L'Espagne retente le passage à la loi Hadopi malgré les Ddos

27 décembre 2010 à 17h25
0
Après une première déconvenue, le gouvernement espagnol vient d'annoncer qu'il comptait insister sur la mise en place d'une loi visant à contrôler les téléchargements illégaux. Un peu à l'image de l'Hadopi française, elle vise cependant à agir au niveau des sites. Un juge pourrait avoir le pouvoir de fermer un portail ou annuaire de partage en ligne.

00FA000003852872-photo-no-al-cierre-de-webs.jpg
Le porte-parole du gouvernement espagnol, Alfredo Perez Rubalcaba, a affirmé à la télévision CNN+ : « Nous allons revenir à la charge parce que cela affecte notre création. Il n'y a pas de pays sérieux au monde qui ne protège pas la propriété intellectuelle ». La loi Sinde devrait donc être relancée.

Pourtant, les principaux intéressés ont fait part de leur mécontentement. Des plateformes de partage ont décidé d'arborer ou de faire rediriger leur site vers le collectif « anti-censure » baptisé No Al cierre de Webs. Il faut dire que la loi espagnole comparable à l'Hadopi et à la loi sur la confiance en l'Économie numérique (LCEN) reste encore critiquée.

Pire, le site de la chaîne de télévision annonce également que le site de la chambre des députés a été victime de ce qui ressemble à des attaques Ddos. Encore une fois, les Anonymous sont mis en lumière comme cause de ces attaques.

D'un autre côté, comme le confirme Le Monde.fr, les ayants droit espagnols avaient applaudi l'adoption en France de l'Hadopi. Il faut dire que même, les services diplomatiques américains avaient encouragé l'Espagne à suivre cette voie...

Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de rempli...

Lire d'autres articles

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page