Les gens ne seraient pas "réellement" préoccupés par leur vie privée, d'après une étude

Alexandre Boero Contributeur
26 février 2019 à 22h03
0
clé privée serrure porte vie.jpg
Pixabay

Si les consommateurs s'inquiètent de ce que font les entreprises avec leurs données, beaucoup ne semblent pas disposer à mieux protéger leur vie privée.

Le monde numérique est émaillé de scandales, de menaces, de cyberattaques, mais aussi de sollicitations diverses avec au centre de tout cela : nos données personnelles et notre vie privée. L'IBM Institute for Business Value a publié les résultats d'un sondage révélateur du comportement des internautes sur ces questions, relayés par Axios. Ce dernier fait état d'un véritable paradoxe chez les consommateurs. S'ils sont préoccupés par ce que font les entreprises des données qu'elles collectent à leur sujet, ils ne cherchent pas à renforcer la protection de leur vie privée pour autant.

Les consommateurs souhaitent une bonne utilisation de leurs données


L'étude indique 81 % des personnes interrogées se disent davantage préoccupées par la manière dont les entreprises utilisent leurs données. 87 % considèrent même que la réglementation à destination des entreprises devrait être encore renforcée s'agissant de la gestion des données personnelles.

Ces chiffres ne sont pas dus au hasard, et tendent à être confirmés par d'autres. En effet, 75 % des consommateurs affirment être susceptibles de moins faire confiance aux entreprises avec leurs données personnelles au cours de la dernière année. 89 % des sondés appellent à une plus grande transparence des entreprises technologiques sur les produits proposés. Il y a donc une vraie considération de la part du public de la paternité des données personnelles récoltées.

Les internautes prêts à faire l'impasse sur leur vie privée pour les « bienfaits » de la technologie


Si ces chiffres témoignent d'une prise de conscience de l'opinion quant aux dangers provoqués par la collecte des données personnelles et les risques encourus sur Internet, ils sont contrebalancés par le pan qui touche à la vie privée. 71 % des consommateurs ont déclaré qu'il valait effectivement la peine de « sacrifier sa vie privée » pour bénéficier et profiter des avantages de la technologie.

Ainsi, seuls 45 % des répondants ont reconnu avoir mis à jour leurs paramètres de confidentialité, et seuls 16 % des personnes interrogées ont avoué avoir rompu toute connexion avec une entreprise réputée pour avoir mal utilisée les données à caractère personnel récoltées.

Cs chiffres sont-ils dus à une mauvaise information du public, ou sont-ils la conséquence d'une dépendance aux technologies ? Quel est votre avis ?

14 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top