Telegram aurait subi une attaque massive de la Chine durant les manifestations à Hong Kong

Alexandre Boero Contributeur
14 juin 2019 à 11h17
0
Telegram Logo

L'application de messagerie accuse l'Empire du Milieu, qui n'aurait pas apprécié son utilisation par les Hongkongais pour relayer l'opposition sur place.

Hong Kong vit l'une des périodes les plus difficiles de son histoire et connaît ses pires violences depuis 1997 avec, rien que mercredi, pas moins de 79 personnes blessées et plusieurs arrestations. Pour partager leur contestation et exhiber la réponse policière, les habitants de la Perle de l'Orient ont largement utilisé la messagerie cryptée Telegram. Ce qui n'a visiblement pas été du goût de la Chine qui, selon les équipes de l'application, aurait lancé une cyberattaque à son encontre.


Les Hongkongais utilisent Telegram pour se coordonner et être les yeux du monde

Les Hongkongais s'opposent à un projet de loi qui pourrait autoriser les extraditions vers la Chine, ce qui reviendrait à mettre fin à la semi-autonomie du territoire, qui bénéficie toujours de l'héritage laissé par le colonisateur britannique. Pour échapper à la surveillance en ligne et organiser sans couac leurs actions contre ce projet de loi grandement remis en cause, les Hongkongais ont utilisé les services de Telegram.

L'application a annoncé, mercredi soir, avoir subi une attaque puissante par déni de service (DDoS), une technique qui consiste à inonder un serveur de requêtes de façon à le submerger, le faisant ainsi tomber, ce qui a eu pour conséquence de causer des problèmes de connexion dont les premières victimes ont été les utilisateurs.


Entre 200 et 400 Gb/s de requêtes inutiles

Pour Telegram, il n'y a aucun doute, c'est bien depuis la Chine que les assauts ont été lancés, atteignant entre 200 et 400 Gb/s de requêtes inutiles. « Les adresses IP viennent principalement de Chine. Historiquement, tous les DDoS que nous avons rencontrés calibrés par un acteur étatique ont coïncidé avec des manifestations à Hong Kong », rapporte le cofondateur de l'application russe, Pavel Dourov.

Dimanche, Hong Kong manifestera une fois de plus, en espérant battre un record d'habitants mobilisés. Mercredi, les forces de l'ordre se sont servis de balles en caoutchouc et de sacs remplis de billes en plomb (une première !) pour disperser les manifestations, qui s'étaient rendus coupables de crier leur colère, bouteilles, barres de fer et briques à la main.




Source : Bloomberg
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top