> https://www.lesinrocks.com/2017/09/23/actualite/la-machine-tuer-les-revelations-de-intercept-sur-la-guerre-des-drones-menee-par-barack-obama-11988054/
Feunoir
ceux là ne sont pas électrique (pour l’instant), c’est encore du fossile, mais cela fait flipper une guerre ou l’un des camps ne risqueraient plus rien (pas de perte de soldats, pas de risque pour sa population)<br /> Sinon, a part pour surveiller une zone/camp avec le rechargeur laser au milieu je vois pas trop d’autre usage<br /> autant en avoir un peu plus et faire des rotations sur des bases de recharge sans fil sur lesquelles ils se poseraient en auto<br /> car j’espère que ce sera efficace car là va falloir qu’ils rajoutent pas mal de poids aux drones pour gérer cela donc booster leur performance pour qu’ils volent encore et donc ils consommeront plus d’énergie. C’est le même problème que les fusées qui emportent principalement du carburant pour soulever du carburant.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le paiement en ligne bientôt disponible sur Le Bon Coin
Huawei trafique ses smartphones pour qu'ils paraissent plus performants
Nintendo Switch : 5 millions de ventes au Japon - comme la PS2 en son temps
Google, Twitter et Facebook dans le collimateur de la justice aux USA
Ne tentez pas de jouer du Bach sur Facebook : Sony vous l'interdira
La société Coinbase protège les cryptomonnaies de ses clients... sous des tentes
Wikipedia à la rescousse des oeuvres du Musée National Brésilien
En Russie, poster un mème peut vous mener en prison pour... extrémisme
Il sera peut-être bientôt possible d'aller dans l'espace... en ascenseur
Google Pixel 3 : on connaît la date de la présentation officielle
Haut de page