La ville de New York pourrait interdire la vente des données de géolocalisation des utilisateurs

25 juillet 2019 à 21h50
0
new-york-pixabay.png
New York (© Pixabay)

New York pourrait devenir la première ville à bannir la vente de données de géolocalisation des consommateurs. La ville a proposé une loi en ce sens.

La collecte des données personnelles est un sujet épineux. Leur revente l'est peut-être davantage. Il y a quelques semaines, nous vous informions que le coût moyen mensuel des données d'un internaute ou mobinaute serait compris entre 5 et 20 dollars. Si cela motive nécessairement ceux qui les détiennent à les monétiser, l'une des plus grandes villes du monde, New York, veut s'opposer à la revente des données personnelles issues de la géolocalisation des smartphones. Big Apple fait une proposition de loi pour interdire la pratique.

Chaque violation sera susceptible d'une amende

À New York, et si la proposition de loi déposée venait à être adoptée, revendre des données personnelles collectées au sein de la ville par des tiers deviendrait illégal et constituerait un acte passible d'une forte amende pécuniaire du moment que les données sont recueillies sans consentement.


Les différents opérateurs et applications mobiles qui ponctionnent des informations liées à la géolocalisation pourraient se voir infliger une amende de 1 000 dollars par violation. Le montant pourrait même atteindre 10 000 dollars si plusieurs violations sont commises le même jour. Les utilisateurs lésés auraient même le droit de poursuivre en justice les sociétés fautives.

New York peut devenir un modèle en matière de protection des données

Si la loi est adoptée, New York servirait de modèle en devenant la première ville à légiférer sur ce sujet. Mais l'opposition promet d'être intense, le marché des données personnelles étant particulièrement lucratif. La pression se fait tout de même de plus en plus forte autour des acteurs du numérique, de plus en plus surveillés.

« En tant que ville, nous avons une chance de mener la charge à ce sujet », a déclaré le conseiller municipal Justin Brannan, porteur du projet de loi, sûr de sa force. « Si le gouvernement fédéral n'interdit pas cette dangereuse atteinte à la vie privée des citoyens, nous le devons le faire », a-t-il poursuivi. Attendons de voir ce qu'il adviendra de la proposition.

Source : NY Times
Modifié le 26/07/2019 à 08h57
15
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top