Un drone aquatique a été mis au point pour récolter la pollution marine

Pierre Crochart Contributeur
22 août 2018 à 13h23
0
watershark

Développé par la société néerlandaise Ran Marine, le Waste Shark est un drone aquatique ayant pour mission de récupérer les déchets qui polluent les lacs et océans.
Doté d'une autonomie de 16 heures, le WasteShark dispose d'une mission double : d'une part collecter les déchets qui croisent sa route, de l'autre monitorer les eaux dans lesquelles il navigue.


Le Wall-e de l'océan

À l'image du personnage de Pixar, conçu pour nettoyer la Terre de ses déchets, le WasteShark est missionné, lui, pour dépolluer les océans.

Entièrement piloté à distance, ce drone de 1,56 mètre de long est capable d'avaler 200 litres de plastique, algues et tout autre déchet qui viendrait flotter à la surface des cours d'eau sur lequel il est déployé.

Bardé de capteurs, WasteShark a également pour mission de monitorer les eaux. Profondeur, température, qualité de l'eau selon des critères de pH, conductivité, salinité... tout est fait pour pouvoir dresser un bilan exhaustif, tout en rendant un fier service à la faune marine.


80% des déchets sur les rivages sont composés de plastique

La pollution plastique commet des ravages. Non recyclé dans sa plus grande partie, il finit bien souvent sa course dans l'océan. Tant et si bien que 80% des déchets sur les rivages sont composés de plastique.

Un désastre écologique, qui commence à peine à faire réagir. Le Conseil de Paris vient de voter pour une disparition progressive des pailles en plastique dans la capitale.

À l'échelle nationale cette fois, le gouvernement vient d'annoncer la mise en place d'un bonus-malus sur les produits composés de plastique. La secrétaire d'État à la Transition Écologique et solidaire, Brune Poirson, mise sur une réduction jusqu'à 10% du prix des produits concernés, s'ils sont composés essentiellement de plastique recyclé.

À l'échelle individuelle, une prise de conscience est nécessaire pour éviter de transformer les océans en décharge à ciel ouvert. Raisonner sa consommation de plastique, d'une part, et miser sur des matériaux réutilisables ou, à minima, recyclables. Dans l'attente, on connaît désormais un petit robot marin qui ne risque pas d'être au chômage technique avant un petit moment.

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top