Le PDG de Salesforce bouscule les « pingres » milliardaires de la tech'ex

Par
Le 22 octobre 2018
 0
marc benioff salesforce

Alors que San Francisco se doit de trouver une solution pour les nombreux sans-abri présents dans ses rues, le PDG de Salesforce Marc Benioff a suggéré la mise en place d'une taxe des milliardaires.

À ce jour, la ville de San Francisco compte près de 7 500 personnes sans domicile fixe, pour environ 1 300 enfants. De fait, le sujet est au cœur de la campagne politique menée actuellement pour les prochaines élections municipales. Par conséquent, plusieurs personnages publics ont exprimé leur avis sur la question, dont le patron du CRM Salesforce.

Désaccord entre PDG milliardaires


Par conséquent, le PDG de Salesforce s'est directement confronté au positionnement de Jack Dorsey, PDG de Twitter également milliardaire. En effet, Marc Benioff a déclaré qu'il serait de bon aloi que les entreprises les plus riches soient taxées. Pour se faire, il soutient le projet « Proposition C », une taxe visant les entreprises générant plus de 50 millions de dollars de recettes brutes. Si cette initiative venait à être mise en place, elle pourrait rapporter jusqu'à 300 millions de dollars par an, un budget qui pourrait être particulièrement utile pour résoudre la crise des sans domicile fixe.

Comme l'explique Marc Benioff, résoudre ce problème en trouvant une solution à long terme apparaît comme une obligation à laquelle se doivent de répondre les plus riche. De fait, celui-ci estime que la philanthropie n'est pas suffisante pour répondre à ce besoin, si bien qu'il est nécessaire de se tourner vers la taxation.

Pour sa part, le PDG de Twitter Jack Dorsey semble avoir un autre avis sur la question, si bien qu'il a expliqué sur son propre réseau social : « Je veux aider à résoudre le problème des sans-abris à San Francisco et en Californie. Je ne crois pas que la Proposition C soit la meilleure façon de le faire. J'appuie l'engagement du maire Londres à régler ce problème de la bonne façon. Le maire Breed a été élu pour régler ce problème. Je lui fais confiance ». Suite à ce message, le patron de Salesforce s'est empressé de lui répondre, réaffirmant son engagement et précisant, entre autres : « Combien avez-vous consacré à notre initiative de 37 millions de dollars pour aider les enfants sans-abri à sortir de la rue ? ». Benioff a également confié qu'il était logique pour lui que Dorsey et d'autres redonnent à la ville qui leur a permis de gagner de l'argent.




Source
Modifié le 19/10/2018 à 16h36
scroll top