Suite à une plainte de Philips, une enquête vise les montres connectées et Fitbit et Garmin

13 janvier 2020 à 12h22
0
Fitbit
© Andri Koolme

Ce début d'année aura été marqué par les accusations de vol de brevets. Après les accusations du concepteur d'enceintes intelligentes Sonos envers Google et Amazon, la Commission américaine du commerce international (ITC) vient d'accepter d'enquêter sur les montres connectées de FitBit et Garmin.

La société Ingram Micro, ainsi que les deux fabricants chinois Inventec et Maintek sont également visés par la plainte de Philips.

Après trois ans de négociations

Selon l'enseigne, les appareils FitBit et Garmin enfreignent des technologies telles que le suivi des activités, les rapports d'alarmes et la détection de mouvement développées par Philips. La société a déclaré avoir négocié avec ces entreprises pendant trois ans avant le début d'une action en justice.

La plainte de Philips aurait été déposée au mois de décembre et, si celle-ci aboutit à des sanctions, les montres connectées de Garmin et de FitBit (qui sont deux des principaux rivaux de Philips) pourraient être purement retirées de la vente.

Comme le souligne Engadget, c'est la Commission du commerce international (International Trade Commission) qui se chargera d'arbitrer le litige. Les sociétés font souvent appel à l'ITC pour régler les désaccords portant sur des brevets, car ses procédures sont plus rapides que les poursuites lancées auprès d'organismes civils. Ceci leur permet d'obtenir un verdict ou de faire pression sur une société, l'incitant à trouver rapidement un terrain d'entente.


Le résultat du retard de Philips, d'après FitBit

L'entente ne semble pourtant pas à l'ordre du jour. FitBit a déjà déclaré à Reuters : « Nous pensons que ces allégations sont sans fondement et résultent de l'échec de Philips à réussir sur le marché des montres connectées ». Philips est de fait arrivé relativement tard sur ce segment, dévoilant sa Health Watch en 2016. À cette époque, la gamme FitBit était déjà lancée depuis longtemps.

Google, de son côté, fait déjà l'objet d'accusations de la part de Sonos. Avec le rachat de FitBit, le géant américain risque de récupérer ce nouveau dossier. Dans tous les cas, l'entreprise a ajouté qu'elle comptait se défendre contre toute plainte qui serait formulée contre elle auprès de la Commission. La rédaction d'Engadget dit aussi avoir contacté Garmin, qui n'a pas encore fait de commentaire. Elle indique également que les porte-paroles d'Ingram Micro, de Maintek et d'Inventec n'ont pas pu être contactés.

La Commission du commerce international a déclaré qu'elle « n'avait pas encore pris de décision sur le fond de l'affaire » et qu'elle rendrait sa décision « le plus tôt possible ».

Source : Engadget.
Modifié le 13/01/2020 à 12h23
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top