8 millions de dossiers médicaux partagés ouverts en France, objectif 40 millions d'ici 2022

06 novembre 2019 à 19h23
0
Dossier médical partagé
© Assurance Maladie

Cela a pris du temps, mais le dossier médical partagé commence vraiment à prendre son envol en France. La Caisse nationale de l'assurance maladie a ainsi annoncé avoir quadruplé son nombre d'ouvertures en un an et affiche des objectifs ambitieux pour les prochaines années.

Le dossier médical partagé (DMP), ou carnet de santé numérique, est une initiative qui date de 2004, mais qui n'a été véritablement lancée qu'en 2011. Il poursuit un double objectif : premièrement, permettre aux citoyens d'accéder facilement à leurs données de santé, et deuxièmement, favoriser le partage de ces informations entre les différents professionnels du domaine médical.

Les médecins l'utilisent de plus en plus

Le début de l'histoire a toutefois été compliqué pour le DMP, n'enregistrant que 50 000 ouvertures à ses débuts. En 2016, le dossier a finalement été confié à la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam), ce qui a permis d'amorcer la démocratisation du dispositif. Un phénomène qui s'est significativement accéléré depuis un an.

En effet, une relance initiée en novembre 2018 a permis de multiplier par quatre le nombre de DMP ouverts, atteignant ainsi les 8 millions. Le directeur général de la Cnam, Nicolas Revel, s'est réjoui de cette nouvelle, affirmant que le dispositif était « progressivement en train d'entrer dans les mœurs et dans les pratiques ». L'adoption serait notamment croissante chez les médecins généralistes, qui seraient 20 % à l'alimenter et 46 % à le « consulter plus ou moins ».


Pour l'instant, le DMP, c'est pas automatique

Il faudra cependant intensifier les efforts pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement : 40 millions de DMP ouverts d'ici 2022. Pour y parvenir, la Cnam prévoit d'accentuer son accompagnement auprès des professionnels de santé, notamment via des formations, et de multiplier les accords avec les hôpitaux et les EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Par ailleurs, le DMP se verra lui-même amélioré. À partir de 2020, il comprendra un carnet de vaccination, qui viendra s'ajouter aux autres données déjà présentes : antécédents médicaux, résultats d'analyse médicale, comptes rendus d'hospitalisation, coordonnées de proches à contacter en cas d'urgence...


Aujourd'hui, tout individu âgé d'au moins 16 ans peut créer gratuitement son dossier médical partagé, via une caisse d'Assurance Maladie, une pharmacie ou un professionnel de santé. Et pour les personnes nées après juin 2021, il n'y aura plus de question à se poser : l'ouverture se fera automatiquement.

Source : L'Usine Digitale
Modifié le 07/11/2019 à 08h13
34
18
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Facebook Messenger et WhatsApp bientôt réunis ?
Au diable AMD ? Apple travaillerait, aussi, sur des GPUs de son cru
scroll top