Samsung Pay partage vos données avec ses partenaires, mais vous pouvez maintenant vous y opposer

Pierre Crochart
Expert smartphone & gaming
10 janvier 2020 à 16h37
0
Samsung Pay Logo
© Samsung

Preuve s'il en fallait que la législation est en mesure de faire bouger les lignes, le récent CCPA californien (équivalent du RGPD) oblige les entreprises à faire le ménage dans leurs clauses les plus abusives.

Et en la matière, Samsung se pose en champion. Comme le révèle aujourd'hui XDA Developers, Samsung Pay collecte et partage depuis son lancement vos données avec ses partenaires. Mais une récente mise à jour du service invite tout un chacun à aller jeter un œil aux paramètres de confidentialité de l'application.

Les utilisateurs désormais invités à « opt-out »

Utilisateur régulier de Samsung Pay, le journaliste de XDA ne cache pas sa surprise en découvrant que Samsung vendait sans vergogne les données (par nature très sensibles) de son application de paiement mobile. Comment s'en est-il rendu compte ? En ouvrant Samsung Pay après une mise à jour, un pop-up l'invitant à renseigner ses préférences de confidentialité lui a permis d'en prendre connaissance, et par conséquent de s'y opposer.

Légalement obligé de proposer à ses utilisateurs·rices californiens de pouvoir « opt-out » de cette revente de données, Samsung semble être en train de prendre les devants et de généraliser l'affichage de la fameuse pop-up sur tout le territoire américain.


Samsung Pay données
Le parcours utilisateur permettant de dénicher l'option d'opposition à la revente des données collectées. © XDA Developers

Dans tous les cas, y compris en France, un nouveau menu devrait avoir fait son apparition dans les paramètres de l'application sous le nom de « Contrôles de confidentialité ». Dans celui-ci, une option doit normalement permettre de désactiver la revente de vos données personnelles.

Samsung particulièrement opaque sur la revente de données

Si l'on peut se réjouir de voir les entreprises se mettre en conformité si rapidement avec la nouvelle loi californienne, on ne peut que s'interroger sur le manque de transparence de Samsung en matière de revente de données, a fortiori via une application de paiement.

Comme l'indique le journaliste de XDA Developers, il n'existait avant cette fameuse mise à jour aucun paramètre de confidentialité sur l'application Samsung Pay. Les personnes utilisant cette solution pour régler leurs achats n'avaient donc aucun moyen de s'opposer à la revente de leurs données, ni même d'avoir connaissance de l'étendue de cette revente.

Si elles ne sont pas exemptes de failles, d'autres solutions de paiement mobile comme Apple Pay ou Google Pay ont le mérite d'être plus transparentes sur la façon dont sont collectées et partagées les données.


Entré en vigueur le 1er janvier dernier, le California Consumer Privacy Act a déjà en outre permis à Firefox de faire évoluer sa politique concernant la télémétrie, dont toutes les données peuvent désormais être supprimées dans la dernière version du navigateur.

Source : XDA Developers
Modifié le 10/01/2020 à 17h27
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top