Salesforce réalise la plus grosse acquisition de son histoire avec Tableau

le 11 juin 2019 à 21h12
0
Salesforce logo

L'éditeur de logiciel californien va s'emparer de la société Tableau Software pour 15,7 milliards de dollars.

C'est une acquisition historique que vient de faire Marc Benioff, le patron de Salesforce. Sa société vient de s'offrir l'une des références mondiales de la visualisation et analyse de données, Tableau Software, pour 15,7 milliards de dollars, un montant jamais dépensé par la firme basée à San Francisco et taulier des solutions de gestion de la relation client, dit CRM. Pour définitivement valider l'opération, les deux sociétés procéderont à un échange d'actions Tableau Software contre des actions Salesforce.

Le numéro 1 du CRM avale le numéro 1 des plateformes analytiques


L'opération, qui devrait être finalisée au cours du troisième trimestre, sans doute avant le 31 octobre, va permettre à Salesforce de franchir un nouveau cap et par la même occasion d'entrer dans une nouvelle galaxie. « Nous réunissons le numéro 1 mondial du CRM avec le numéro 1 des plateformes analytiques », s'est justement félicité Marc Benioff.

Le dirigeant et PDG de Tableau, Adam Selipsky, considère de son côté que « joindre nos forces avec celles de Salesforce améliorera notre capacité à aider partout les gens à voir et comprendre les données ».

Tableau peut se vanter de clients de poids


Tableau Software peut se targuer d'un portefeuille conséquent de 86 000 clients qui lui ont permis de se construire une réputation qui traverse l'informatique, en alliant l'informatique décisionnelle à la visualisation des données. Parmi ses plus gros comptes, on retrouve des rois de la data comme Netflix (pour les USA), Verizon (opérateur de télécommunications majeur outre-Atlantique), mais aussi La Poste, le CEA, ou le groupe PSA.

Salesforce, pour sa part, espère que la transaction lui permettra de gonfler de 350 à 400 millions de dollars supplémentaires son exercice fiscal 2020, qui prend fin en janvier prochain. Après avoir loupé le rachat de LinkedIn en 2016, tombé dans l'escarcelle de Microsoft, Salesforce a cette fois mené ses plans à terme.

Source : Le Monde Informatique
Modifié le 11/06/2019 à 21h20
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Une Youtubeuse impatiente, construit le Pick-up de Tesla, avant même son annonce
Malin ! YouTube envisage de transférer les contenus dédiés aux enfants sur... YouTube Kids
🔥 Vente privée : un forfait Free 100 Go à 9,99€/mois et un Nokia 3.2 offert !
Galaxy Fold : le vice président de Samsung le dit
Microsoft brevète (aussi) un stylet avec écran tactile pour changer facilement d'outil
Vivo tease la Super FlashCharge : 13 minutes pour recharger une batterie de 4000 mAh
Salon du Bourget - Spacetrain, l'Hyperloop français, espère une mise en service en 2025
Des images réalistes, mais pas factuelles, d'une Nintendo Switch
Test Xiaomi Mi 9T : impressionnant en tout point
Loi mobilité : qu'est-ce que cela change concrètement pour les usagers ?
scroll top