Impressionnée par le succès de ChatGPT, l'Europe veut encadrer l'IA

05 février 2023 à 13h00
26
© sinonimas / Shutterstock
© sinonimas / Shutterstock

La Commission européenne établit actuellement une réglementation autour de ces outils afin de protéger le grand public ainsi que les institutions et les entreprises.

ChatGPT est l'application qui connaît la croissance la plus fulgurante à ce jour. Ses performances sont telles qu'il peut rédiger des articles, des essais, voire des poèmes. Du moins, pour l'instant. L'outil, destiné à évoluer davantage, s'avère aussi fascinant qu'effrayant. Il est l'emblème d'une technologie qui se développe si vite qu'il est encore assez difficile de se figurer ce qu'elle pourrait devenir dans les années, ou même dans les mois à venir.

Les régulateurs tentent de suivre le rythme

Les chatbots peuvent être utilisés abusivement à des fins de plagiat, de fraude ou de fake news, et la nécessité d'un cadre juridique pourrait rapidement devenir vitale. C'est ce que pense Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur. Il veut répondre au plus vite à ces inquiétudes et créer un précédent qui pourrait entraîner dans son sillage le reste du monde. L'Union européenne s'impose toujours plus frontalement aux géants de la tech, il n'est donc pas si étonnant de la voir entreprendre une telle démarche aussi rapidement.

Cependant, ces nouvelles IA présentent pour elle un défi un peu plus difficile à relever, et plutôt inédit. En effet, leur développement très rapide oblige les législateurs à travailler à plein régime. Breton, qui avait proposé de réguler l'intelligence artificielle dès 2021, affirme que la Commission européenne travaille déjà avec le Conseil de l'Union et le Parlement européen pour clarifier les règles qui finiront dans de futures lois. Alors que le chatbot ChatGPT n'est sorti qu'en novembre 2022 !

De plus, face aux nouveaux usages provoqués par les outils comme ChatGPT, le cadre juridique reste à définir. Breton souhaite une étroite collaboration avec les développeurs pour les aider à se conformer facilement à la nouvelle réglementation, mais il milite également pour une intégration profonde de celle-ci dans le fonctionnement même des IA. L'homme politique européen résume :

Comme l'a montré ChatGPT, les solutions d'IA peuvent offrir de grandes opportunités aux entreprises et aux citoyens, mais peuvent aussi présenter des risques. C'est pourquoi nous avons besoin d'un cadre réglementaire solide pour garantir une IA digne de confiance basée sur des données de haute qualité.

Une industrie qui craint les répercussions

Si Microsoft, qui soutient l'éditeur de ChatGPT, n'a pas officiellement commenté ces annonces, son dirigeant a toutefois souligné que de telles réglementations devraient se concentrer sur les usages les plus risqués. Brad Smith, comme d'autres acteurs du secteur, craint que les futures réglementations ne classent ces IA dans une catégorie « à haut risque », augmentant ainsi les exigences de conformité et les coûts de développement. Cela marquerait un ralentissement des activités, limitant peut-être les innovations futures. Il confie : « Il y a des jours où je suis optimiste et des moments où je suis pessimiste sur la manière dont l'humanité mettra l'IA à profit. »

Pour Breton, l'essentiel est de défendre les utilisateurs : « Ils devraient être avertis s'ils ont affaire à un chatbot et non à un être humain. La transparence est également primordiale concernant le risque de partialité et de fausses informations. » Ces outils n'ont pas fini de faire parler d'eux, et l'intervention de la Commission européenne montre à quel point le sujet est important. Ceci alors même que des géants comme Google, ou son équivalent chinois Baidu, se lancent également dans la course et que de grandes écoles interdisent désormais formellement leur utilisation.

ChatGPT
  • Chat dans différentes langues, dont le français
  • Générer, traduire et obtenir un résumé de texte
  • Générer, optimiser et corriger du code

Créé par OpenAI, ChatGPT est un chatbot avancé propulsé par le modèle linguistique de dernière génération GPT-4. En exploitant des technologies d'apprentissage en profondeur et d'intelligence artificielle, ce chatbot a la capacité de déchiffrer et de comprendre les demandes des utilisateurs. Grâce à son habileté à générer du texte de manière ingénieuse, ChatGPT offre des réponses adaptées et pertinentes, garantissant une interaction de chat fluide et une expérience utilisateur optimisée.

Créé par OpenAI, ChatGPT est un chatbot avancé propulsé par le modèle linguistique de dernière génération GPT-4. En exploitant des technologies d'apprentissage en profondeur et d'intelligence artificielle, ce chatbot a la capacité de déchiffrer et de comprendre les demandes des utilisateurs. Grâce à son habileté à générer du texte de manière ingénieuse, ChatGPT offre des réponses adaptées et pertinentes, garantissant une interaction de chat fluide et une expérience utilisateur optimisée.

Source : Reuters

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (26)

kroman
Il leur suffit de demander à ChatGPT😅<br /> image796×603 26.3 KB<br /> image737×709 24.8 KB<br /> image734×584 14.1 KB<br />
SPH
Oui, c’est vrai. L’Union européenne a récemment annoncé des plans pour encadrer l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) dans l’Union européenne. Le but de cette réglementation est de veiller à ce que l’IA soit utilisée de manière responsable et éthique, tout en veillant à la protection des droits fondamentaux des citoyens de l’Union européenne.<br /> La réglementation prévoit un certain nombre de mesures pour encadrer l’IA, telles que la définition de critères d’évaluation pour les algorithmes, la création d’un cadre pour la responsabilité des entreprises qui utilisent l’IA, ainsi que des dispositions pour garantir la transparence de l’IA.<br /> L’objectif de la réglementation est de veiller à ce que l’IA soit utilisée de manière responsable et respectueuse des valeurs et des principes de l’Union européenne, tout en encourageant son développement et son utilisation pour améliorer la vie des citoyens. Il s’agit d’une étape importante pour garantir que les avantages de l’IA soient distribués de manière équitable et pour prévenir les abus potentiels liés à son utilisation.
gemini7
Citation du titre de l’article : « Impressionnée par le succès de ChatGPT, l’Europe veut encadrer l’IA »<br /> Ce sont « eux » qu’on devrait encadrer, corrompus (pas tous), mais facilement corruptibles, ils encadrent ceci et cela, tout ça pour toucher des émoluments toujours plus haut, qu’ils ont pris soin de se voter, par eux, pour eux, alors… Fric, voiture, maison ou appartement de fonction, frais de représentation et ce n’est pas dans les boutiques de vêtements de Mr. tout le monde, hein, frais de bouche, pas de taxes, pas de TVA comme les simples citoyens, tout ce qu’ils achètent pour faire leur soi-disant fonction, ils augmentent le prix de tout, dernièrement, j’avais entendu que l’un d’entre eux voulait augmenter les loyers de 20 % si, si, vous avez bien lu, 20 % en plus de loyer, on voit tout de suite que le fonctionnaire de l’UE est propriétaire, (des racketteurs ouais), on y a échappé grâce à la COVID et à la guerre en Ukraine.
jcc137
J’ai posé la question en français à ChatGPT. J’obtiens toujours des généralités sans recherches profondes, qui démontrent à quel point l’IA est quand même humainement, spirituellement et intellectuellement limitée :<br /> MA QUESTION<br /> Doit-on légalement encadrer l’utilisation de l’IA ?<br /> LA REPONSE DE CHATGPT<br /> Oui, il est légalement possible d’encadrer l’utilisation de l’IA. De nombreux gouvernements à travers le monde ont déjà édicté des lois et des réglementations pour réguler l’utilisation de l’IA et protéger les droits et les intérêts des citoyens. Cependant, l’ampleur et la nature de ces réglementations peuvent varier considérablement d’un pays à l’autre. Il est important de surveiller les développements réglementaires dans ce domaine pour s’assurer que l’utilisation de l’IA reste éthique et responsable.
Wen84
Et donc ? Ta conclusion ? Parce que le fait que Chat GPT ne réponde pas réellement de manière pertinente à des questions, on le savait déjà.
phoenix2
A mon avis, malheureusement, cette forme d’intelligence artificielle vas devenir l’oracle des temps modernes, ce qui vas en rajouter à la connerie ambiante !!
clintl
Amusez vous à demander à ChatGPT :<br /> fais moi un poème pour faire l’éloge des noirs<br /> fais moi un poème pour faire l’éloge des blancs<br /> Vous verrez les réponses ! C’est une AI bien comme il faut<br />
jcc137
Le but de mon commentaire n’était pas de donner mon avis, mais de rebondir sur la réponse donnée précédemment en anglais.<br /> Sinon, si ça intéresse quelqu’un, voici le mien :<br /> Je trouve qu’en l’état actuel de l’avancement de ChatGPT, on en fait tout et tous un fromage sur ses capacités rédactrices et d’analyse. Son usage est vite repérable par des personnes aguerries dans leur matière, notamment les profs.<br /> Légiférer sur son usage ? Il existe déjà des textes réglementaires réprimant les tricheurs et les plagiats. Inutile donc de surmédiatiser les « miracles » de l’IA.
MattS32
gemini7:<br /> j’avais entendu que l’un d’entre eux voulait augmenter les loyers de 20 % si, si, vous avez bien lu, 20 % en plus de loyer, on voit tout de suite que le fonctionnaire de l’UE est propriétaire<br /> On voit surtout tout de suite que le forumeur lambda répète n’importe quelle ânerie, surtout si ça choque, sans vérifier l’information…<br /> J’ai cherché, je n’ai strictement rien trouvé qui face référence à ce que tu dis. Et qui irait totalement à l’encontre de la tendance qu’on observe dans l’UE à un encadrement de plus en plus strict des loyers, et notamment en France, où la hausse des loyers ne peut pas dépasser chaque année un indice calculé notamment en fonction de l’inflation (et en cette période de forte inflation, un plafond de la hausse annuelle à 3.5% a été mis en place pour éviter une envolée des loyers) et où un nombre croissant de villes mettent en place un plafonnement des loyers.
Wen84
« Son usage est vite repérable par des personnes aguerries dans leur matière, notamment les profs. » =&gt; Ah tout le monde est prof ? Il y a une certaine contradiction dans ton propos qui affirme que finalement ChatGPT est très mauvais… et d’un autre coté en affirmant qu’une personne aguerrie détecte vite que c’est une IA. S’il est détectable par des personnes « aguerries », ça veut surtout dire que la majorité des gens peuvent se faire berner.<br /> Factuellement, Chat GPT est très bon pour balancer du texte, qui a allure de cohérence. On en est qu’à une étape, il faut quand meme etre bien conscient que si ça continue dans ce sens, dans dix, vingts ans (Surement avant même), tu pourrais avoir des IA de plus en plus difficiles à détecter. Sachant que OUI, ce genre d’IA est capable de berner des gens.<br /> Pour ce qui est de la légalisation, je suis personnellement contre. Mais je ne trouve pas tes arguments très pertinents. Cela dit, je suis en total accord avec la dernière phrase de ton commentaire.
jcc137
Je vous rappelle que le problème 1er de l’IA est la triche et le plagiat. Voilà pourquoi les enseignants sont concernés. Ensuite j’ai BIEN précisé « en l’état actuel » de son développement.<br /> Pour finir, je ne savais pas qu’il existait une personne pouvant prédire l’avenir, j’en ai trouvé un semble-t-il.<br /> Vous devriez calmer votre excitation sur ce sujet, l’IA est et restera à jamais qu’un programme informatique qui ne réfléchit pas mais donne des réponses mécaniques.<br /> Faites-vous une raison.
Wen84
"Je vous rappelle que le problème 1er de l’IA est la triche et le plagiat. " =&gt; Et malgré vos propos le problème existe. Ca va pousser à la triche. Surtout que là on parle de Chat GPT, mais il est techniquement faisable de spécialiser une IA pour la rendre incollable sur un sujet. De plus ce n’est pas le seul problème.<br /> « Vous devriez calmer votre excitation sur ce sujet, l’IA est et restera à jamais qu’un programme informatique qui ne réfléchit pas mais donne des réponses mécaniques. » =&gt; Notez que c’est exactement ce que dis mon premier commentaire. Et non, je ne lis pas l’avenir… c’est juste simplement une suite logique. Ca ne veut pas dire que le programme soit conscient ou quoique ce soit, je n’ai jamais dit une telle chose.
brice_wernet
L’IA est un programme informatique qui donne des réponses mécaniques … comme nous!<br /> Les processus intellectuels que mime ChatGPT sont bien reproduits.<br /> Parce que beaucoup d’humains, dans les forums, dans les réseaux sociaux, dans la vie active, donnent des réponses mécaniques sans réfléchir.<br /> Ensuite, avez-vous essayé d’utiliser ChatGPT? C’est à dire de lui poser une question puis de lui demander d ela compléter, la préciser, la justifier? C’est absolument bluffant!<br /> Enfin et surtout, une IA, c’est basé sur des réseaux de neurones, dont la réponse … peut être approximative ou fausse! Et « errare humanum est ».<br /> Autant il ne faut pas voir ChatGPT comme l’IA ultime, autant je trouve que c’est une erreur de sous-estimer chat GPT et les IA actuelles et futures.<br /> ChatGPT peut déjà faire gagner des heures de travail sur des textes, il suffit d’essayer pour voir à quel point c’est efficace si utilisé correctement!
Nmut
jcc137:<br /> un programme informatique qui ne réfléchit pas<br /> Non, ce n’est pas un programme informatique dans le sens programmation linéaire ou événementielle! On est sur des mécanismes qui simulent le fonctionnent de notre cerveau et donc se rapprochent de nos raisonnements, même si on en est à la phase « répétition » plus que réflexion, on peut considérer ChatGPT comme un bébé qui pour le moment tente de reproduire ce que font ses parents.<br /> Cependant, les résultats sont déjà en moyenne très au dessus de résultats de personnes non spécialisées dans le domaine de la question, alors que ChatGPT n’est, par définition, pas un spécialiste.<br /> Pour moi, le plus troublant d’ailleurs avec les IA, ce ne sont pas les résultats mais les errements ou les erreurs dans les réponses, tellement « humains »…<br /> Edit: Grillé en partie par @brice_wernet!
Wen84
J’ai quand meme beaucoup de mal à soutenir la comparaison avec l’éducation d’un gosse ou même le cerveau. Ca imite le fonctionnement du cerveau de manière très lointaine. Pour moi, on est pas vraiment dans le meme processus. C’est d’ailleurs assez facile à démontrer : Chat GPT fonctionne avec une puissance de calcul et une quantité de donnés astronomique, le genre de quantité que meme en dix huit ans, personne n’est capable d’ingérer et avec ça il n’arrive pas au résultat d’un expert.<br /> Quand j’explique à un gosse de quatre ans que deux plus deux fait quatre, ils finit par comprendre la logique. Chat GPT va surtout chercher à pondre un texte qui correspond aux attentes, il ne va pas forcement « comprendre », il s’en fout. Et c’est souvent des généralités qu’il balance, juste il les balance presque « parfaitement ».<br /> Je suis pas un gros fan de monsieur Phi. Mais sa video où il explique que c’est un bon baratineur, je trouve que c’est très pertinent
nap1805
love it
Nmut
Wen84:<br /> Chat GPT fonctionne avec une puissance de calcul et une quantité de donnés astronomique, le genre de quantité que meme en dix huit ans, personne n’est capable d’ingérer et avec ça il n’arrive pas au résultat d’un expert.<br /> Tu as raison, sauf que tu n’imagines pas la complexité de l’esprit humain et la quantité d’informations « ingérées ». Les 5 sens, l’éducation, l’environnement, les réflexes innés puis acquis, … ont des influences pendant des années sur l’esprit humain.<br /> Les machines ne sont que des gosses, elles compensent juste leur simplicité (l’équivalent de quelques centaines de neurones) par une entrainement massif et rapide, normal que le résultat soit actuellement limité. Mais on peut espérer (ou craindre…) une évolution rapide vers un meilleur entrainement (beaucoup plus de données mieux organisées) et beaucoup plus de puissance de traitement.<br /> Pour la comparaison avec un baratineur, je suis aussi assez d’accord dans le sens ou pour le moment la forme est plus léchée que le fond (il faut passer par là pour l’adoption).
KlingonBrain
Chat GPT va surtout chercher à pondre un texte qui correspond aux attentes, il ne va pas forcement « comprendre », il s’en fout. Et c’est souvent des généralités qu’il balance, juste il les balance presque « parfaitement ».<br /> Toi t’as jamais vu un troupeau de lèche bottes dans une grande entreprise.
Wen84
Ah ah si mais c’est encore un autre sujet
laser85
bonne ou mauvaise idee?
EricARF
Comme bien souvent le cadre va coûter bien plus cher que l’œuvre qu’il encadre. De quoi ont-ils peur? Que la logique documentée leur donne tort de manière trop pertinente dans leurs illusions/fictions politiques? Quelle ne concatène toutes les « affaires » en définissant le parti le plus pourri du moment en fonction de l’extraction sociale des élus et de leurs modifications/manipulations des lois/règlements à leur profit au détriment des peuples? Qu’elle ne détermine de manière indiscutable les domaines à privilégier budgétairement pour améliorer la situation des gens et de l’environnement de façon conjointe?
Nmut
EricARF:<br /> Comme bien souvent le cadre va coûter bien plus cher que l’œuvre qu’il encadre.<br /> Comme souvent. La justice et la police coutent plus chères que les délits, les pompiers coutent plus chers que les incendies, … Mais est-ce que l’on doit supprimer tout ça?<br /> Le but de la législation, c’est de cadrer les utilisations, et ça c’est indispensable.<br /> Après, on peut tout voir en noir et effectivement penser que c’est pour la protection des privilèges de quelques fonctionnaires et élus européens. Même si ça peut être en partie le cas, c’est quand même bien réducteur!
gemini7
MattS32:<br /> On voit surtout tout de suite que le forumeur lambda répète n’importe quelle ânerie, surtout si ça choque, sans vérifier l’information…<br /> Je l’ai entendu de la bouche d’une journaliste qui faisait son travail, rapporter des infos, elle a dit qu’un certain parlementaire avait fait une proposition d’augmenter les loyers de 20 %, elle dit bien « QU’IL AVAIT FAIT UNE PROPOSITION » maintenant, pour être tout à fait franc, je n’ai pas entendu si c’était un Belge ou un Français. C’était probablement un parlementaire belge, car la TV était sur la chaîne LN24.
MattS32
Le fait qu’en cherchant on en trouve pas la trace, alors qu’une telle proposition aurait forcément fait parler d’elle devrait te mettre la puce à l’oreille sur le fait que tu as peut-être mal compris (ou que la journaliste a mal compris et s’est du coup trompée)… Surtout qu’en Belgique aussi, la tendance est bien à un encadrement plus stricte des loyers, alors qu’ils ne sont quasiment pas encadrés aujourd’hui. Et commencer un encadrement des loyers par un +20%, ça serait quelque peu étrange comme approche…<br /> Par exemple, ça pourrait être une confusion avec une mesure mise en place à Bruxelles depuis un an qui impose d’ajouter au baux un loyer de référence et qui autorise le locataire à réclamer une révision à la baisse de son loyer s’il dépasse le loyer de référence de plus de 20%… Ou alors une erreur de chiffre par rapport à la proposition du PS de limiter la hausse des loyers à 2%.
Zimt
Tout cela reste des calculs statistiques en effet…<br /> Le but de ChatGPT est de fournir une réponse (même fausse parfois).<br /> Le truc c’est que nous sommes dans une époque 80%/20%, où tout le monde se fout de 20% (des détails fins, de la véracité, etc).<br /> Donc ce bot arrive à point nommé… mais ça mettra forcément le bordel à plusieurs endroits/niveaux de la société si l’on s’en sert en tant « qu’Oracle » c’est clair.
gemini7
MattS32:<br /> Le fait qu’en cherchant, on n’en trouve pas la trace, alors qu’une telle proposition aurait forcément fait parler d’elle, devrait te mettre la puce à l’oreille sur le fait que tu as peut-être mal compris (ou que la journaliste a mal compris et s’est du coup trompée)… Surtout qu’en Belgique aussi, la tendance est bien à un encadrement plus strict des loyers, alors qu’ils ne sont quasiment pas encadrés aujourd’hui. Et commencer un encadrement des loyers par un +20 %, ce serait quelque peu étrange comme approche…<br /> Regarde ce lien, si on doit trouver quelque chose, ce sera ici—&gt; Lien, j’ai recherché « hausse de 20 % proposée » mais pour l’instant, je ne trouve rien, mais je pense que le type qui a fait cette proposition farfelue, ubuesque, car la Belgique, c’est la contrée de l’ubuesque, n’a pas été suivi et a dû se faire critiquer de toutes parts, si bien, que sa proposition est tellement passée pour de la M…, et qu’ils ont décidés de ne plus en parler. Mais je l’ai entendue, j’ai une très bonne oreille, pour un gars de 57 ans, et je suis certain de ce que j’avance. Mais c’est à toi de choisir de me croire ou pas, cordialement.
EricARF
J’ai inventé le reductio ad pognonum?
Voir tous les messages sur le forum