La Chine serait responsable du piratage du Parlement australien

18 septembre 2019 à 22h28
10
Parlement Australie Canberra
© Ted Hennicke

L'agence de cybersécurité australienne (Australian Signals Directorate, ASD) a rapporté ses conclusions à Reuters. D'après elle, c'est le ministère chinois à la Sécurité d'État qui serait à l'origine de l'attaque subie en février par le Parlement australien et trois des plus grands partis politiques du pays.

À l'origine de la révélation, Reuters mentionne cinq sources qui ont tenu à rester anonymes.

Uniquement des rumeurs, selon la Chine

D'après ces sources, un rapport tenu secret précise que ces conclusions datent en réalité du mois de mars, soit un mois après le piratage. Le document aurait recommandé de les garder secrètes dans le but de conserver de bonnes relations commerciales avec Pékin. Ainsi, si l'étendue du piratage est connue depuis longtemps, son commanditaire présumé n'est révélé que maintenant.

Reuters a contacté le bureau du Premier ministre australien, Scott Morrison. Celui-ci a refusé de commenter le piratage, les conclusions du rapport ou si l'Australie a évoqué le piratage en privé avec la Chine. L'ASD s'est également refusée aux commentaires.


Côté chinois, le ministère des Affaires étrangères a nié toute implication du pays dans la tentative de piratage, affirmant qu'Internet est plein de ces théories difficilement vérifiables. Dans un communiqué envoyé à Reuters, le ministère a déclaré : « Quand on enquête et que l'on détermine la nature d'incidents survenus en ligne, il doit y avoir des preuves, sinon, il ne s'agit que de rumeurs et de diffamation, collant des étiquettes sur des personnes sans raison. Nous voudrions souligner que la Chine aussi est victime d'attaques en ligne ».

Un partenaire commercial important

Le piratage de février, qui a touché des parlementaires et des responsables de grands partis, est survenu quelques mois seulement avant les élections fédérales, en mai. Ces élections ont amené les Australiens à élire la totalité de leurs 151 parlementaires et la majeure partie de leurs sénateurs.

Pourtant, les autorités australiennes semblent peu enclines à évoquer publiquement ce sujet. L'une des sources évoquées par Reuters a estimé qu'une accusation publique de la Chine « pourrait très probablement nuire à l'économie australienne ». En effet, le pays est l'un des partenaires principaux de l'Australie dans l'échange de charbon, de minerai de fer et de biens agricoles.


La Chine est également acheteuse de plus d'un tiers des exportations australiennes, et plus d'un million de touristes et étudiants se rendent chaque année en Australie. Le ministère chinois des Affaires étrangères a ajouté dans son communiqué : « La Chine espère que l'Australie et la Chine pourront s'entendre, et en feront plus pour une confiance mutuelle et une coopération entre les deux pays ».

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
8
Ipoire
Voila ou nous en sommes…a se cacher dans l’ombre, se faire ridiculiser pour garder le business avec la pire dictature de la planète.
newseven
Peut-être que les pirates utilisent juste un VPN en sélectionnent la chine juste pour les faire ellebrafou القرف .
Nmut
Les rapports entre la Chine et l’Australie ont toujours été extrèmement tendus (guerre économique et de contrôle d’une partie de l’océanie et d’une partie de l’asie). Pas étonnant qu’il y est aussi des attaques de déstabilisation mutuelles… Pas besoin de trouver un autre coupable.<br /> De plus il ne faut pas prendre l’ASD pour des ânes!
Bicu
Comme je l’indiquait pas ailleurs, dès qu’il s’agit d’accuser la Chine ou la Russie vous êtes prompt à faire un article, par contre toujours pas d’article sur certains pays https://www.politico.com/story/2019/09/12/israel-white-house-spying-devices-1491351<br /> Pourtant il y a de quoi donner des explications sur le fonctionnement vu que c’est de la High-Tech et que visiblement c’est la spécialité de Clubic<br /> Stingray Israel.png700×529 19.8 KB<br />
carinae
oui enfin c’est un peu normal … même si tout le monde fait pareil on est en Occident tout de même … donc si on se pirater normal qu’on en parle. De même les chinois et les russes doivent certainement faire pareil … ou pas … vu que ce sont des pays ou la liberté d’expression est reine …
Bicu
@carinae<br /> @mokocchi<br /> Je ne parles pas de l’espionnage en lui-même mais du traitement de l’information par Clubic , dans le cas de Stingray il y a de quoi faire un article étoffé comme l’illustre l’image vu que comme indiqué Clubic prétend faire de l’Actualité High-tech et Numérique<br /> Mais pas un mot ni allusion ,ce qui prouve encore une fois le deux poids deux mesures et toujours les mêmes sources ,jamais celles de l’accusé.
Sinic
Ne vous en faites pas, je ne suis pas un espion à la solde des Américains/Chinois/Russes/Reptiliens/Satan (barrez les mentions inutiles) <br /> Plus sérieusement, dans le contexte actuel entre USA et Chine, je suppose que l’on a davantage tendance à parler de ces deux-là. Maintenant, je n’ai pas l’impression qu’on écarte Israël quand ils sont impliqués dans des histoires de piratage :<br /> Clubic.com – 29 Jun 19<br /> Crypto-millionnaires, deux frères formés au piratage par l'armée israélienne...<br /> En savoir plus<br /> Clubic.com – 14 May 19<br /> Une faille dans WhatsApp permettait à des pirates d'installer des spywares<br /> En savoir plus<br />
Bicu
Aucun des liens que vous donnez ne concerne l’espionnage d’Israël.<br /> Au cas où vous n’auriez pas compris, je parles de la Russie et de la Chine, et vous même rapportez une accusation de la part de l’Australie via Reuters à l’encontre de la Chine.<br /> Par contre, le lien que je donne concerne directement Israël et devrait vous préoccuper vu les moyens mis en place.<br /> En clair, vous (Clubic), contrairement à ce que vous prétendez, faites de la politique.
Steevenoo
Dans la guerre de l’information aujourd’hui il est évident que l’occident accuse les pays non alignées et vice versa, rien de nouveau sous le soleil, qu’un pays européen accuse un autre vous n’entendrez jamais rien, les écoutes téléphoniques par les Etats Unis également des hommes politiques européens c’est du caca pipi circulez il n’y a rien a voir …<br /> Rien de nouveau en somme !!!
Steevenoo
on peut souligner que les manifestations dans ces pays sont réprimée de façon plus calme que dans notre chère France ou les droits de l’homme et la liberté d’expression sont totale au point ou il est impossible d’obtenir des référendums mettant à mal l’exécutif …
carinae
plus calme … ça … c’est simplement un point de vue …<br /> Parce que dans ces pays … c’est clair que tu ne fous pas le bordel qui a été mis chez nous …<br /> Celui qui s’y amuse sait très bien ou il va finir …
Bicu
carinae:<br /> Celui qui s’y amuse sait très bien ou il va finir<br /> Voici comment la Chine règle le problème des terroristes chez elle https://youtu.be/BPxTIrvFb4U
carinae
ha oui chaud quand même …
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Windows 11 22H2 : certains PC Intel n'y auront pas droit tout de suite, voilà pourquoi
Instagram quadruple la durée de ses Stories
Économisez pas moins de 400€ sur le PC portable HP Envy 17,3
Avec ce coupon, votre nouveau casque gaming HyperX Cloud est à prix cassé !
Un mystérieux wafer Raptor Lake 34 cœurs aperçu au cours de l'Intel Innovation
Profitez d'un abonnement à prix mini avec cette offre sur la Freebox mini 4K
Malgré les polémiques, le Bitcoin a toutes les peines du monde à passer à l'énergie verte
Avec cette ODR, le Smart Monitor M7 de Samsung est 50€ moins cher !
Chute de prix sur ce pack contenant un Echo Show 8 et une ampoule Philps Hue
Apple envisage de prélever un (trop) gros pourcentage sur les NFT
Haut de page