TikTok, critiqué pour sa censure à l'étranger, est aussi censuré dans son pays

27 avril 2020 à 12h44
2
Tiktok
© Primakov / Shutterstock.com

Les autorités chinoises ont récemment ordonné à ByteDance, maison-mère de TikTok, de retirer certaines fonctionnalités d'une application de travail à distance.

TikTok est toujours pris entre deux feux. En septembre dernier, l'application avait été critiquée après avoir censuré des contenus dans le but de plaire aux autorités chinoises. En novembre, elle s'était excusée d'avoir censuré des vidéos évoquant la persécution de la communauté ouïghoure.

La « punition » de ByteDance

La Cyberspace Administration of China (CAC) a informé l'opérateur qu'il devait retirer son outil Feishu Office - un outil aux fonctionnalités proches de celles de Slack, de Skype et de Google Docs - des principaux app stores, pour une durée d'environ un mois. Il s'agirait d'une « punition », affirme le média Bloomberg, la CAC ayant découvert que TikTok donnait accès, via un fil d'actualité, à des contenus issus de sites étrangers bannis ou hautement surveillés en Chine, comme Facebook ou Twitter.

Comme d'autres applications favorisant le télétravail, Feishu Office est devenue populaire en Chine suite à l'épidémie de COVID-19. Elle se décline désormais dans une version internationale, baptisée Lark, lancée en avril 2019 et fonctionne toujours au Japon et à Singapour par exemple.

Feishu Lite

ByteDance, comme la CAC, se sont refusés à commenter la sanction. Mais ce n'est pas la première fois que le régulateur chinois donne de telles directives, estimant que certains sites ou certaines applications menacent la stabilité sociale du pays. En 2018, l'application aux contenus humoristiques Neihan Duanzi a été supprimée, le régulateur jugeant ces contenus vulgaires ou inappropriés. Ce mois-ci, les autorités ont également forcé Baidu, le géant chinois spécialisé dans les services en ligne à supprimer des chaînes d'actualités afin de « se conformer aux directives gouvernementales ».

ByteDance, de son côté avait déjà supprimé le mois dernier le flux d'actualité relatif à Feishu, après un premier avertissement des autorités. Selon la société, ce flux faisait partie des fonctionnalités importantes pour la plateforme de travail à distance, réunies sous le nom de « Workstation ». Mais l'argument n'a pas convaincu. En attendant que la sanction prenne fin, ByteDance a donc mis en ligne cette semaine une autre version de Feishu ne disposant pas de l'ensemble Workstation, espérant que celle-ci sera téléchargée malgré l'absence de grandes fonctionnalités. Baptisée Feishu Lite, elle autorise encore les discussions de groupes et la gestion de documents en ligne.

Source : Bloomberg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Matrix-7000
Et dire que nous faisons vivre ses gens à coup de milliards…
juju251
Alors, je ne doute pas de la véracité des liens que tu indiques, mais …<br /> Tu es certains que beaucoup ici peuvent lire le mandarin ?<br /> Non, parce que bon …
Sinic
Si vous tenez à éviter les journaux US, le South China Morning Post, journal détenu par le chinois Alibaba a copié-collé l’article de Bloomberg.<br /> South China Morning Post – 24 Apr 20<br /> China orders TikTok owner ByteDance to remove work-from-home app<br /> Chinese regulators ordered ByteDance to temporarily suspend downloads of its Feishu office collaboration tool, as its users were able to browse content from banned foreign platforms like Facebook and Twitter.<br />
Blackalf
@Bicu hé oui, messages supprimés…parce que ta propagande pro-chinoise et tes messages de haine anti-Israël et USA ça commence à bien faire (oui, nous avons toujours accès à n’importe quel message supprimé, c’est très utile pour jauger l’attitude courante d’un membre)
Matrix-7000
Bonjour,<br /> Ce n’est pas cela le plus important, si l’équipe de modération à jugé cela déplacé, il est normal qu’ils interviennent.<br /> Bien à vous.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Insolite : il imagine et fabrique une boîte à rythmes... en LEGO
Imaginé pour les pros du vélo, ce nouveau moteur électrique Bosch a de quoi vous envoyer dans le décor
Bitdefender Total Security est un excellent antivirus portant particulièrement bien son nom !
Ce weekend semble particulièrement bien choisi pour souscrire à cette licence NordVPN !
Top 5 des applications à tester sur son smartphone cette semaine !
Forfait mobile : payez ce que vous consommez avec cette offre Prixtel
La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Entre micmacs financiers et idéologiques, que révèlent les messages d'Elon Musk exposés par le procès Twitter ?
Greenpeace investit 1 million de dollars dans une campagne pour changer le Bitcoin
La carte d'identité numérique commence son déploiement sur iOS
Haut de page