SalesForce rachète Slack pour 27,7 milliards de dollars

01 décembre 2020 à 23h23
31

Le spécialiste du CRM SalesForce finit l'année 2020 en beauté et annonce le rachat de Slack pour la modique somme de 27,7 milliards de dollars.

Alors que la société dispose déjà d'une panoplie d'outils à destination d'équipes commerciales, du marketing, ou d'analystes, SalesForce compte encore renforcer sa position en entreprise.

Avec le rachat de Slack, SalesForce vise la communication, un secteur clé, avec une messagerie unique déjà très populaire.

Slack : une occasion en or pour SalesForce

En cette période de crise sanitaire, de plus en plus de sociétés ont mis en place des dispositifs de télétravail. Et Slack fait souvent partie des indispensables outils de collaboration et de communication interne . Avec ce rachat, SalesForce s'invite donc dans le domaine de la communication d'entreprise.

En octobre 2019, le magazine américain ZDnet rapportait que Slack avait franchi le cap des 12 millions d'utilisateurs actifs par jour. À ce moment, et malgré le succès de l'application, Microsoft n'avait pas souhaité aligner 8 milliards de dollars pour se positionner sur la vente. La firme de Redmond préféraient se concentrer sur le développement de Skype , avant de proposer une alternative à Slack : Microsoft Teams .

Selon TechCrunch, depuis son entrée sur le cours du NASDAQ en juin 2019, Slack a perdu près de 40 % de sa valeur. La société affichait ainsi 147,6 millions de dollars de pertes au premier semestre 2020... L'occasion rêvée pour SalesForce de se manifester.

Slack et SalesForce, des outils complémentaires

Dans un communiqué, SalesForce rappelle que suite à la crise sanitaire, beaucoup d'entreprises ont mis en place des processus entièrement numérisés pour permettre à leurs employés de télétravailler. Pour SalesForce : « [Les entreprises] doivent offrir à leurs clients des expériences connectées pour chacun des points de contact et permettre à leurs employés de travailler de manière fluide où qu'ils se trouvent ».

Aujourd'hui, SalesForce se positionne comme l'un des principaux CRM permettant aux entreprises de vendre et de promouvoir des services depuis n'importe où. D'autre part, Slack permet de rassembler des équipes au travers de discussions, et permet également de partager des données et des outils de collaboration.

SalesForce explique que Slack sera intégré dans chacun des services proposés par SalesForce Cloud. L'acquéreur affirme ainsi : « Slack transformera la manière dont les gens communiquent, collaborent et gèrent les informations des clients au travers de SalesForce mais également les informations de toutes les autres applications professionnelles et de tous les systèmes afin d'être plus productifs ».

Pour SalesForce, l'intégration de Slack permettra de former ni plus ni moins que « le système d'exploitation pour une nouvelle manière de travailler ».

Rappelons que l'année dernière SalesForce avait racheté l'éditeur Tableau Software spécialisé dans l'analyse et la manipulation de données, pour 15,7 milliards de dollars. Slack devient désormais sa plus grosse acquisition.

Modifié le 02/12/2020 à 09h10
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
19
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le Realme Flash pourrait bénéficier d'une recharge magnétique, façon MagSafe d'Apple
Étanches, les Samsung Galaxy Flip et Galaxy Fold fuitent pourtant en photo
Fitbit Charge 5 en vue ? C'est ce que laisserait penser le nom de code «Morgan»
Avec le Nokia 6310, HMD réinvente le feature phone
ZTE lance l'Axon 30 : son nouveau smartphone avec caméra sous l'écran
HMD lance le Nokia XR20, un smartphone ultra résistant
Samsung confirme qu'aucun nouveau Galaxy Note ne sortira cet été
Attendu en automne, le Surface Duo 2 disposerait d’un triple module photo
Qu'y a-t-il dans une batterie MagSafe ? Deux batteries et une bobine (ou presque)
Google clarifie la situation autour de Wear OS 3.0, découvrez si votre montre sera compatible
Haut de page