USA : Une loi pour que les géants du numérique dévoilent la valeur de vos données personnelles

26 juin 2019 à 15h42
3
Capitol - Washington
Pixabay

Les grandes entreprises du numérique pourraient bientôt être poussées à la transparence s'agissant de la valeur des données personnelles des utilisateurs, d'une importance majeure sur le plan économique.

Même si l'essai est encore loin d'être transformé, les élus américains titillent de plus en plus les géants du numérique, certains appelant même à leur démantèlement. Lundi, les sénateurs Mark Warner et Josh Hawley présenteront un projet de loi visant à obliger les grandes entreprises du secteur à indiquer le type de données recueillies à partir des utilisateurs et surtout la valeur pécuniaire de ces données.

Toutes les plateformes, sites ou applications qui recensent plus de 100 millions d'utilisateurs par mois sont concernés

Le projet de loi, qui répond au nom de code DASHBOARD Act, prévoit de contraindre les entreprises recensant au moins 100 millions d'utilisateurs mensuels à révéler aux utilisateurs le type de données qu'elles collectent, et à fournir une évaluation précise de la valeur de ces mêmes données, et ce tous les 90 jours.

Si les méthodes de calcul différeront selon l'activité de la société, les firmes devront aussi communiquer à la Securities and Exchange Commission (l'équivalent américain de l'Autorité des marchés financiers, ou SEC) les détails des contrats qui les lient avec des sociétés tierces spécialisées (ou non d'ailleurs) dans l'achat de données ; la manière dont elle sont vendues et la façon dont elles sont protégées.

« Les gens ne se rendent pas compte de la masse de données collectées et ne réalisent pas combien ces données valent »

Les données personnelles sont aujourd'hui un enjeu majeur puisqu'elles sont devenues un véritable business, qui rapporte chaque année des milliards de dollars aux GAFA et autres géants du numérique. « Ces entreprises récoltent d'énormes quantités de données sur nous, rappelle le sénateur Mark Warner. Si vous êtes un utilisateur avide de Facebook, il est probable que Facebook en sache plus que le gouvernement américain à votre sujet. Les gens ne se rendent pas compte de la masse de données collectées et ne réalisent pas combien ces données valent ».

Grâce à ce projet de loi, les sénateurs souhaitent sensibiliser les utilisateurs et les pousser à réfléchir au moment de donner leur accord pour rétrocéder leurs données au site qu'ils visitent ou à l'application qu'ils utilisent. Selon les avis, le coût moyen mensuel des données d'un internaute ou mobinaute serait compris entre 5 et 20 dollars.

Source : Axios

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Saulofein
“Si vous êtes un utilisateur avide de Facebook, il est probable que Facebook en sache plus que le gouvernement américain à votre sujet.”<br /> C’est ça qui les dérange j’ai l’impression.<br /> Il est bon de rappeler qu’une entreprise utilise ces données pour vendre un encart publicitaire.<br /> Le gouvernement récolte les mêmes données, sans accord préalables (projet prisme aux USA, fichier TES en France), et personne ne connais ses finalités.<br /> Alors de qui doit-on avoir peur?
Matrix-7000
Étant moi-même un ancien employé d’un grande entreprise américaine dont le nom et le logo tiennent en trois lettres, mon contrat de travail contenait une close disant, que tous les employés de cette société, sont soumis au “Patriot Act américain”, et ce, même en dehors du territoire national Américain!<br /> C’est la porte ouverte à tout de sortes d’espionnages…<br /> Certains me traiterons encore de “parano”, mais aujourd’hui, ce qui a le plus de valeur, aussi bien stratégique qu’économique, c’est l’information. Il est temps de s’en rendre compte en Europe!<br /> Si c’est gratuit - c’est toi le produit! Une phrase qui devrait faire méditer!
Saulofein
Il faudrait poser clairement la question aux gens, “vous préférez payer vos services avec des euros, ou avec vos données?”<br /> Tout le monde n’a pas d’argent, mais des données perso oui.<br /> Et c’est justement pour ça que sur internet, tout le monde peut s’exprimer.<br /> Aujourd’hui, vous souhaiteriez rendre ce système payant, et ainsi le réserver a une certaine classe sociale élitiste.<br /> Pas besoin de vos expériences personnelles ou de slogan a méditer pour se rendre compte que ce que vous souhaitez n’est pas moral.<br /> Et pour reprendre votre exemple, ce n’est pas l’entreprise en elle-même qui vous fait peur, vous vous trompez de cible…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Soldes 2019 : Appareil photo instantané Fujifilm instax mini 9 à 69,99€ au lieu de 79,99€
HTC dévoile les détails de son Vive Cosmos, qui serait plus performant que l’Oculus Rift S
🔥 Soldes 2019 : WD My Passport Ultra Disque Dur Externe Portable 1To à 49€
Après Age of Empire II, Age Of Mythology pourrait bien faire son retour
🔥 Soldes 2019 : LG barre de son 2.1 160W avec caisson de basses 49,99€ au lieu de 118,90€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page