Les gens ne seraient pas "réellement" préoccupés par leur vie privée, d'après une étude

le 26 février 2019 à 22h03
0
clé privée serrure porte vie.jpg
Pixabay

Si les consommateurs s'inquiètent de ce que font les entreprises avec leurs données, beaucoup ne semblent pas disposer à mieux protéger leur vie privée.

Le monde numérique est émaillé de scandales, de menaces, de cyberattaques, mais aussi de sollicitations diverses avec au centre de tout cela : nos données personnelles et notre vie privée. L'IBM Institute for Business Value a publié les résultats d'un sondage révélateur du comportement des internautes sur ces questions, relayés par Axios. Ce dernier fait état d'un véritable paradoxe chez les consommateurs. S'ils sont préoccupés par ce que font les entreprises des données qu'elles collectent à leur sujet, ils ne cherchent pas à renforcer la protection de leur vie privée pour autant.

Les consommateurs souhaitent une bonne utilisation de leurs données


L'étude indique 81 % des personnes interrogées se disent davantage préoccupées par la manière dont les entreprises utilisent leurs données. 87 % considèrent même que la réglementation à destination des entreprises devrait être encore renforcée s'agissant de la gestion des données personnelles.

Ces chiffres ne sont pas dus au hasard, et tendent à être confirmés par d'autres. En effet, 75 % des consommateurs affirment être susceptibles de moins faire confiance aux entreprises avec leurs données personnelles au cours de la dernière année. 89 % des sondés appellent à une plus grande transparence des entreprises technologiques sur les produits proposés. Il y a donc une vraie considération de la part du public de la paternité des données personnelles récoltées.

Les internautes prêts à faire l'impasse sur leur vie privée pour les « bienfaits » de la technologie


Si ces chiffres témoignent d'une prise de conscience de l'opinion quant aux dangers provoqués par la collecte des données personnelles et les risques encourus sur Internet, ils sont contrebalancés par le pan qui touche à la vie privée. 71 % des consommateurs ont déclaré qu'il valait effectivement la peine de « sacrifier sa vie privée » pour bénéficier et profiter des avantages de la technologie.

Ainsi, seuls 45 % des répondants ont reconnu avoir mis à jour leurs paramètres de confidentialité, et seuls 16 % des personnes interrogées ont avoué avoir rompu toute connexion avec une entreprise réputée pour avoir mal utilisée les données à caractère personnel récoltées.

Cs chiffres sont-ils dus à une mauvaise information du public, ou sont-ils la conséquence d'une dépendance aux technologies ? Quel est votre avis ?

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Play Store : une app qui cliquait automatiquement sur la pub a été découverte
Tesla : la prochaine génération de batterie sera taillée pour tenir 1,6 million de km
Pour payer son deal avec Qualcomm, Apple hausserait de 9 dollars le prix de ses iPhone
Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
scroll top