Directive Copyright : les membres de l'UE ne parviennent pas à trouver d'accord

le 22 janvier 2019 à 15:20
 0
drapeau union européenne.jpg

Au moment d'entrer dans la phase finale des négociations, les institutions européennes n'ont pas pu trouver d'accord, lundi. La très contestée réforme européenne du droit d'auteur reste en stand-by.

Ce lundi 21 janvier 2019 pouvait être synonyme d'une formulation définitive de la directive européenne sur les droits d'auteur. La Commission européenne, le Parlement et le conseil des États membres de l'UE avaient prévu d'en discuter lors d'une réunion exceptionnelle. Mais le « trilogue » a été purement et simplement annulé, sans qu'aucune autre date ne soit pour l'instant annoncée, alors que la directive avait initialement été adoptée le 12 septembre dernier. Les négociations pour moderniser le droit d'auteur à l'ère numérique sont au point mort.

Une bataille de lobbyistes


Les négociations devraient encore durer plusieurs mois et il s'agit de l'option optimiste, car les lobbyistes n'ont pas l'intention de renoncer, d'un côté comme de l'autre. Voilà qui devrait en tout cas sonner comme une victoire pour les partisans et organisations de défense des libertés numériques, et les géants du numérique comme YouTube. Et comme une défaite pour les médias et les créateurs, qui espèrent toujours être mieux rémunérés.

L'Allemagne, la Belgique, la Finlande, les Pays-Bas et la Slovénie, qui étaient déjà opposés à la directive, ont été rejoints à l'occasion du « trilogue » par l'Italie, le Portugal, la Suède, la Pologne, la Croatie et le Luxembourg. La bataille fait rage et les désaccords proviennent de deux des points essentiels du texte, les fameux articles 11 et 13.

La directive fait débat plus que jamais, alors que les élections européennes approchent


L'article 11 est destiné à contraindre les grandes plateformes du numérique à mieux payer les médias lorsqu'elles diffusent des extraits d'articles ou de vidéos sur leurs services, comme Google Actualités par exemple, principal agrégateur de news ciblé.

L'article 13, lui, entend inciter les grandes plateformes comme YouTube, Facebook ou Google à négocier des accords avec les titulaires de droits d'auteur et les obliger à supprimer les contenus qui ne feraient pas l'objet d'un accord de licence entre le créateur du contenu et la plateforme.

Les élections européennes, qui auront lieu en mai, pourraient perturber encore un peu plus les négociations entre les pays membres. Le temps presse.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Trois personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir diffusé en streaming et illégalement des matchs de Premier League.
Hier, la page de l’Apple Store australien dévolue aux AirPods, affichait une nouvelle photo de l’AirPower. Cette dernière mettait en scène la recharge simultanée d’un boîtier d’AirPods et d’un iPhone XS grâce au tapis de recharge par induction d’Apple annoncé en 2017.
La capitale a décidé de durcir le ton face à la multiplication des trottinettes, vélos et scooters en libre-service, qui provoquent de plus en plus d’accidents.
Les mots de passe d’entre 200 et 600 millions d’utilisateurs ont été accessibles à une grande partie des employés du réseau social. Facebook va prévenir les personnes touchées et les inviter à le modifier.
13:32 | Facebook
Xiaomi est en forme en ce début d’année. Après un impressionnant Mi 9, le constructeur chinois renouvelle son entrée de gamme avec le Redmi Note 7, l’indétrônable champion du rapport qualité-prix.
À l’heure où nous rédigeons ces lignes, Nick Hagues et Anne McClain se préparent à leur première sortie extravéhiculaire depuis qu’ils ont rejoint la station spatiale internationale le 15 mars à l’aide du vaisseau Soyouz. Une sortie de l’ISS à suivre en direct sur la chaîne YouTube de la NASA.
12:19 | Espace
À l’instar du service de streaming musical, la société russe de cybersécurité Kaspersky s’oppose à la politique de distribution de la firme à la pomme sur son App Store.
11:47 | Kaspersky
BMW va proposer un total de 12 voitures électriques dans son catalogue d'ici 2025.
Le groupe Razer annonce une nouvelle collaboration autour du jeu mobile, avec le chinois Tencent.
10:37 | Smartphone
Une vie extra-terrestre pourrait-elle évoluer sous la surface de la planète ? C’est en tout cas ce que la NASA aimerait vérifier à l’aide d’un drone spatial autonome capable d’explorer les grottes martiennes.
10:02 | Nasa
Selon le patron d'Epic Games, malgré ses dizaines de millions de joueurs, Apex Legends n'a jamais fait trembler Fortnite.
NVIDIA cherche à rassurer. Dans le cadre d’un événement dédié à ses actionnaires, la firme au caméléon a fait part de son optimisme sur les performances de sa gamme Turing sur le marché. On apprend notamment que cette dernière se vend mieux que la génération Pascal en son temps.
Une vidéo de prise en main du prochain Galaxy Fold de Samsung laisse entrevoir une marque bien visible une fois l’écran déplié. Cependant, le téléphone présenté pourrait n’être qu’un prototype qui aurait fuité des usines d’assemblages de la marque.
Alors que la nouvelle génération approche, Microsoft semble avoir envie de donner un ultime élan à sa Xbox One avec une version qui misera tout sur le dématérialisé.
Comme un goût de déjà vu... Quasiment un an après un premier appel à voter contre le projet de loi nommé Directive Copyright, les défenseurs d’un internet libre se mobilisent à nouveau. Dans moins d’une semaine les députés devront à nouveau statuer sur cette loi considérée comme liberticide par de nombreux acteurs de la sphère Internet.
scroll top