Mozilla transfère Thunderbird à l'une de ses filiales pour pouvoir le monétiser

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
30 janvier 2020 à 09h52
0
00087334-photo-mozilla-thunderbird-0-6.jpg
© Thunderbird

Pas d'inquiétude : Thunderbird restera open source et gratuit, précise Mozilla. Mais, dans une volonté de développer davantage son client de courriel, la fondation doit lui offrir un cadre juridique favorisant les investissements extérieurs.

Mozilla a ainsi inauguré une nouvelle filiale baptisée MZLA Technologies Corporation. À compter de ce jour, c'est donc cette nouvelle structure qui aura à charge de développer Thunderbird. L'objectif ? Passer à la vitesse supérieure en ne se reposant plus uniquement sur des dons caritatifs.

Thunderbird prend son envol

« Passer par MZLA Technologies Corporation permettra non seulement à Thunderbird de gagner en flexibilité et en agilité, mais aussi de nous permettre d'explorer la possibilité d'offrir à nos utilisateurs des produits et services qui n'étaient pas envisageables sous la Fondation Mozilla », explique Philipp Kewisch, chef de produit chez Mozilla, dans un billet de blog.

« Cette manœuvre permettra au projet de récupérer des revenus à travers des partenariats et des dons non caritatifs, qui pourront ensuite être convertis en nouveaux produits et services ». Une nouvelle des plus réjouissantes donc ! D'autant plus que le client mail a été pour le moins bousculé ces dernières années.


Après une traversée du désert et un désengagement progressif de la Fondation Mozilla en 2012, faute de dons suffisants pour le pérenniser, Thunderbird aurait pu mourir en vol. Mais la base d'utilisateur du logiciel s'était finalement mobilisée afin de renflouer les caisses. Des caisses visiblement suffisamment bien remplies pour offrir à l'oiseau-messager un nouveau foyer, à même de lui permettre de se développer davantage.

« Finalement, le passage à MZLA Technolgoes Corporation permet au projet Thunderbird de recruter plus facilement, d'être plus réactif et de poursuivre des idées qui n'étaient pas possibles précédemment », ajoute Philipp Kewisch.

Une structure similaire à Firefox

Ce nouveau cadre qui s'offre à Thunderbird pourrait bien marquer un tournant important pour le client de messagerie. C'est notamment ce type de structure qui permet à Firefox, le navigateur de la Fondation Mozilla, de se développer de façon si régulière depuis 2006 — via la Mozilla Corporation.

Dans le cas de Thunderbird, Philipp Kewisch ne se confond pas en promesses pour le moment, mais, ne parvenant pas à masquer son enthousiasme dans son message, on peut s'imaginer que de belles choses arrivent pour Thunderbird.


Le projet, qui a repris son développement en 2017, a vu son code très largement remanié depuis. Les développeurs ont aussi annoncé que le client prendrait en charge le standard de chiffrement OpenPGP de façon native lorsque la version 78 du logiciel sera opérationnelle. Arrivée prévue l'été prochain.


Source : Thunderbird Blog
Modifié le 30/01/2020 à 10h01
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Jeux vidéo : pourquoi les patchs day one sont-ils devenus la norme ?
Guide crypto : comment et quand se lancer dans les crypto-monnaies ?
Test Audeze Penrose X : le casque planaire métamorphose le jeu vidéo
Bon plan : 1 To de stockage pour moins de 50€ avec le disque dur externe Toshiba Canvio basics
Luca, le prochain film Disney-Pixar, dévoile sa bande-annonce colorée
Soldes : les meilleures promotions high-tech à saisir ce week-end
WipEout conjugue le jeu de course au futur sur PlayStation
Les meilleurs logiciels de désinstallation de programmes
Recharge par induction : simple gadget ou technologie providentielle pour les véhicules électriques ?
Qu'est-ce qui fait la vitesse d'un VPN ?
Haut de page