🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Alerte rouge : Google rappelle ses fondateurs en renfort pour contrer ChatGPT

23 janvier 2023 à 11h00
9
Google Search © PK Studio / Shutterstock.com
© PK Studio / Shutterstock

Larry Page et Sergey Brin seraient de retour chez Google pour donner un coup de pouce aux équipes chargées du développement de l'intelligence artificielle.

ChatGPT a impressionné des millions d'internautes ces dernières semaines en répondant à toutes leurs questions de manière naturelle et plutôt précise, et cela n'arrange pas les affaires de la firme de Mountain View.

Google sonne l'alerte face aux progrès de ChatGPT

L'heure est à la mobilisation générale chez Google, qui tremble devant les progrès d'OpenAI en matière d'intelligence artificielle. On sait que depuis plusieurs semaines, les équipes consacrées à ce sujet hautement stratégique ont été priées d'avancer plus rapidement pour contrer ce nouveau système et proposer une alternative au moins aussi performante.

ChatGPT est en effet un concurrent direct de Google. L'outil conversationnel est aujourd'hui capable d'apporter une réponse étayée à n'importe quelle question et met en péril le modèle économique du moteur de recherche californien fondé sur un classement de liens et financé par les publicités intégrées autour de cette liste de résultats.

L'heure est donc grave pour Google, qui doit prouver son avance technologique. Pour ce faire, l'entreprise a demandé à ses deux fondateurs, Larry Page et Sergey Brin, de lui venir en aide.

Larry Page et Sergey Brin à la rescousse pour accélérer les développements

Les deux hommes s'étaient progressivement retirés de toute décision opérationnelle chez Google, jusqu'à leur retrait effectif en 2019. Même s'ils restent au conseil d'administration de l'entreprise, les fondateurs ont laissé depuis cette date les rênes du moteur de recherche à Sundar Pichai, le P.-D.G. actuel de Google, et ne visitaient les locaux que pour consulter les projets de recherche annexes de la firme.

Selon les informations du New York Times, Larry Page et Sergey Brin sont donc de retour au bureau et ont participé à des réunions pour élaborer une nouvelle stratégie afin de développer l'IA de Google. Les anciens dirigeants auraient également approuvé certains projets visant à ajouter un chatbot sur Google afin de faciliter les recherches.

Ces derniers ont toujours été passionnés par l'intelligence artificielle, comme le rapporte Vic Gundotra, ancien vice-président du groupe, en charge du réseau social Google+. Lorsqu'il a présenté une nouvelle fonctionnalité de Gmail en 2008 à Larry Page, ce dernier n'a pas été des plus impressionnés et a répondu : « Pourquoi ne peut-il pas écrire automatiquement cet e-mail pour vous ? »

Le temps est compté pour Google, qui voudrait présenter de nombreux projets d'IA lors de la Google I/O 2023, qui devrait se tenir au mois de mai prochain.

Source : Business Insider

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
8
ayaredone
La différence, par exemple, entre Google et GPT c’est la formulation et la réponse :<br /> Google va trouver des pages pour nous apprendre à coder alors que GPT va coder pour nous et ça, c’est un sacré gain de temps (pour du petit code évidemment, pas question de faire Elden Ring 2 avec GPT… mais un jour, qui sait )
pinkfloyd
Le problème que j’ai avec ChatGPT est la « mono réponse », alors qu’une recherche standard Google permet d’entrevoir plusieurs résultat, et donc faciliter la comparaison…<br /> A voir ce que cette bataille va nous apporter…<br /> @ayaredone : et donc ne pas comprendre ce que tu fais et valider une possible erreur de ChatGPT ou une version pas du tout opti dans le contexte du code souhaité, c’est justement ce qui me fait peur…
ayaredone
Effectivement, moi, en tant que non-développeur, je ne comprendrais RIEN au code et je ferais un copier/coller bêtement.<br /> En revanche, j’imagine que quelqu’un ayant des compétences en développement saura repérer d’éventuelles erreurs pour les corriger, et que corriger sera plus rapide que tout écrire.<br /> D’après ce que j’ai pu voir ou lire sur Internet, les réponses de GPT sont plutôt bonnes.
FRANCKYIV
@pinkfloyd :<br /> Salut,<br /> Pourquoi ne pas lui demander directement une multi réponse ?<br /> Exemple :<br /> Quels sont les 5 meilleurs groupes de musique Métal Allemand ?<br /> Car on ne va pas se mentir, sortie des 5 premiers résultats de Google, il n’existe plus aucun résultat dans la pratique pour les utilisateurs.
toast
Quand je demande où se trouve le lieu où je dois me rentre, tant qu’à faire, je n’ai pas envie d’avoir plusieurs résultats possibles.<br /> La recherche monoréponse peut-être pratique parfois.
bmustang
je croyais que grandegeule avait 10 trains d’avance sur openAI ?
ares-team
Les trains sont à l’arret… Carburant et Electricité trop cher.<br /> OpenAI les a donc devancé.
Zozoor
Plusieurs choses :<br /> GPT qui est le réseau de neurones à l’origine de ChatGPT veut dire Générative Pretrained Transformer.<br /> Le transformer est une structure récente qui a été inventé…par Google. Donc pour une société « en retard » , on a repassera .<br /> Par ailleurs, Google a déjà son propre agent conversationnel ( voir les news sur les mecs virés). C’est juste qu’ils l’ont pas mise à disposition du grand public. Et pour cause : il n’y a pas de modèle de rentabilité viable pour l’instant ( voir combien consomme chaque requête de ChatGPT et combien a coûté son entraînement) ettttttt…parce que Google se prend un palenqué de procès au cul pour tout ce qui peut servir ses agrégateur dont on lui reproche de ne pas rétribuer les donnés à l’origine de ses services.<br /> Oki, donc on a la un super agrégateur intelligent qui fait pire puisque l’origine est complètement masqué ( raison pour laquelle Sparrow, celui de Google, tient a embarqué les sources sur lesquels il se base).<br /> Bon c’est cool pour faire joujou mais dur de reprocher à Google son agrégation et de s’extasier devant celui de ChatGPT.<br /> Pour finir, au delà de certains domaines où ça va pouvoir faire office de game changer… ChatGPT fait plutôt office de joujou. Même en aillant la chance de pouvoir faire joujou avec et développer des applications basé sur, on revient vite à un moteur de recherche : on doit pas attendre cinq minutes une réponse qui tourne la plupart du temps autour du pot, on peut comparer, on peut se faire sa propre idée.<br /> ChatGPT c’est un peu comme Siri and co qui n’ont toujours pas remplacé les moteurs malgré ce qu’il savent déjà faire !<br /> Ceci dit , je suis content qu’il ai ouvert ce genre d’ia de laboratoire au public. C’est comme ça qu’on peut avancer et imaginer des applications.
Zozoor
Ouais enfin…je suis architecte et développeur sénior et on fait dans la génération de code. Et même si GPt va beaucoup nous aider dans nos applications, on est encore treeees loin de se passer d’un moteur de recherche.<br /> D’une part il est pas infaillible, il peut être assez lent à répondre , on peut mettre pas mal de temps à le faire aller la ou on veut…<br /> En soi , ça change pas de la philosophie noCode / low code …mais comme tout les rigolos qui nous vendent ça depuis des lustres, ca a toujours les mêmes limitations ( tu finis par passer plus de temps en intégration config et à galérer pour du spécifique que de faire du vrais code ).<br /> C’est comme si tu disais que c’était plus efficace de faire tout traduire en anglais Chat GPt que de parler toi même anglais, quitte à trouver en quelques secondes le mot et le contexte qui te manque sur un moteur.<br /> Je veux bien faire la course quand tu veux!
juju251
toast:<br /> La recherche monoréponse peut-être pratique parfois.<br /> Quand elle est bonne.<br /> Quand ChatGPT te soutient que 10 + 5 = 25, tout va bien …<br /> Et d’ailleurs, concernant les lieux (genre telle ville est-elle dans cette région ?) , il est souvent aux fraises.<br /> J’ai quand-même l’impression que tout le monde ou presque oublie que (pour le moment) « ce n’est qu’un » moteur conversationnel, fait pour être cohérent au niveau grammatical et conversationnel et non donner une bonne réponse.<br /> Oui, il y a des réponses qui sont bonnes et le machin à un certain phrasé qui peuvent se montrer convaincant, mais attention à ne pas se laisser embarquer par des fausses informations de sa part, juste parce que la présentation du texte est belle.<br /> Personnellement, autant je trouve qu’il y a des domaines où l’utilisation de ce genre d’(outils peut-être bénéfique, autant attention à l’état des connaissances / réflexion des personnes qui n’utiliserait que ce genre de technologies à l’avenir.
toast
Mais Rome ne s’est pas faite en un jour.<br /> ChatGPT présente déjà des capacités à un futur très intéressant, même si en l’état, on ne peut pas se fier à la justesse scientifique de ses réponses.<br /> Et au passage, je répondais juste au fait que la mono-réponse fait aussi partie du business de la recherche, donc je peux comprendre que Google se sente menacé.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Lara Croft bientôt de retour dans une série Tomb Raider !
Samsung dévoile le premier écran plat Mini-LED pour joueurs, et il ne fait pas les choses à moitié
Profitez dès maintenant de ce kit RAM Corsair à son prix le plus pendant les soldes d'hiver !
Epic fail : un voleur se prend en selfie avec un iPhone fraîchement dérobé… et se fait arrêter
Vous avez vu ? L'app Google se fait une beauté sur Android !
Surveillance : comment ces vêtements peuvent vous invisibiliser aux yeux de la reconnaissance faciale
Faites vos valises ! Des hôtels e-sport en Chine s'équipent en GeForce RTX 4090
Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
Xavier Niel : pourquoi le fondateur de Free veut investir dans Brut
Comprendre les avantages d'un VPN : voici un guide pour les débutants
Haut de page